Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

sport

La Fifa menace le Nigéria de suspension

YERIMPOST.COM Le Nigéria est au banc des accusés. La Fifa a demandé que d’ici à lundi, le président de la Fédération du Nigeria (NFF), Amaju Melvin Pinnick, «dûment élu le 30 septembre 2014», retrouve ses pouvoirs tout comme le comité exécutif.
Si ce n’est pas le cas, la NFF sera alors suspendue avec effet immédiat. L’instance souligne également qu’en cas de suspension de la Fédération, la sélection du Nigeria actuellement engagée dans la Coupe du monde féminine des moins de 20 ans en France sera «exceptionnellement» autorisée à poursuivre la compétition étant donné que le tournoi a débuté.


À 37 ans, Samuel Eto’o s’engage à nouveau dans un club

Samuel Eto’o refuse de raccrocher ses crampons. L’ancien international camerounais, triple champion d’Europe, s’est à nouveau engagé avec Qatar SC. Libre de tout contrat depuis son départ de Konyaspor, en Turquie, Samuel Eto’o, âgé aujourd’hui de 37 ans, va retrouver dans le Championnat qatari ses ex-coéquipiers Xavi (Al-Sadd), qu’il a côtoyé à Barcelone, et Wesley Sneijder (Al-Gharafa), son partenaire à l’Inter Milan.


Diao Baldé Keïta quitte déjà Monaco !

YERIMPOST.COM Une petite saison et puis Diao Baldé s’en va. Son transfert à l’Inter est quasiment fait. L’international sénégalais, auteur de huit buts lors du dernier exercice en Ligue 1, devrait retrouver la Serie A, selon un média transalpin. Le deal est simple. L’AS Monaco prête l’ancien de la Masia pour 5-6 millions d’euros avec une option d’achat fixée à 30 millions. Un transfert va être officialisé dans les prochaines heures. L’attaquant sénégalais est déjà à Milan pour passer sa visite avant de s’engager avec le club nerazzurri.


Vidéo- Regardez le 1e but de Sadio Mané en Premier League cette saison





Vidéo: Pourquoi Barça a été convaincu par Moussa Wagué

Un Stade du Sénégal annoncé pour 2020: Macky Sall va plus loin

YERIMPOST.COM A l’inauguration du Dakar Arèna ce mercredi 8 août, le chef de l’Etat a donné rendez-vous aux sportifs en 2020 pour une autre inauguration. Le chef de l’Etat a annoncé la construction d’un stade olympique d’une capacité de 50 000 places qui répondra aux normes de la Fifa. Macky Sall a même indiqué l’emplacement de ce stade de foot qui sera nommé « Stade du Sénégal ». A ce rythme, des infrastructures sportives, ce sera plus ce qui manquera au Sénégal.



Combat Royal: le promoteur livre les cachets… surprenants

YERIMPOST.COM Pas moins de 300 millions ont été dépensés dans le combat royal qui a opposé Eumeu Séne à Borbardier le 28 juillet passé. C’est le promoteur qui le dit. Contrairement à ce qui a été supputé, le patron de Lewto production, Pape Thialiss, n’a pas versé dans la surenchère pour décrocher ce combat. Il a bien payé en dessous de ce qui a été proposé par le premier promoteur de ce duel. « Eumeu Sène et Bombardier ont perçu chacun 60 millions de F Cfa », a-t-il révélé. Pape Thialiss a précisé dans les colonnes de Les Echos : « Nous ne sommes pas venus pour faire de la surenchère. Si on prend le combat royal, le promoteur qui y était avant nous avait casqué 80 ou 85 millions francs, nous avons par contre payé 60 millions à chaque lutteur. Vous voyez, les gens ne comprennent pas. Nous ne sommes pas là pour payer des cachets de 100 ou 200 millions ».


Un arbitre sénégalais suspendu par la Caf. La raison ?

YERIMPOST.COM La Confédération africaine de football (Caf) sort le bâton. L’instance dirigeante du foot africain vient de sanctionner 14 arbitres centraux et assistants. Ils sont soupçonnés de corruption. Parmi ces personnes contre qui les sanctions de la Caf sont tombées, figure un Sénégalais répondant au nom de Daouda Guèye. « Les concernés sont provisoirement suspendus de toute activité liée au football de la Caf, jusqu’à l’examen de leur cas par le Jury disciplinaire », a informé la Caf.



Face-to-Face Modou Lô-Balla Gaye: Une violence inouïe coupe le direct de la Tfm

YERIMPOST.COM La violence a encore parlé dans la lutte. Les amateurs de ce sport, qui étaient scotchés sur leur petit écran, samedi, pour suivre le Face-to-Face entre Balla Gaye II et Modou Lô, ont eu une très grande déception. Ce Face-to-face organisé par le promoteur Gaston Mbengue a été émaillé de violences qui ont gâché la fête. La Tfm a été obligée d’arrêter son direct à cause de ces violences. Il a fallu l’intervention des policiers pour remettre de l’ordre.


Aliou Cissé pisté par des clubs en Europe !

YERIMPOST.COM «Nul n’est prophète chez soi!». La posture d’Aliou Cissé confirme cet adage. Très critiqué au Sénégal, le coach des Lions est adulé à l’extérieur. Selon le journal «Record», des clubs européens s’intéressent à lui.

«Bien avant la fin de la Coupe du monde, il a répondu à quelques agents mandatés par des clubs européens, notamment hollandais, russes mais aussi du Kazakhstan…», écrit le journal. Mais, dans sa réponse, Aliou Cissé a d’abord salué l’intérêt suscité sur sa personne, non sans décliner l’offre. L’engament patriotique est beaucoup plus important à ses yeux.



Transferts: Moussa Wagué bientôt barcelonais !

YERIMPOST.COM Selon Sport, l’international sénégalais Moussa Wagué, buteur lors du dernier Mondial, est arrivé ce jeudi à Barcelone. 13 sélections, 1 but en vue lors du Mondial en Russie (3 apparitions), avec notamment un but face au Japon (2-2), Wagué passe actuellement ses examens. Une fois cette visite validée, il sera présenté officiellement par les pensionnaires du Camp Nou.


La CAF va-t-elle délocaliser la Can du Cameroun défaillant au Maroc ?

C’est du loyying ou une simple manipulation ? En tous les cas, les médias marocains ne lâchent pas du lest. Selon plusieurs d’entre eux, la Confédération africaine de football envisage d’attribuer l’organisation de la CAN 2019 à leur pays à cause de certains problèmes financiers qui retardent l’avancement des chantiers au Cameroun.

Lors de sa dernière visite au Cameroun, la commission d’inspection de la Confédération africaine de football a enregistré plusieurs dysfonctionnements qui ont entaché la marche des travaux de construction des infrastructures prévues par le cahier des charges de l’instance continentale, indiquent les mêmes sources.

La commission dépêchée par la CAF a reçu également des plaintes des ouvriers travaillant sur le chantier de construction du grand stade d’Olembé. « Ces travaux ont tourné au ralenti en raison d’une série de grèves dues au non-versement des salaires de ces ouvriers », précisent les mêmes sources.
Le Maroc pourrait remplacer le Cameroun dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2019, prévue du 7 au 30 juin 2019.


Madagascar/Sénégal: la liste des Lions connue au courant du mois d’août

YERIMPOST.COM Aliou Cissé va annoncer, mi-août, la liste des joueurs qui devront prendre part au match contre Madagascar comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. L’annonce a été faite par le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor.
Cette liste est très attendue par les amateurs de foot. Après l’élimination du Sénégal au 1er tour à la Coupe du Monde en Russie, d’importants changements ont été annoncés par les fédéraux au sein de la tanière. Y aura-t-il du sang neuf dans la composition de l’équipe nationale ? Réponse dans un peu plus de 15 jours, à l’occasion d’une conférence de presse.


Pourquoi notre bon football est-il cravaché ?

Le Sénégal a été une nation de football dés l’Indépendance. Ses « Souliers d’Or » sont nombreux, notamment le Thiéssois Bouba Diakhao, le Saint Louisien Lo Madièye. Sans oublier les Amadou Thiam, Yérim Diagne, Petit Gueye, Souris, Diallo Toumani………

Des clubs de football de renom nous viennent à l’esprit : le C.O.T, l’US Gorée, le Foyer France Sénégal, l’Espoir de Saint Louis, la Saint-Louisienne devenue La Linguère…………

Aujourd’hui, Aliou Cissé, petit-fils du Saloum Saloum Birane Cissé Général d’Armée de Maba Diakhou Ba, est lui-même devenu Général des combattants de la balle au pied. Et, ce, malgré la difficulté de la tâche, relevant de la quadrature du cercle.




Dés le début des hostilités en Russie, le Sénégal a fait trembler les troupes les plus prestigieuses de l’UE. Le souvenir du Sénégal qui bat la France et passe en quart de finale était là. Nous nous souvenons du tollé et des déclarations venant notamment d’Italie pour dire en quelque sorte : «  Cessons, nous autres Européens, d’apporter le bâton pour nous faire battre. » C’est-à-dire de mettre en condition ces joueurs qui risquent de nous ravir la Coupe. Or, le football est devenu une industrie qui génère de l’argent au  point que compter cette masse fudiciaire donne le tournis à lui seul.

Nous savons que nos internationaux reçoivent annuellement des milliards et même quelques fois des dizaines de milliards payés par des clubs dont ils sont devenus les esclaves. Qu’on achète et vend à l’occasion des Mercatos. Tout comme les gladiateurs du temps des Romains.

Je l’affirme, un complot a été ourdi pour barrer la route au Sénégal, l’équipe la plus prestigieuse et la plus redoutée.

On s’est, alors, mis à faire comprendre à certains parmi nos internationaux qu’il n’était pas bon de marquer des buts.

Ce qui vient d’être dit justifie les buts manqués volontairement et dont il suffit de voir les retro vidéos pour s’en rendre compte. Dégager en touche à quelques pas de la surface de réparation en dit long sur la volonté de l’involontaire. En d’autres termes, si les Européens nous reprochent nos féticheurs, eux, tout en ne s’en privant pas, entretiennent une armée de barbouzes du football. Les « intrigueurs » si vous voulez.

Mais le grand absent était l’Etat qui pouvait mobiliser des contre barbouzes. Ou, au moins, en faire des agents doubles pour mettre à l’abri de l’intimidation certains de nos joueurs qui ont été loin d’être des patriotes au vrai sens du mot.

Le souci des Enrobons  était plus fort que la musique prodiguée par le rugissement des lions de nos forêts.

Revenons à l’enjeu. Si le Sénégal avait emprunté le même chemin que les joueurs Africains de la France bien des responsables de clubs de l’Hexagone se retrouveraient au chômage. Leurs clubs estimés à des milliards d’euros feraient faillite.




Ce sont ces magouilles sur fond de milliards de CFA qui ont barré la route à Aliou Cissé. Sa technique était très bonne, même s’il aurait été mieux d’aligner un 3-4-3.

Donc, n’eût été le complot du football européen nos Kanté l’auraient emporté sur leurs Kanté d’emprunt.

Donc, la solution, pour l’avenir, est de puiser dans le vivier que constituent les Navétanes, d’une part, et créer des équipes professionnelles, de l’autre. Mais aussi modifier les accords avec les clubs européens pour que nous puissions sanctionner les joueurs « traitres »

 

                                                      Dr Ahmed Khalifa Niasse

Non sélectionné au Mondial, Stéphane Badji parle de sa relation avec Aliou Cissé

YERIMPOST.COM Stéphane Badji n’a pas été sélectionné par Aliou Cissé au Mondial 2018 en Russie. Pour autant, les deux hommes gardent de très bonnes relations. C’est l’ancien joueur de Casa Sport lui-même qui l’a fait savoir à nos confrères du journal Record. « On n’a jamais eu de problème et il n’y en aura jamais. Je suis un homme de paix et n’oublions pas qu’après le football, il y a une autre vie. Aliou Cissé est le coach du Sénégal, une référence pour moi et tous les jeunes de ma génération », a dit le joueur du Buraspor (Turquie).


Ismaëla Sarr dans le viseur de grands clubs anglais

YERIMPOST.COM Les prestations d’Ismaëla Sarr à la Coupe du monde russe pourraient être récompensées. Après avoir réussi son Mondial, l’attaquant du Stade Rennais est pisté par de grands clubs anglais. Le journal anglais « The Sun », qui donne l’info, note que Chelsea et Manchester City visent le jeune international sénégalais. Une information que son agent, Thierno Seydi, a confirmée.


Aliou Cissé piste un joueur bissau-guinéen

YERIMPOST.COM D’après le journal Record, Aliou Cissé va se rendre en France pour observer un joueur de nationalité bissau-guinéenne. Edouard Mendy, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est le portier titulaire de Reims. Il va découvrir la Ligue 1 avec son club cette saison. À en croire à la source, les discussions entre ce joueur de 26 ans et le coach des Lions avaient déjà commencé.

Après avoir décidé par le passé de jouer pour la Guinée Bissau,  Mendy s’était ravisé et n’avait pas disputé le moindre match avec les Djurtus, ce qui le rend toujours sélectionnable parmi les Lions de la Teranga.

Les jeunes Lions font une belle prestation et se qualifient à la CAN

YERIMPOST.COM L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans s’est qualifiée, ce samedi, pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football qui se déroulera en 2019 au Niger. Les poulains de Youssoupha Dabo ont battu les jeunes du Congo 4-1.
La rencontre s’est déroulée au stade Léopold Sédar Senghor.
Lors de la manche aller, au Congo, les deux équipes avaient fait match nul (2-2).


PSG : Neymar sort de son silence

Il était muet depuis l’élimination de la Seleçao au Mondial Russe. Mais Neymar est sorti de son silence. Interrogé au Brésil hier soir à l’occasion d’une vente aux enchères, l’attaquant du Paris Saint Germain (PSG) s’est montré le plus clair possible. « Je reste, j’ai un contrat. Je suis allé là-bas pour un défi, pour de nouvelles choses, pour un but. Et ça n’a pas changé. J’espère que ce sera une saison réussie », a-t-il d’abord lancé au micro de Fox Sport.

La ibérique a à plusieurs reprises révélé l’existence de contacts avancés entre le Real et le père de Neymar qui gère les intérêts de son fils. Mais l’ancien joueur du FC Barcelone semble vouloir continuer l’aventure avec le club de la capitale française.


Ngolo Kanté, cet homme d’une autre dimension qui fascine son monde si utopique !

Ah oui, si vraiment, ceux ou celles qui disposent ne serait ce qu’une simple once de bienfaits du ciel pouvaient s’inspirer de lui, ce monde d’ici bas serait autrement. Un modèle sur qui toute une jeunesse doit copier.

 

Tout, de cet orphelin de père à l’âge de 11 ans, petit de taille mais grand d’esprit renvoie à  l’incarnation parfaite pour ne pas dire au symbole incontesté  de l’humilité et de la sobriété. Son comportement hors du commun, unanimement salué par la critique  aussi bien durant le mondial qu’après sa consécration de champion du monde, suscite plein d’interrogations sur l’existence toujours de telles âmes en voie de disparition assurée. De nos jours, quelle personne de son rang ou détentrice  de pouvoirs, se comporterait de la sorte ? ? ?





Et pourtant, en être normal, il en a vu durant sa vie et/ou son parcours de footballeur des vertes et des pas mûres qui pourraient influer négativement sur ce dit comportement. Issu d’une famille dite nombreuse de 9 enfants dont un vient récemment de les quitter, Ngolo KANTÉ, n’est pas né avec une cuillère d’argent dans la bouche. La vie en banlieues et à l’africaine de nos compatriotes africains en pleine Diaspora notamment française est connue de tous. Difficile à tous les niveaux. Ce qui se répercute souvent dans l’éducation et l’avenir de leurs progénitures qui, laissées à elles mêmes au bout de quelques temps d’accompagnement scolaire, ne trouvent finalement refuge que dans la perdition. D’où ce sentiment d’être rejetées par la société qui les anime en tout point. Quoique nées sur le territoire et françaises par déclaration à partir  de 13 ans, rien ne leur prédestine un lendemain meilleur. Au bout du compte, celles qui parviennent rarement  à voir le bout du tunnel ont tendance à afficher leur réussite. Histoire, psychologiquement de satisfaire cet esprit de revanche qui dorlote en chacun de nous. À coup sûr, Ngolo KANTÉ fait partie de ce petit cercle d’exception qui confirme cette règle humaine. Cette sobriété, Ô combien difficile à observer dans ce milieu où l’extravagance est maître du jeu, le démontre à suffisance.

 

Devenu tardivement professionnel, après avoir roulé sa bosse dans deux petits clubs de Loisirs des Hauts de Seine ( JS Suresnes et US Boulogne), avec le Stade Malherbe de Caen à l’âge de 22 ans avant d’atterrir en Angleterre à Leicester, puis à Chelsea, alors qu’il était “condamné amateur à vie” par ses 1,68 M de taille, “NG” comme le surnomme ses coéquipiers, a dû croire en son Destin et compter sur son amour pour le football avec lequel, il peut ressentir et tranquillement s’exprimer sans avoir besoin d’être gêné par ce sentiment de “qu’en dira-t-on” qui semble l’occuper.

 

Sous contrat jusqu’en juin 2021 avec les Blues de Chelsea pour un salaire de 150 000 livres par semaine, soit 7,8 millions de livres ou 9,3 millions d’euros par an, il est devenu, par ailleurs, à force d’endurance et de persévérance meilleur joueur de Premier League en 2017 et figure parmi les 40 joueurs les mieux payés du championnat anglais avec 110 000 £ hebdomadaire soit 124 000 €. Et d’après des sources fiables et concordantes, il ferait partie des priorités du Mercato d’été d’après mondial des plus grands clubs de haut niveau tels que Barcelone, Real Madrid ou Paris Saint-Germain. Ce dernier, selon le Mercato serait prêt à lui offrir près de 250 000 euros par semaine pour l’arracher au dernier cinquième de Premier League (soit une augmentation hebdomadaire de 113 000€). Devinez quoi, contrairement à beaucoup de ces camarades qui se seraient précipités pour accepter le marché, il aurait déclaré à des proches ne pas souhaiter brusquer ses dirigeants et serait dans les dispositions de leur laisser le choix de décider du meilleur pour son avenir. Dieu soit loué ! Pour moins que ça, il nous a été habitué de voir des “m’a-tu-vu à outrance” saupoudrés de fanfaronnades de nouveaux riches. Suivez nos regards !

 

Malgré tout ce dont il dispose comme moyens pouvant le travestir, il a certainement dû toujours garder en tête l’omnipotence de notre Seigneur et notre petitesse face à Lui. Et que, nous devons tous comprendre et admettre que Notre foi en Lui est déjà un don de Sa part, donc rendons Lui grâce pour cela, car Allah (swt) guide qui Il veut. Apprenons à rester humbles et modestes non seulement face à Sa grandeur, mais aussi dans nos relations avec chacun, et dans notre attitude avec nous-même, en nous rappelant toujours que ce que nous avons, Allah (swt) peut nous l’enlever à tout moment sans demander l’avis de personne…





Actuellement, Meilleur au monde à son poste de récupérateur, il mérite largement cette reconnaissance de ses pairs à travers cette chanson à sa gloire sur l’air des « Champs-Elysées » de Joe Dassin : « N’Golo Kanté, il est petit, il est gentil, il a stoppé Leo Messi, N’Golo Kanté. » Comme quoi, les voies du Seigneur sont impénétrables et que comme nous le rappellent ces hadiths du Prophète Muhammad (SAWS) indiquant que « Celui qui s’abaisse pour Allah d’un degré, Allah le relève d’un degré jusqu’ à ce qu’il arrive au niveau le plus haut, et celui qui s’enorgueillit d’un degré, Allah l’abaisse d’un degré jusqu’à ce qu’il arrive au niveau le plus bas. » et « Celui qui fait preuve de modestie par recherche de l’agrément d’Allah, Allah l’élève en degré ».

 

Qu’Allah SWT fasse que nous soyons parmi Ses élevés….Amen

 

Par Elhadji Daniel SO,

Président d’En Mouvement ! Défar Sénégal

Ensemble, Construisons le Sénégal !

Eldasso@yahoo.fr

Réflexion: Pourquoi Aliou Cissé doit quitter son poste

L’heure du bilan est arrivée. Aujourd’hui, il est légitime et tout à fait normal que les sénégalais se posent des questions sur la nécessité ou non de continuer à faire confiance à Aliou Cissé, le sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal.

Tout d’abord, il serait injuste et de mauvaise foi de ne pas reconnaitre son apport depuis qu’il est à la tête de l’équipe A. Parce que depuis qu’il est là, on n’a manqué  aucun rendez-vous sportif. Chapeau !

Mais quand on regarde de plus près, les performances de la sélection durant les moments clés, nos difficultés à passer un cap malgré les talents que nous avons, il faut se poser des questions. Du temps, Aliou Cissé en a eu, du soutien aussi. C’est facile de constater que depuis qu’il est devenu numéro 1, il a le soutien de la presse mais aussi celui de ses anciens coéquipiers à part quelques-uns. Au Sénégal, on n’a pas l’habitude des critiques, elles sont souvent vues comme une sorte de jalousie mais il faut méconnaitre le foot pour dire qu’Aliou Cissé est incontestable et qu’il est toujours l’homme de la situation. Non. Il a fait son temps, on doit passer à autre chose et c’est maintenant. Je m’explique.




Lors de la  dernière CAN 2017, aucun observateur ne voyait le Sénégal s’arrêter en quarts de finale contre le Cameroun, nous étions totalement favoris. Même le plan tactique du sélectionneur camerounais de l’époque l’avait prouvé, car il avait juste essayé de retarder la victoire des lions de la Teranga en jouant la défensive. Mais plus le match avançait, plus l’équipe camerounaise devenait confiante car le sélectionneur sénégalais n’avait aucune idée tactique pour déjouer le plan de jeu du Cameroun. Résultat : nous sommes éliminés à la surprise générale par une « modeste » équipe qui, grâce à cette performance gagne la confiance qu’elle recherchait pour lancer sa compétition.

Ensuite, place aux qualifications du mondial qui vient de s’écouler. Selon les observateurs du ballon rond, le Sénégal avait l’occasion ou jamais de retrouver le plus grand rendez-vous sportif mondial au lendemain du tirage. Car le groupe dans lequel nous étions logés était favorable, disaient les médias locaux au lendemain du tirage. Mais, si la FIFA n’avait pas pris cette décision historique de rejouer le match contre l’Afrique du sud, Dieu seul sait si la bande à Sadio Mané serait en Russie. Sans ce match, sans cette décision, nous n’avions pas notre destin en main. On était proche de l’élimination.

Arrivé en Russie, le Sénégal fait une entame parfaite avec une belle victoire contre la Pologne. Le Sénégal devient même  le sauveur, le héros de tout un continent. Durant ce match, le sélectionneur avait pris une décision marquante : le capitaine des lions Cheikhou Kouyaté est sur le banc, c’est très osé mais payant. Il prend une autre décision marquante sur ce match, d’isoler la star de l’équipe Sadio Mané pour mettre en priorité le collectif. Parfait aussi. Le lendemain, tout le Sénégal souligne le nombre de kilomètres parcouru par le pensionnaire de Liverpool et son esprit collectif sur ce match là.

Mais qu’est- ce qu’on voit contre le Japon ? Aliou décide de changer, parce que l’enfant de Bambali n’avait pas brillé individuellement contre la Pologne, il change le schéma gagnant dans un match crucial juste pour mettre en lumière des individualités. Chapeau l’artiste parce qu’on fait un match nul alors que tout le monde voyait la victoire. C’était un manque de concentration ? Ou c’est dû à l’euphorie ? je pense que le sélectionneur est là pour gérer tout cela.

Autre fait marquant, au-delà de ses faiblesses tactiques, sa gestion du groupe. Diao Baldé ce talent reconnu, ce garçon pas forcément facile à gérer est écarté depuis ce fameux épisode qu’on connait tous. Le sélectionneur est-il rancunier ? Peut-être. Moi je pense qu’un sélectionneur doit être un psychologue, un grand frère, un père pour ses joueurs. Il doit toujours protéger ses joueurs quand une partie de la presse ou de l’opinion essaie de créer l’ingérence. Mais  lui, il a voulu être  un gendarme en écartant le joueur de l’As Monaco (Diafra Sakho aussi non ? il a pourtant marqué le but décisif de la qualification) pour ensuite le réintégrer le jour où c’était une question de  VIE OU DE MORT. Pour sauver sa peau ? Oui je pense. Cette titularisation était un cadeau empoisonné pour Keita Baldé. De même, la relégation de Cheikhou Kouyaté sur le banc. Où avez-vous vu un sélectionneur écarter son capitaine le jour même de la compétition ? N’est-ce pas déstabilisant ?

SVP imaginez juste Deschamps écarter Hugo Lloris son capitaine lors du premier match pourtant ce dernier n’était pas rassurant avant le début de la compétition. Ça serait atroce pour le groupe parce que c’est un leader du vestiaire.

Enfin trouvez normal le fait que Kara Mbodj ne joue aucune minute durant ces trois matchs ? Il était blessé ? Il n’était pas prêt physiquement ? Pourquoi l’amener alors et écarter Papis Djilobodji qui avait retrouvé la forme en Ligue 1 ? Ou c’est parce que la charnière Kouyaté-Sané était rassurante ? On a encaissé minimum un but par match pourtant.

Cher Augustin Senghor, chers membres de la Fédération Sénégalaise de Football, parce que nous sommes fatigués d’être déçus au dernier moment, parce qu’il y a des sélectionneurs qui pourront mieux faire, parce que Aliou Cissé a assez prouvé ses limites, changez nous de sélectionneur c’est lui le point faible de l’équipe. On ne peut pas continuer avec un apprenant, on mérite mieux et nous pouvons mieux faire avec tous ces talents individuels que nous avons.




ELMALICK

Juventus: Jour J pour Ronaldo

Le nouveau chouchou des Tifosis, Ronaldo, va passer, ce lundi matin, sa visite médicale à Turin. Le désormais ex-joueur du Real Madrid a été bien accueilli par les fans de la Juventus. Si la visite médiale se passe comme prévu, Cris devrait signer son contrat de 4 ans avec la Vieille Dame. Le bail est estimé à 30 millions d’euros de salaire annuel.




Après le Mondial, Khadim Ndiaye renfloue les caisses de son club guinéen

En voici un club africain qui va bénéficier des retombés du Mondial Russie 2018. Horoya Ac, où évolue Khadim Ndiaye, devrait percevoir près de cinq millions de francs pour chaque jour passé en Russie par le gardien international sénégalais pour les besoins de la Coupe du monde.

Cet argent émane d’un fonds crée en vertu d’un accord signé en 2010 par la Fédération internationale de football association (FIFA) et l’Association européenne de football (ECA) pour dédommager les clubs ayant mis leurs joueurs à la disposition de leurs pays avant et pendant la Coupe du monde.


Les précisons de Kara Mbodj sur sa sortie dans le quotidien «Stades»

YERIMPOST.COM Ci-dessous les précisions du footballeur…

« J’ai fait un entretien avec le journaliste qui est venu chez moi. On a parlé du parcours du Sénégal à la Coupe du monde, de mon état de santé et des propos qu’auraient tenus Diafra Sakho.

Il m’a demandé pourquoi je n’avais joué une seule minute durant trois matches. Est-ce que j’étais encore blesse ? Je lui ai répondu non. J’étais à 200% et que j’avais effectué normalement toutes les séances d’entraînements.

Je lui ai dit que je voudrais que les Sénégalais sachent que je ne suis pas allé blesser à la Coupe du monde et que j’étais prêt à jouer à 100%. Le staff technique a fait ses choix que je respecte.

J’ai ensuite dit que ceux qui pensent que j’étais encore blessé ou que ma blessure était très grave, c’est pour propre intérêt qu’ils le disent.

Kara Mbodj est apte et a faut des sacrifices pour venir défendre les couleurs de son pays. Je n’ai pas dit que j’étais sacrifié ».



La Croatie renverse l’Angleterre pour rejoindre la France en finale !

YERIMPOST.COM La Croatie s’est imposée durant la prolongation contre l’Angleterre (2-1 ap) dans la seconde demi-finale de la Coupe du monde 2018. Ce sont donc les Croates qui affronteront la France en finale dimanche prochain !
La Croatie a rendez-vous avec la France en finale de la Coupe du monde ! Longtemps menés au score, les Croates ont renversé l’Angleterre au cours d’une nouvelle prolongation (la troisième !) dans cette seconde demi-finale du Mondial 2018 (2-1 ap). La sélection de Zlatko Dalic a décroché cette qualification pour la première finale de son histoire avec beaucoup de courage.



La Croatie démarre mal Il ne fallait pas arriver en retard au stade. Après seulement cinq minutes de jeu, Trippier donnait l’avantage à l’Angleterre sur un superbe coup franc plein axe (0-1, 5e) ! Les Three Lions ne pouvaient pas mieux commencer. Un peu assommés par cette entame ratée, les Croates n’arrivaient pas à bousculer la solide défense anglaise. Seul Perisic s’essayait à deux reprises sur des frappes lointaines, et non cadrées, durant la première demi-heure. Malgré son avantage au tableau d’affichage, l’Angleterre ne se contentait pas de défendre et tentait plusieurs fois d’enfoncer le clou sur des attaques rapides. Si la Croatie a été un peu plus dangereuse dans le dernier quart d’heure, notamment grâce à Rebic, c’est bien la sélection anglaise de Gareth Southgate qui a regagné les vestiaires en tête dans cette partie.
Perisic relance la Croatie C’est en confiance et accompagnés du God Save the Queen entonné par leurs supporters que les Anglais démarraient la seconde période. Emoussés par leurs précédentes rencontres, les Croates étaient clairement un ton en dessous physiquement et n’arrivaient pas à accélérer le jeu pour faire trembler une sélection anglaise totalement sereine… jusqu’à la 68e minute. Sur un centre de Vrsaljko, Perisic égalisait d’une reprise acrobatique (1-1, 68e). La Croatie revenait de loin ! Reboostés, les Croates étaient proches de prendre l’avantage dans la foulée lorsque Perisic trouvait le poteau de Pickford ! Les Anglais souffraient et la physionomie du match changeait totalement. Dans le dernier quart d’heure, le ballon allait d’un camp à l’autre et on sentait que les deux équipes pouvaient craquer à tout moment. Si sereine pendant une heure, la défense anglaise multipliait les maladresses… Mandzukic fait craquer Pickford ! L’Angleterre pouvait finalement s’estimer heureuse de ne pas avoir craqué avant la fin du temps réglementaire pour disputer la prolongation. Durant cette demi-heure supplémentaire, la fatigue se faisait cruellement ressentir et c’est le mental qui pouvait faire la différence…




et Pickford, qui s’imposait sur une tentative à bout portant de Mandzukic ! Mais l’attaquant de la Juventus Turin prenait sa revanche quelques minutes plus tard en donnant l’avantage à la Croatie (2-1, 109e). Incroyable ! Les Croates tenaient bon jusqu’au bout et tenteront de prendre leur revanche sur les Bleus 20 ans après cette demi-finale perdue au Mondial 1998. La note du match : 8,5/10 On a longtemps assisté à une rencontre plaisante mais maîtrisée par l’Angleterre face à une équipe de Croatie décevante. Et puis l’égalisation croate a totalement emballé cette partie ! Dès lors, on sentait que chaque offensive pouvait faire mal à l’autre équipe. Et comme d’habitude avec les Croates dans ce Mondial, on a eu droit à une prolongation avec un suspense total et un dénouement heureux pour la Croatie. Les buts : – Sur un coup franc plein axe à 20 mètres, Trippier enroule du droit dans la lucarne de Subasic (0-1, 5e). – Vrsaljko centre depuis le couloir droit devant le but. Perisic échappe à Trippier et passe devant Walker pour marquer d’une reprise acrobatique de l’extérieur du pied gauche (1-1, 68e). – Sur un centre mal repoussé par la défense anglaise, Perisic remet le ballon de la tête devant le but pour Mandzukic, qui croise sa frappe du gauche pour battre Pickford (2-1, 109e).

– Source: Maxifoot

Les premiers mots de Cristiano Ronaldo en tant que joueur de la Juventus

C’est officiel, Cristiano Ronaldo rejoint la Juventus. L’international portugais a rédigé une lettre d’adieu aux supporters du Real Madrid.

Coup de tonnerre sur la planète football, Cristiano Ronaldo n’est plus un joueur du Real Madrid. C’était dans l’air du temps c’est désormais officiel, l’international portugais rejoint la Juventus. C’est donc la fin d’une belle histoire de neuf ans entre Cristiano Ronaldo et le Real Madrid pendant lesquels il aura remporté quatre Ligue des champions et autant de Ballon d’Or. Il a publié une lettre d’adieu pour les supporters de la ‘Casa Blanca’.

« Ces années au Real Madrid et dans cette ville de Madrid ont été probablement les plus heureuses de ma vie. Je n’ai que des sentiments de gratitude énorme pour ce club, pour ce temps passé ici et pour cette ville. Je ne peux que tous les remercier pour l’amour et l’affection que j’ai reçus. Cependant, je crois que le moment est venu d’ouvrir une nouvelle étape dans ma vie et c’est pourquoi j’ai demandé au club d’accepter de me transférer. Je le sens ainsi et je demande à tout le monde, et surtout à nos disciples, de me comprendre s’il vous plaît », a débuté Cristiano Ronaldo.


Voir l'image sur Twitter

CARTA DE CRISTIANO RONALDO.

Real Madrid C.F. (@realmadrid) 10 juillet 2018 « Le Real Madrid est devenu ma famille »

Voir Aussi  Transfert: Sadio Mané brise le silence sur l’intérêt du Real Madrid

« Cela a été merveilleux pendant 9 ans. Ces neuf années ont été uniques. Ce fut une période passionnante pour moi, pleine de considération, mais aussi difficile parce que le Real Madrid est d’une très grande exigence, mais je sais très bien que je n’oublierai jamais que j’ai apprécié le football ici d’une manière unique. J’ai eu des coéquipiers fabuleux sur le terrain et dans le vestiaire, j’ai senti la chaleur d’une foule incroyable et ensemble nous avons gagné 3 Champions d’affilée et 4 Champions en 5 ans. Et avec eux aussi, au niveau individuel, j’ai la satisfaction d’avoir remporté 4 Ballons d’Or et 3 Souliers d’ors, mon temps dans ce club immense a été extraordinaire ».





« Le Real Madrid a gagné mon cœur et est devenu ma famille, donc plus que jamais je veux à dire merci vous tous : remercier le club, le président, les directeurs, mes collègues, tous les techniciens, les médecins, kinés et des travailleurs incroyables qui font tout fonctionner. Merci infiniment à nouveau à nos fans. Au cours de ces 9 années passionnantes, j’ai eu de grands joueurs avec moi ».

« Mon respect et ma reconnaissance sont pour tous ceux cités. J’ai beaucoup réfléchi et je sais que le moment est venu pour un nouveau cycle. Je pars, mais ce maillot, ce bouclier, cet écusson et le Santiago Bernabéu resteront toujours dans mon coeur où que je sois. Merci à tous et, bien sûr, comme je l’ai dit cette première fois dans notre stade il y a 9 ans : Hala Madrid ! », a conclu l’international portugais.

C’est officiellement terminé entre le Real Madrid et Cristiano Ronaldo

C’est officiel ! Cristiano Ronaldo quitte le Real Madrid. La dernière ligne droite a été franchie. C’est en tout cas l’information révélée par Sky Sports Uk Sky, lundi soir, qui explique que la Vieille Dame est en passe de sceller l’accord final de ce transfert aussi rocambolesque qu’inattendu. Ce mardi, El Chiringuito TV confirme que le Real Madrid va accepter l’offre de 100 millions d’euros de la part de la Juve. Marca et Sky Italia confirment.


France/Belgique: les compositions sont tombées

L’équipe de France n’a plus qu’une marche à gravir pour se hisser en finale de la Coupe du monde pour la troisième fois de son histoire. Pour cela, les Bleus devront se défaire d’une redoutable équipe de Belgique ce mardi à 18h00 en demi-finale.




Pas de surprise attendue dans le 4-2-3-1 de Didier Deschamps. Suspendu contre l’Uruguay, Matuidi retrouve sa place sur le côté gauche, tandis que Tolisso retourne sur le banc. Malgré des douleurs au dos lundi, Mbappé débute sur le côté droit de l’attaque pour accompagner Giroud et Griezmann. Rien ne change derrière avec Pavard, Varane, Umtiti et Hernandez en défense, tandis que Pogba et Kanté s’occuperont de protéger l’arrière-garde tricolore.

Côté belge, Roberto Martinez doit composer sans Meunier, suspendu. Une défense à quatre a été choisie avec Alderweireld, Kompany, Vertonghen et Chadli. Petite surprise avec la présence de Dembélé dans l’entrejeu. Lukaku, De Bruyne et Hazard animeront l’attaque des Diables Rouges. Voici la composition des deux équipes.




France : Lloris (c) – Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez – Pogba, Kanté – Mbappé, Griezmann, Matuidi – Giroud.

Belgique : Courtois – Alderweireld, Kompany, Vertonghen, Chadli – Fellaini, Witsel, Dembélé – De Bruyne, Lukaku, Hazard (c).

La Croatie brise les rêves russes !

La Croatie a souffert, mais elle élimine la Russie en quart de finale de la Coupe du monde ! Qualifiés lors de la séance des tirs au but (2-2, 3-4 tab), les Croates retrouveront l’Angleterre en demi-finale. Les Russes quittent leur Mondial après un beau parcours.



Les larmes des joueurs et supporters russes coulent à Sochi ce samedi soir. La Russie n’a pas réédité son exploit réalisé face à l’Espagne et s’incline en quart de finale de sa Coupe du monde contre la Croatie lors de la séance des tirs au but (2-2, 3-4 tab). Vingt ans après, les Croates disputeront une nouvelle demi-finale du Mondial ! La Russie a adopté la même stratégie que face à l’Espagne : laisser le ballon à la Croatie, bien défendre et procéder par des contres. Une tactique payante au départ puisque Akinfeev n’était pas trop inquiété. En manque d’inspiration et trop lents dans la circulation du ballon pour bouger le bloc adverse, les Croates étaient peu dangereux, hormis sur quelques bonnes incursions de Rebic dans le premier quart d’heure. Le bijou de Cheryshev Les Russes, eux, n’avaient pas besoin de beaucoup d’opportunités pour marquer. Sur la première frappe russe cadrée, Cheryshev ouvrait le score d’un tir splendide dans la lucarne de Subasic, totalement scotché au sol (1-0, 31e). Une réalisation magnifique ! La Russie pensait avoir fait le plus dur, mais les Croates revenaient rapidement au score grâce à Kramaric en réussissant pour la première fois à désorganiser la défense russe (1-1, 39e). On assistait au même scénario en seconde période. Mais c’est la Croatie qui était proche de prendre l’avantage cette fois-ci lorsque le tir de Perisic venait mourir sur le poteau d’Akinfeev. Les Russes souffraient tout de même plus dans ce second acte et ils ne parvenaient plus à ressortir le ballon.


Malgré un léger ascendant pour les Croates, les minutes passaient et on avait l’impression que le match pouvait encore durer des heures sans qu’aucune équipe ne parvienne à marquer. La folle prolongation ! Il fallait donc en passer par la prolongation. Et dans ces trente minutes supplémentaires, Vida donnait l’avantage à la Croatie d’une tête sur corner (1-2, 101e) ! Le but décisif ? Eh bien non ! Si Subasic, touché à une cuisse depuis la fin de la seconde période, stoppait une frappe russe dangereuse, le gardien croate ne pouvait rien ensuite sur la tête de Fernandes (2-2, 115e). Incroyable ! Alors que les deux équipes avaient encore des opportunités dans les cinq dernières minutes de cette folle prolongation, la décision devait finalement se faire lors de la séance des tirs au but. Et à ce petit jeu, c’est la Croatie qui l’emportait avec un arrêt de Subasic sur la tentative de Smolov et le tir manqué de Fernandes. Ce sont donc les Croates qui affronteront l’Angleterre en demi-finale ! La note du match : 6,5/10 On n’a pas assisté au meilleur match de ce Mondial techniquement, mais le scénario de cette rencontre a apporté de la folie dans ce quart de finale. Tout s’est emballé dans la prolongation avec l’avantage pris par les Croates et l’égalisation presque inespérée pour les Russes. Derrière, le suspense a été haletant dans les cinq dernières minutes et durant la séance des tirs au but. Les buts : – Cheryshev échappe à Rakitic et s’appuie sur Dzyuba pour un une-deux. Cheryshev évite ensuite le tacle de Modric et décoche une frappe enroulée du gauche à 20 mètres qui vient se loger dans la lucarne de Subasic, trop avancé (1-0, 31e). – Côté gauche, Perisic s’arrache pour servir Mandzukic, qui remonte le ballon jusqu’à la surface russe et centre devant le but pour Kramaric, seul pour marquer d’une tête piquée sur la gauche d’Akinfeev (1-1, 39e). – Sur un corner de Modric, Vida remporte son duel et marque d’une tête croisée (1-2, 101e). – Sur un coup franc excentré à droite, Dzagoev dépose le ballon sur Fernandes, dont la tête décroisée termine sa course dans le petit filet de Subasic (2-2, 115e).

– Source: Maxifoot

Transfert: Balotelli est à Marseille !

L’attaquant de Nice, Mario Balotelli, est arrivé à Marseille ce dimanche. L’Italien pourrait boucler son départ pour l’OM, qui doit encore s’entendre avec l’OGC Nice pour une opération estimée à 10 millions d’euros.

Bientôt la fin du feuilleton ? Annoncé depuis plusieurs jours proche de l’Olympique de Marseille, Mario Balotelli (27 ans) est arrivé ce dimanche dans la cité phocéenne. Aperçu par des supporters marseillais à son arrivée au centre d’entraînement de l’OM, l’attaquant de Nice se rapproche du club phocéen. «Oui Balotelli est à la Commanderie. Les négociations continuent avec lui. Il est avec son avocat. Optimisme régnant pour un accord rapide» , a écrit sur Twitter le journaliste de RMC Mohamed Bouhafsi, toujours très bien informé sur le mercato de l’OM, pour confirmer la présence de «Super Mario» annoncée par une vidéo qui a rapidement fait le tour des réseaux sociaux.



Accord ce dimanche ? D’après nos confrères de la radio, il n’y a pas encore d’accord définitif entre les deux parties, contrairement aux informations venues d’Italie samedi, et les discussions vont se poursuivre ce jour. A en croire les récentes informations, l’OM propose à l’Italien un contrat de trois ans avec à la clé des émoluments mensuels de 600 000 euros. Un salaire record dans l’histoire du club. Une fois que tout sera bouclé avec Balotelli, Marseille devra s’entendre avec Nice. «OM et Nice n’ont pas démarré les discussions mais de toute de manière le joueur a un bon de sortie, un gentleman agreement» , a précisé Bouhafsi. Si le Gym tentera peut-être de grappiller un peu d’argent, l’OM devrait tout de même boucler rapidement ce transfert évalué à 10 millions d’euros. Que pensez-vous d’une arrivée de Balotelli à l’OM ? N’hésitez pas à réagir et à débattre dans l’espace «Ajouter un commentaire» …

– Source: Maxifoot

28 ans après, les Anglais retrouvent le dernier carré du Mondial !

Solide, l’Angleterre a éliminé la Suède (2-0), ce samedi, lors des quarts de finale de la Coupe du monde. Pour la première fois depuis 1990, les Three Lions retrouvent le dernier carré de la compétition et affronteront le vainqueur du match entre la Russie et la Croatie, mercredi.





«It’s coming home.» Le slogan qui a envahi l’Angleterre ces dernières semaines tient toujours. Grâce à sa victoire sur la Suède (2-0), ce samedi, lors des quarts de finale de la Coupe du monde, la formation britannique a validé son billet pour le dernier carré de la compétition. C’est seulement la troisième fois de leur histoire, après 1966 et 1990, que les Three Lions atteignent ce stade de l’épreuve. Les hommes de Gareth Southgate retrouveront, mercredi, le vainqueur du match opposant la Russie à la Croatie, qui se dispute à partir de 20h. Encore un coup de pied arrêté ! Le match débutait comme prévu : un bloc suédois compact et bas qui se projetait rapidement en contre face à des Anglais qui avaient le ballon sans trop savoir quoi en faire. Au fil des minutes, les Scandinaves, plus incisifs, prenaient doucement le dessus malgré une première grosse opportunité pour Kane. Mais soucieux de bien défendre, les partenaires de Granqvist délaissaient délibérément le ballon et reculaient. Une erreur puisque les Three Lions ne rataient pas leur deuxième occasion. Sur un corner de Young, Maguire plaçait un coup de casque qui ne laissait aucune chance à Olsen (0-1, 30e). Le 10e but de l’Angleterre dans ce Mondial, le 8e sur coups de pied arrêtés ! Surpris, les Suédois déjouaient et multipliaient les longs ballons vers leurs attaquants, étouffés par Stones et Maguire, impériaux dans les duels aériens. Juste avant la pause, Sterling manquait une incroyable opportunité en perdant un duel face à Olsen. Pickford en feu, Alli fait le break Au retour des vestiaires, Pickford réalisait une superbe parade pour repousser une tête de Berg. Une intervention décisive puisque quelques minutes plus tard, l’Angleterre prenait le large grâce à Alli, à la réception d’un centre de Lingard (0-2, 59e). Le break suivi d’un nouvel énorme arrêt du gardien d’Everton, qui dégoûtait Claesson puis une fois de plus face à Berg. Décidément, Pickford était invincible ! Dépassés physiquement, les Blagult ne revenaient pas. Sans solution face au bloc anglais, les partenaires du bouillant Guidetti s’énervaient en vain. Pour la première fois depuis 1990, les Anglais retrouveront le dernier carré de l’épreuve et tenteront d’atteindre une deuxième finale dans leur histoire après leur victoire dans l’édition 1966. Pour la Suède, le Mondial s’arrête ici.


La note du match : 6/10 Pas le plus emballant des matchs de cette Coupe du monde sur le plan technique, certes, mais on ne s’est pas ennuyé aujourd’hui. Les Anglais, solides, ont été impitoyables, se montrant systématiquement dangereux sur coups de pied arrêtés. En face, les Suédois n’ont pas démérité mais ont buté sur un excellent Pickford, décisif à trois reprises au retour des vestiaires. Mérité pour les Thee Lions, qui seront difficiles à bouger. Les buts : – Young se charge d’un corner sur le côté gauche. Il est parfaitement botté en direction de Maguire au niveau du point de penalty. D’un énorme coup de tête, le défenseur central trompe Olsen (0-1, 30e). – A l’entrée de la surface, sur le côté droit, Lingard adresse un centre fuyant au second poteau. A la réception Alli, pas hors-jeu, qui place un coup de tête imparable à mi-hauteur pour Olsen (0-2, 59e).

 

– Source: Maxifoot

Diao Baldé livre ses impressions sur le Mondial

« Je suis sûr qu’avec ce que nous avons montré dans cette Coupe du monde, nous méritons le respect de toutes les équipes du monde. On s’est fait sortir sur des cartons. Donc, on peut dire que c’’est par manque de chance », a déclaré l’attaquant d’As Monaco.

Au plan personnel, Diao Baldé a jugé positive sa seule apparition au Mondial, contre la Colombie : « Je pense que j’ai fait un bon match. J’étais présent sur le travail défensif. Sur le plan offensif, j’ai réussi à me créer quelques occasions et délivrer quelques passes. Je vais continuer à travailler pour progresser et pouvoir répondre aux attentes de l’entraineur ».

Cependant Keïta Diao Baldé admet n’avoir pas apprécié d’être resté sur le banc des remplaçants lors des deux premiers matches des Lions en Coupe du monde. « Je pense que tous les joueurs sont comme ça, signale-t-il. Nous avons tous envie de jouer le maximum de match pour apporter un plus à l’équipe. Maintenant, je reconnais que j’étais un peu frustré d’être sur le banc ».


🔴 Vidéo- Elhadji Diouf crache ses vérités: « Aliou Cissé n’était pas à la hauteur »





Mercato– Ronaldo aurait déjà signé !

Depuis plusieurs semaines, les spéculations autour d’un départ de Cristiano Ronaldo du Real Madrid sont de plus en plus insistantes. Mais, depuis quelques jours, l’international portugais semblerait se rapprocher de la Juventus. Alors qu’un accord aurait été trouvé entre la Juventus et Cristiano Ronaldo, les deux clubs doivent encore s’entendre sur le montant du transfert. Mais,selon Luciano Moggi, ancien directeur de la Juventus, le quintuple Ballon d’Or aurait déjà signé avec la Vieille Dame.


Aliou Cissé parle de son avenir en équipe nationale

YERIMPOST.COM Aliou Cissé parle après l’échec des Lions au Mondial russe. Une première sortie qu’il a réservée au journal l’Equipe. Dans cette interview, le coach Cissé a évoqué son avenir à la tête de l’équipe national du Sénégal. À la question de savoir s’il va rester ou pas, voici sa réponse: « Mon rêve, c’est de gagner un trophée avec cette génération. Ces joueurs ont une envie débordante d’écrire leur propre histoire et j’ai envie de rester à leurs côtés. Je crois vraiment en cette équipe, qui a en plus de belles valeurs, je crois en l’avenir, et je crois en notre capacité à gagner ce trophée que le peuple sénégalais attend depuis si longtemps. »


Coupe du monde 2018: le Sénégal représenté en quart de finale

YERIMPOST.COM Le Sénégal sera bel est bien en quart de finale de la Coupe du monde. L’arbitre sénégalais Malang Diédhiou figure parmi les retenus pour officier à cette phase de la compétition.
Malgré l’élimination des « Lions » de la Teranga au premier tour, l’arbitre Malang Diédhiou a été retenu, d’après le compte Twitter FifaWorldCupSen. Le Sénégalais avait arbitré le huitième de finale Belgique-Japon lundi.

Moustapha Ndoye

Vidéo- Comment les reporters sportifs voient l’avenir d’Aliou Cissé à la tête de l’équipe nationale

Source:7Tv

Sur sa page Instagram, Diafra Sakho réagit aux bruits sur sa retraite internationale

YERIMPOST.COM Au lendemain de l’élimination des Lions au Mondial russe, la presse avait relaté la retraite internationale de Diafra Sakho. Qu’en est-il réellement ? L’intéressé s’est exprimé sur sa page Instagram. Seulement, il n’a ni confirmé ni infirmé cette infirmation. L’international sénégalais du Stades Rennais a juste servi une citation de l’humoriste et acteur français Coluche. «Pour critiquer les gens, il faut les connaître. Et, pour les connaître, il faut les aimer », a-t-il écrit.



Mercato: Le nouveau bail de Salah à Liverpool

YERIMPOST.COM C’est parti pour une nouvelle histoire d’amour entre Liverpool et Mohamed Salah. L’Égyptien vient de prolonger son contrat avec les Reds. Le club anglais annonce sur son compte Twitter, ce lundi matin, que Salah, auteur d’une saison incroyable à Liverpool, a signé un « nouveau contrat longue durée ». L’attaquant de Liverpool met ainsi fin aux spéculations sur un possible départ cet été. Même si la durée du bail n’a pas été précisée, Liverpool précise que le joueur de 26 ans a signé un contrat « de longue durée ».



Retour de Russie: Tous à bord du vol spécial, sauf…

YERIMPOST.COM Leur arrivée initialement prévue en début de soirée le samedi, les Lions du foot sont finalement arrivés à Dakar tard dans la nuit du samedi au dimanche. Tous ont voyagé avec leurs femmes, enfants, parents, à l’exception de Moussa Sow, Salif Sané, Abdoulaye Diallo et Mbaye Niang qui devaient rallier Paris via Dakar. Le vol Air France devant quitter l’Aéroport international Blaise Diagne à 23 h le samedi, la fédération s’est vue obligée de les laisser quitter Moscou en premier.



Ansoumana Dione explique l’élimination du Sénégal au Mondial 2018

Le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) explique pourquoi notre pays à été éliminé de la Coupe du monde 2018 de Foot-ball. Selon Ansoumana DIONE, les Lions ont tout simplement été victimes de la situation de mécontentement général qui prévaut au Sénégal, depuis l’accession du Président Macky SALL au pouvoir. Ici, personne ne s’entend sur rien absolument, même par rapport au texte de loi sur le parrainage devant organiser l’élection présidentielle de 2019. Depuis plusieurs mois, les populations sont dans un désarroi total, causé par un manque d’eau injustifiable. Et, pour des futilités, l’on s’entretue jusque dans les universités, comme c’est le cas de l’étudiant Fallou SENE, froidement assassiné par les forces de l’ordre, pour un plat de riz à 150 francs CFA.




Dans un pays où les droits des malades mentaux errants sont baffoués par le Président de la République, lui-même, avec la confiscation depuis 2013 du Siège de l’ASSAMM à Kaolack. Un Etat qui ne paie pas les salaires des travailleus du secteur de la santé où les syndicats sont en grève depuis plusieurs mois, sans que les autorités n’apportent des solutions à leurs revandications. Dans de telles conditions, notre équipe nationale de Foot-ball, qui est parmi les meilleures au monde et que nous félicitons au passage, ne pouvait pas triompher. Que l’on se dise la vérité. En 2002, si nous étions arrivés jusqu’en quart de final, c’est parceque notre pays venait juste de connaitre une première alternace, pacifique. Les populations vivaient dans la joie, avec le départ du Président Abdou DIOUF du pouvoir. Le peuple était uni autour de l’essentiel, avec un Président Abdoulaye WADE qui écoutait parfaitement tout le monde.

Malheureusement, avec le Président Macky SALL, le Sénégal est devenu un pays divisé, où règne en maître l’injustice totale. Comme nous le disions : nous pouvons tous être malhonnêtes, les uns des autres. Mais, Dieu, Lui, restera toujours juste avec nous-mêmes. En clair, le Ministère des Sports ne gagnera rien, en matière de Foot-ball, que ce soit en Coupe d’Afrique ou au Mondial, tant que ses homologues de l’Agriculture, de l’Education, de la Santé, de l’Hydrolique, entre autres, ne seront pas en mesure de satisfaire les besoins des populations. En vérité, les sénégalais ne comprennent pas, jusqu’ici, ce que signifie l’union sacrée. Il s’agit point d’avoir toute l’opposition en Russie, derrière le Président Macky SALL. Mais, nous devions plutôt faire en sorte que toutes les lamentations des citoyens, si petites soient-elles, ne puissent être, au préalable, l’objet d’indifférence.




Comme nous l’avons tous constaté, notre pays a regressé depuis la victoire sur la Pologne, suivie du nul et d’une defaite. Mais, en voyant l’Entraineur Aliou CISSE, se pencher pour ramasser le turban aux couleurs nationales, qui était tombé du cou du Président Macky SALL qui a déjà perdu le pouvoir, les signes étaient déjà très clairs comme quoi, les Lions ne pouvaient plus gagner dans cette compétition internationale.

Rufisque, le 01 juillet 2018,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

° Top