Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

rewmi

Idy, Oumar Sarr, Oumar Gueye, Pape Diouf: les vraies raisons d’un clash

Beaucoup de Sénégalais ont ét$é certainement surpris lorsqu’ils ont entendu Idrissa Seck, lors du séminaire des cadres de Rewmi à Saly, demander « pardon » à toutes les personnes qu’il a eu à « offenser » un jour.  Si ce « geste d’humilité » a été salué par les militants de Rewmi, pas si sûr que les excuses soient acceptées  par certains anciens compagnons de Idy, comme Oumar Sarr, Oumar Gueye, ou encore Pape Diouf.




Oumar Sarr et l’humiliation de sa vie

Membres fondateurs de Rewmi, ces trois anciens lieutenants de Idrissa Seck se sont séparés avec ce dernier de manière inattendue tant leurs relations étaient étroites. Mais au delà des raisons invoquées par uns et les autres, beaucoup de choses ont été occultées. Dakar7 est en mesure  de dire que la blessure était plus profonde qu’on ne l’imagine.

Commençons par Oumar Sarr. Entre ce dernier et Idy, c’est une affaire d’ego. Malgré ses nombreux sacrifices pour le Rewmi, Oumar Sarr s’était senti « sous estimé ». Et Oumar Sarr n’oubliera jamais le voyage que Idy lui a privé pour la Suède

e.

Que s’est-il passé ? Selon des sources dignes de foi, Oumar Sarr devait conduire la délégation de Rewmi qui devait se rendre en Suède pour une rencontre politique. Mais quand la liste des membres de la délégation a été remise à  Idy, ce dernier a tout bonnement barré son nom de la liste sans que Oumar Sarr ne comprenne les raisons. Puisque les décisions du « chef » ne se discutent pas, Oumar Sarr s’est alors plié. Se sentant « humilié », Oumar Sarr va prendre sa « revanche » lors qu’il s’est agi de se rendre au siège de la commission nationale pour la réforme des institutions (CNRI )dirigée Amadou Mokhtar Mbow. « Ce jour là, Idrissa Seck a  demandé à Oumar Sarr d’accompagner la délégation qui devait aller rencontrer les membres de CNRI, mais Omar Sarr a carrément décliné. Il a défié Idrissa Seck devant tout le monde. », confie une source très au fait de la vie politique de Rewmi.

Ce fut le début de la  disgrâce  de Oumar Sarr au sein de Rewmi jusqu’au moment où il décide de claquer la porte et rejoindre la mouvance présidentielle

Idrissa Seck, Oumar Gueye et la chaise…

Quant à Oumar Gueye, maire de Sangalkam, il n’a pas attendu d’être humilié par Idrissa Seck pour quitter le Rewmi. Le ministre de la Pêche est entré en conflit avec son mentor pour des questions de positionnement dans le parti. Car, Oumar Gueye, qui est l’un des rares responsables gagner  sa base, se voyait comme le numéro 2 naturel de Rewmi, alors que Idrissa Seck, lui, a déjà porté son choix sur Dethier Fall, à l’époque le secrétaire national des cadres de Rewmi. Un choix que le président du conseil départemental de Thiès   assumait en réunion.  Cette anecdote est édifiante.  » Un jour, Idy avait convoqué  une réunion au cyber campus de Thiès dans le cadre de la vente des cartes de Rewmi., on avait alors disposé les  chaises côte à cote. Lorsque Idrissa Seck est entré dans la salle de réunion, il a changé la disposition des chaises. Celle qui était réservée à Oumar Sarr a été éloignée. Il était assis seul à côté de Dethier Fall face aux autres. On a compris qu’il voulait imposer Dethier Fall. », raconte une source ayant pris part à cette rencontre. « Quand Oumar Gueye est rentré dans la salle , il a constaté que sa chaise a été déplacée, il a tout simplement boudé la rencontre. Des responsables  ont tenté de le rattraper, en vain. Oumar Gueye était déjà rentré chez lui », poursuit notre interlocuteur.

Et la sortie médiatique du Dr. Abdourahmane Diouf, alors directeur général de la Sde, contre Oumar Gueye va exacerber la situation. La suite, on l’a connait. Le ministre de la pêche fera limoger Abdourahmane Diouf.

Pape Diouf et l’agent de la vente des cartes. 

Contrairement aux autres, Pape Diouf et Idrissa Seck ont eu un différend d’ordre pécuniaire. Selon nos sources, l’ancien secrétaire national chargé de la vie du parti Rewmi, a été accusé par Idrissa Seck de « détournement de plus de 50 millions f cfa, » provenant de la vente des cartes entre 2008 et 2012. Ces accusations ont rejetées par Pape Diouf qui s’est senti atteint dans son orgueil. « Quand Idrissa Seck a demandé à Pap Diouf  de lui faire l’état financier, il s’est rendu compte qu’il y avait un déficit de plus de 50 millions f cfa. Alors, Idrissa l’a accusé de l’avoir détourné. Mais Pape  s’est défendu en expliquant que l’argent a servi à financer les activités du parti pendant son absence. », a confié une autre source.  Mais cette version n’a pas convaincu Idy qui a tout simplement retiré la gestion des finances de Pape Diouf pour les confier à l’ancien gouverneur de Thiès, feu Idrissa Camara.

Dakar7.com

Communiqué de Rewmi suite à l’arrestation de son leader

Nous tenons le Président de la République Macky Sall comme Responsable de l’intégrité physique de Idrissa Seck, des leaders de l’opposition et de tous les Sénégalais interpelés ce jour pour avoir exprimé leur liberté de manifestation.

Dr Abdourahmane DIOUF, Porte-Parole de Rewmi



[REPLAY] Revivez le séminaire programmatique des cadres du parti « Rewmi » à Saly

YERIMPOST.COM Un moment politique à Rewmi…





Séminaire de Rewmi: Idy amorce sa mue

YERIMPOST.COM Sa candidature à la prochaine présidentielle n’est pas définitivement décidée, comme il l’annonçait lui-même à l’occasion de son séjour au Maroc. Mais Idy peaufine déjà son programme de gouvernance. Pas moins de 260 experts et cadres se réuniront ce week-end à Mbour afin de dresser, pour le patron de Rewmi, une autre option que celle du « Yoonu Yokkuté » en 2012 du candidat d’alors de l’Apr. Le moment sera également saisi par Idrissa Seck pour restructurer le parti. Une redistribution des cartes s’opérera au niveau du Secrétariat national.


Rewmi pose l’Acte 1 pour la mise en place d’une Commission d’enquête parlementaire sur les contrats pétroliers

YERIMPOST.COM Le parti Rewmi prend le Premier ministre au mot. Mahammed Boun Abdallah Dionne avait déclaré que le gouvernement était disposé à apporter toute la lumière sur les contrats pétroliers signés depuis 2012. Eh bien, le vice-président de Rewmi, député à l’Assemblée nationale, a ouvert la voie. Dethié Fall, sur les ondes de la Rfm, affirme avoir saisi le président de l’institution parlementaire pour la mise en place de cette commission. Selon lui, les ressources naturelles appartiennent aux Sénégalais et, comme en dispose la Constitution, elles doivent être gérées dans la plus grande transparence.



Rewmi réagit au crash de l’aéroport

Le Président Idrissa SECK et le parti REWMI ont appris avec tristesse le drame survenu ce mercredi 14 mars 2018 à Missirah et dans lequel notre Nation a perdu huit de ses valeureux fils selon le dernier bilan officiel.
Le Président Idrissa SECK et le parti REWMI s’inclinent devant la mémoire des victimes et présentent leurs condoléances les plus attristées aux familles éplorées, à notre vaillante armée nationale et à toute la nation sénégalaise.
Aux disparus, puisse ALLAH faciliter les recherches et qu’ils soient retrouvés sains et saufs.
Tout en souhaitant prompt rétablissement aux blessés, le Président Idrissa SECK et le parti Rewmi invitent l’Etat du Sénégal à prendre toutes les dispositions nécessaires afin que toute la lumière soit faite sur ce drame.
                   Fait à Dakar le jeudi 15 mars 2018




Rewmi prend à témoin l’opinion

YERIMPOST.COM Le parti dirigé par Le président du conseil départemental de Thiès s’est fendu d’un communiqué fustigeant la sortie du ministre de l’Intérieur. Votre blog préféré publie in extenso la déclaration de Rewmi.
« Le parti Rewmi a écouté avec indignation, les propos de Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur et responsable politique du parti au pouvoir, chargé de l’organisation des élections. Ces propos sont une preuve supplémentaire de la basse et manifeste entreprise de fraude concoctée par Le régime Apr avec la complicité de la DAF du ministère de l’Intérieur. Cette atteinte grave à la transparence de notre processus électoral est une menace directe sur la paix sociale et la stabilité de notre pays. Aly Ngouille Ndiaye ne peut être juge et partie. Par conséquent, le président Idrissa Seck et le parti Rewmi exigent du chef de l’Etat, la nomination immédiate et sans délai, d’une personnalité neutre et consensuelle chargée d’organiser les élections. Le président Idrissa Seck et le parti Rewmi attirent l’attention de l’opinion nationale et internationale sur cette volonté clairement exprimée de confiscation de la souveraineté populaire par Macky Sall. »

D’anciens proches d’Idy créent un cadre pour la réélection de Macky

YERIMPOST.COM Pour la réélection du président Macky Sall, chacun de ses alliés joue sa partition. C’est ainsi que d’anciens du Rewmi et du Parti démocratique sénégalais (Pds) ont décidé d’unir leurs forces pour assurer au candidat Macky Sall une victoire au premier tour. Ousmane Thiongane, Wally Fall, Pape Diouf, Youssou Diagne, Oumar Sarr, Opa Ndiaye, pour ne citer que ceux-là, se sont réunis autour d’un cadre, nous renseigne le quotidien l’AS dans sa parution du jour.

Idrissa Seck lance un défi à Macky Sall !

YERIMPOST.COM Idrissa Seck remet ça ! Après sa sortie virulente sur la gestion de la politique sociale du régime de Macky Sall qui a suscité une réplique cinglante du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, qui le taxe de fractionniste , le leader du parti Rewmi est revenu à la charge. Par la voix du vice-président de son parti, Déthié Fall, Idy invite Macky Sall à un débat public avec des dossiers à la main.

Quelle sera la nouvelle réaction du camp adverse ? Wait and see…

www.yerimpost.com

Mahammed Boun Abdallah Dionne en colère contre Idrissa Seck

YERIMPOST.COM Le tableau sombre de la politique sociale du régime de Macky Sall dressé par Iddrissa Seck, lors d’une tournée dans le sud du pays, a touché les collaborateurs du président. Et c’est Mahammed Boun Abdallah Dionne qui monte au créneau pour remonter les bretelles au leader du parti Rewmi. «L’ancien Premier ministre ne représente rien du tout dans ce pays, à part être un spécialiste des scissions-recompositions. À chaque fois qu’on le voit dans un ensemble, il s’arrange pour casser cet ensemble et repartir dans l’opposition», a attaqué, dans les colonnes de L’Observateur, le chef du gouvernement.

Très en verve, Mahammed Boun Abdallah Dionne rappelle à son prédécesseur les vrais chiffres de la croissance. « Ce n’est pas 6,7% mais 7,1% de taux de croissance du Pib. Pour dire que la production nationale se porte bien. La création de richesses se porte bien et de manière inclusive. C’est un ensemble d’instruments qui ont été mis un œuvre pour doper aussi bien la demande globale que l’offre », renseigne-t-il. Avant d’ajouter : «  Dire que les chiffres ne profitent qu’aux autres, dire que la Cmu est une fiction, dire que les bourses de sécurité familiale n’est pas pertinente, c’est dire de gros mots à l’endroit des bénéficiaires, qui sont des millions de Sénégalais et Sénégalaises à garantir ainsi à leurs enfants l’accès aux soins ou à l’école».

www.yerimpost.com




Idrissa Seck se voit à la tête d’une grande coalition de l’opposition

YERIMPOST.COM Idrissa Seck est déjà dans ses habits de candidat à la quête de suffrages des Sénégalais. Le leader du parti Rewmi est en tournée politique à l’intérieur du pays depuis quelques semaines. En l’absence du maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, dont l’avenir politique est incertain, Idy compte se positionner comme leader de la grande coalition de l’opposition devant faire face à Macky Sall, en 2019.

L’As nous apprend qu’au Sénégal oriental où l’ancien Pm est passé, les populations lui ont exposé leurs doléances relatives, entre autres, aux routes défectueuses, et au manque d’eau et d’électricité.

www.yerimpost.com

Idrissa Seck s’attaque à la visite de Macron

YERIMPOST.COM Sans langue de bois ! C’est par cette formule que l’on peut qualifier la sortie d’Idrissa Seck à propos de la visite d’Emmanuel Macron. En tournée dans le Sénégal oriental, le patron du Rewmi n’a pas porté de gants pour évoquer la visite du président français au Sénégal. Selon lui, la coopération entre l’Occident et l’Afrique repose sur des « rapports de domination et de pillage auxquels il faut mettre un terme ».

www.yerimpost.com

Présidentielle 2019: Aliou Sow s’offre presque à Idrissa Seck

YERIMPOST.COM Pas avare en mots pour saluer la compétence et la rigueur de Idrissa Seck, Aliou Sow n’exclut pas de le soutenir en 2019. « En 2019, je compte jouer un rôle majeur dans la présidentielle. Je serai avec le candidat capable de mettre de l’ordre dans ce pays. On est en train de tourner en rond, il faut mettre fin à certains comportements », déclare l’ancien ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales.

Et Aliou Sow de préciser qu’il entretient des rapports sains désormais avec le leader de Rewmi: «Idrissa Seck et moi n’avons plus de contentieux personnels. On échange, je le fréquente et je l’assume. Rien n’est exclu, rien n’est encore décidé ».

www.yerimpost.com

° Top