Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

rewmi

D’anciens proches d’Idy créent un cadre pour la réélection de Macky

YERIMPOST.COM Pour la réélection du président Macky Sall, chacun de ses alliés joue sa partition. C’est ainsi que d’anciens du Rewmi et du Parti démocratique sénégalais (Pds) ont décidé d’unir leurs forces pour assurer au candidat Macky Sall une victoire au premier tour. Ousmane Thiongane, Wally Fall, Pape Diouf, Youssou Diagne, Oumar Sarr, Opa Ndiaye, pour ne citer que ceux-là, se sont réunis autour d’un cadre, nous renseigne le quotidien l’AS dans sa parution du jour.

Idrissa Seck lance un défi à Macky Sall !

YERIMPOST.COM Idrissa Seck remet ça ! Après sa sortie virulente sur la gestion de la politique sociale du régime de Macky Sall qui a suscité une réplique cinglante du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, qui le taxe de fractionniste , le leader du parti Rewmi est revenu à la charge. Par la voix du vice-président de son parti, Déthié Fall, Idy invite Macky Sall à un débat public avec des dossiers à la main.

Quelle sera la nouvelle réaction du camp adverse ? Wait and see…

www.yerimpost.com

Mahammed Boun Abdallah Dionne en colère contre Idrissa Seck

YERIMPOST.COM Le tableau sombre de la politique sociale du régime de Macky Sall dressé par Iddrissa Seck, lors d’une tournée dans le sud du pays, a touché les collaborateurs du président. Et c’est Mahammed Boun Abdallah Dionne qui monte au créneau pour remonter les bretelles au leader du parti Rewmi. «L’ancien Premier ministre ne représente rien du tout dans ce pays, à part être un spécialiste des scissions-recompositions. À chaque fois qu’on le voit dans un ensemble, il s’arrange pour casser cet ensemble et repartir dans l’opposition», a attaqué, dans les colonnes de L’Observateur, le chef du gouvernement.

Très en verve, Mahammed Boun Abdallah Dionne rappelle à son prédécesseur les vrais chiffres de la croissance. « Ce n’est pas 6,7% mais 7,1% de taux de croissance du Pib. Pour dire que la production nationale se porte bien. La création de richesses se porte bien et de manière inclusive. C’est un ensemble d’instruments qui ont été mis un œuvre pour doper aussi bien la demande globale que l’offre », renseigne-t-il. Avant d’ajouter : «  Dire que les chiffres ne profitent qu’aux autres, dire que la Cmu est une fiction, dire que les bourses de sécurité familiale n’est pas pertinente, c’est dire de gros mots à l’endroit des bénéficiaires, qui sont des millions de Sénégalais et Sénégalaises à garantir ainsi à leurs enfants l’accès aux soins ou à l’école».

www.yerimpost.com




Idrissa Seck se voit à la tête d’une grande coalition de l’opposition

YERIMPOST.COM Idrissa Seck est déjà dans ses habits de candidat à la quête de suffrages des Sénégalais. Le leader du parti Rewmi est en tournée politique à l’intérieur du pays depuis quelques semaines. En l’absence du maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, dont l’avenir politique est incertain, Idy compte se positionner comme leader de la grande coalition de l’opposition devant faire face à Macky Sall, en 2019.

L’As nous apprend qu’au Sénégal oriental où l’ancien Pm est passé, les populations lui ont exposé leurs doléances relatives, entre autres, aux routes défectueuses, et au manque d’eau et d’électricité.

www.yerimpost.com

Idrissa Seck s’attaque à la visite de Macron

YERIMPOST.COM Sans langue de bois ! C’est par cette formule que l’on peut qualifier la sortie d’Idrissa Seck à propos de la visite d’Emmanuel Macron. En tournée dans le Sénégal oriental, le patron du Rewmi n’a pas porté de gants pour évoquer la visite du président français au Sénégal. Selon lui, la coopération entre l’Occident et l’Afrique repose sur des « rapports de domination et de pillage auxquels il faut mettre un terme ».

www.yerimpost.com

Présidentielle 2019: Aliou Sow s’offre presque à Idrissa Seck

YERIMPOST.COM Pas avare en mots pour saluer la compétence et la rigueur de Idrissa Seck, Aliou Sow n’exclut pas de le soutenir en 2019. « En 2019, je compte jouer un rôle majeur dans la présidentielle. Je serai avec le candidat capable de mettre de l’ordre dans ce pays. On est en train de tourner en rond, il faut mettre fin à certains comportements », déclare l’ancien ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales.

Et Aliou Sow de préciser qu’il entretient des rapports sains désormais avec le leader de Rewmi: «Idrissa Seck et moi n’avons plus de contentieux personnels. On échange, je le fréquente et je l’assume. Rien n’est exclu, rien n’est encore décidé ».

www.yerimpost.com

° Top