Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

revient

Abdoulaye Ndour, l’ex-directeur des Moyens généraux du palais, revient en force

YERIMPOST.COM L’ex-directeur des moyens généraux de la présidence de la République, Abdoulaye Ndour, revient aux affaires. Après son limogeage rocambolesque suite à des propos qu’il avait tenus dans le cadre de l’affaire du capitaine Dièye disant que les hommes de tenue devraient avoir plus de liberté de s’exprimer, le président Macky Sall, à en croire L’As, est revenu à de meilleurs sentiments. Il a été nommé ministre-conseiller auprès du chef de l’Etat. L’on se rappelle encore de cette affaire qui avait défrayé la chronique. Le président Macky Sall, à la diffusion de l’audio d’Abdoulaye Ndour, avait, séance tenante, décidé son limogeage. Le collaborateur du président s’était alors confondu en excuses à la limite des larmes, exprimant toute sa fidélité à son boss. Une stratégie qui ne s’avère pas vaine visiblement.


Me Ousseynou Fall revient à la charge contre les magistrats

YERIMPOST.COM La réforme de la justice s’impose aujourd’hui plus que jamais sous nos cieux. Cet avis de l’avocat Me Ousseynou Fall est motivé par les nombreuses critiques de gens qui ne croient plus en cette justice. A l’en croire, le malaise dérange même certains magistrats vertueux, valeureux et honnêtes, à l’image de Souleymane Téliko qu’il cite comme étant un juge très courageux. Me Ousseynou Fall, qui s’est entretenu avec nos confrères de VoxPopuli, a proposé de « faire les états généraux de la justice comme on le fait dans certains secteurs… Lorsqu’on voit certains travers, on se dit que dans certains dossiers, on voit vraiment qu’il y a une main invisible… »



Wakh wakhète: Alassane Ouattara revient sur sa parole





Décès de Papis Baba Diallo: le président Macky Sall revient sur l’obscurité et les bêtes sur l’autoroute

YERIMPOST.COM La cérémonie de levée des couleurs a été l’occasion pour le chef de l’Etat d’interpeller les éleveurs de la région de Dakar. Leur vigilance sur les troupeaux est requise, afin d’éviter que les bêtes traversent l’autoroute pour ensuite causer des accidents. Le président de la République a par ailleurs indiqué que le tronçon Dakar-AIBD sera éclairé dans les plus brefs délais. « Les autoroutes sont éclairées dans quelques rares pays du monde. Mais nous allons le faire », a ajouté le président



Idrissa Seck revient sur sa mésaventure du 19 au 20 avril

YERIMPOST.COM Une mésaventure de moins de 24h entre les forces de l’ordre et Idrissa Seck racontée par ce dernier. Le patron de Rewmi n’en veut pas aux policiers qui l’ont alpagué et conduit au commissariat Central avant de le transférer au Plateau. Le leader politique a expliqué qu’il marchait seul, lorsqu’on l’a interpellé sans qu’on lui notifie les motifs de cette arrestation. Idrissa Seck a révélé que les forces de l’ordre ont jeté une bombe lacrymogène dans la fourgonnette alors qu’il était déjà à l’intérieur. Le chauffeur du véhicule a dû être remplacé, tellement il avait inhalé le gaz. L’adversaire du président Macky Sall a toutefois révélé qu’il a été bien traité par les limiers. A noter également que, de son domicile jusqu’à ce qu’un commissaire l’intercepte pour lui signifier qu’aucun attroupement n’était autorisé cette journée du 19 avril, Idy était accompagné de ses gardes du corps et de quelques militants à qui il a demandé de rebrousser chemin.



Vidéo- Thierno Bocoum revient sur les omissions du discours à la nation de Macky Sall

YERIMPOST.COM Thierno Bocoum, leader du mouvement « AGIR », revient sur les omissions du discours à la nation de Macky Sall

Aminata Sow Fall revient en librairie avec «L’empire du mensonge»

Après dix ans d’absence, la pionnière de la littérature africaine, Aminata Sow Fall, revient en librairie avec une nouvelle fiction intitulée «L’empire du mensonge» éditée en France par la maison du Serpent à plumes. Un livre à l’image de son œuvre ancrée dans son pays mais tournée vers l’universel. Portrait de la romancière sénégalaise de 76 ans.

Elle dit être entrée en littérature par hasard. En effet, c’est à son retour, à Dakar, dans les années 1970, après ses études à Paris, qu’Aminata Sow Fall, frappée par l’évolution de la société sénégalaise, se met à écrire son premier texte. Elle y pointe les dérives de son pays. Refusé par les éditeurs, ce manuscrit considéré trop « local » finit par paraître en 1976 sous le titre Le Revenant. Très vite l’écho est favorable et Aminata Sow Fall enchaîne avec La Grève des Bàttu, couronné par le grand prix littéraire d’Afrique noire et adapté au cinéma, en 2 000, par Cheick Oumar Sissoko.

Traduite dans le monde entier, sollicitée dans de nombreuses universités – américaines en particulier -, lauréate du Grand Prix de la Francophonie, en 2015, décerné par l’Académie française, Aminata Sow Fall est également très active pour promouvoir la littérature au Sénégal. Elle a créé une Maison d’édition ainsi qu’un Centre africain d’animation et d’échanges culturels qui va prochainement être relocalisé à Saint-Louis.

Par ailleurs, à 76 ans, le goût de l’écriture ne l’a pas quitté. Pour preuve, ce neuvième roman L’empire du mensonge qui, à l’image de toute son œuvre, est le reflet critique de notre société, mais surtout un appel à la sagesse et la dignité.

 

RFI

Khalifa Diakhaté retire sa démission et s’en explique

YERIMPOST.COM Voici son post publié sur sa page Facebook…

 

Chers amis,
Nous restons ensemble dans votre chère jakaarlo bi…
La Direction Générale de Gfm m’a renouvelé sa confiance pour continuer l’aventure. Au terme d’une rencontre qui a eu lieu lundi, les responsables du groupe ont tenu à nous assurer de leur loyauté indéfectible, de leur soutien total et ont considéré  »l’incident, clos ».
Au-delà de cette marque de confiance, je ne saurais ignorer vos nombreuses réactions suite à l’annonce de mon départ, par conséquent je tiens à vous remercier du fond du coeur pour l’intérêt que vous portez à mon travail, à notre groupe.
Vive le Sénégal des valeurs !
Votre humble serviteur.



Accord avec la Mauritanie: Idy revient à la charge après la réponse de Macky

YERIMPOST.COM Idrissa Seck n’en démord pas. La publication de l’accord signé en Mauritanie entre les présidents Macky Sall et Abdel Aziz, est un impératif. Interpellé sur la question, le président de la République a servi une réponse, pensant certainement clore définitivement le débat. Mais c’est sans compter avec le patron de Rewmi plus que déterminé. « Monsieur le président de la République, ne fuyez surtout pas le débat sur cette question qui engage le présent et l’avenir de tous les Sénégalais. Ce que je vous demande, c’est de publier le contenu de l’Accord que vous avez signé dans le secret. Ce que vous décriviez est le processus ‘’normal’’ d’approbation des accords internationaux prévus par notre Constitution. Merci aussi de ne pas occulter la question Petrotim », a insisté Idrissa Seck.

Moussa Sow repart en Turquie pour sauver sa place au Mondial 2018

YERIMPOST.COM Aliou Cissé avait prévenu les joueurs qui voudront aller en Coupe du monde qu’ils devront évoluer dans les championnats compétitifs. Exit donc la Chine et les pays du Golfe, des championnats exotiques choisis par des joueurs plus pour se remplir les poches que pour le challenge sportif.

Conscient du danger qui le guette avec la pléthore d’attaquants déjà en place en sélection nationale, Moussa Sow a préféré revenir en Turquie pour rester dans le viseur de Aliou Cissé.

Il quitte ainsi son club Al-Ahli Dubai pour rejoindre le Bursaspor durant ce mercato d’hiver. Moussa Sow rejoint un championnat qu’il connaît très bien puisqu’il a déjà évolué sous les couleurs de Fenerbahce par le passé.

Bursaspor confirme samedi un accord de principe et annonce la signature du joueur de 31 ans à l’issue de la visite médicale prévue dimanche.

www.yerimpost.com

° Top