Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

quitté

Diao Baldé Keïta quitte déjà Monaco !

YERIMPOST.COM Une petite saison et puis Diao Baldé s’en va. Son transfert à l’Inter est quasiment fait. L’international sénégalais, auteur de huit buts lors du dernier exercice en Ligue 1, devrait retrouver la Serie A, selon un média transalpin. Le deal est simple. L’AS Monaco prête l’ancien de la Masia pour 5-6 millions d’euros avec une option d’achat fixée à 30 millions. Un transfert va être officialisé dans les prochaines heures. L’attaquant sénégalais est déjà à Milan pour passer sa visite avant de s’engager avec le club nerazzurri.


Hamidou Sabaly quitte Macky pour Idy

YERIMPOST.COM En perspective de la présidentielle de 2019, les alliances se nouent, les coalitions se forment, les soutiens aux candidats se manifestent. C’est ainsi que Hamidou Sabaly et son mouvement ont décidé d’apporter leur soutien à Idrissa Seck. Ils ont officialisé leur soutien au leader de Rewmi, ce weekend.

Ce mouvement, fort de 5488 membres et bien ancré dans le Vélingra, a été créé en mars 2018. À l’époque, ses responsables avaient décidé d’accompagner le président Macky Sall. Mais las de voir d’autres responsables promus à des postes de responsabilité à leur détriment, ils ont décidé de tourner le dos au président de la République, candidat à sa propre succession, pour un de ses principaux challengers, Idrissa Seck.



Après avoir quitté Fada, Cheikh Traoré fonde Senegaal mooma moom

YERIMPOST.COM Il s’en explique ci-dessous…

 

Senegaal mooma moom est un concept qui regroupe toutes sénégalaises et sénégalais mus par un sentiment de patriotisme fort.

 

Notre volonté est de travailler pour un développement réel de notre pays.

 

Conscient que l’émergence de ce pays ne se fera que par des sénégalais et eux seuls, nous nous proposons d’être des sentinelles pour réveiller les consciences endormies .

 

Notre objectif,n’est pas d’être un mouvement de plus qui chercherait à se mouvoir entre les mailles d’un système corrompu pour enfin vouloir enclencher un dialogue avec un système qui a fini depuis longtemps de montrer ses limites. Senegaal Mooma Moom est un regroupement de sénégalaises et de sénégalais désirant bâtir une nation forte qui sera à même de répondre aux exigences et aux attentes des sénégalaises et des sénégalais de notre époque.

 

Ce que nous cherchons à faire c’est d’établir un pacte avec le Sénégal d’après lequel chacun et chacune s’engagerait à mettre de côté ses intérêts personnels pour l’intérêt suprême de notre nation.

 

Avec nous,il ne sera plus question de chercher des postes pour s’enrichir au détriment du peuple sénégalais.

Nous ne voulons plus d’hommes et de femmes qui pensent qu’ils sont nés pour être nourris au Prytanée.

Ce que nous voulons c’est  de travailler à l’éclosion d’un nouveau Homo  senegalensis pour qui l’intérêt du Sénégal passerait même avant sa propre vie.

 

Nous voulons un Sénégal pour les Sénégalais construit par les sénégalais.

 

La main de l’engagement, Senegaal Mooma Moom.

Servir et non se servir

 

Cheikh TRAORÉ Sami

Fondateur du mouvement Senegaal Mooma Moom.

Senegalmoomamoom@gmail.com

Transferts : Pastore quitte Paris, Al-Khelaïfi s’occupe de Rabiot

Pastore quitte officiellement le PSG, Al-Khelaïfi s’occupe du dossier Rabiot, Saint-Etienne tente Ben Arfa, Khazri et Gameiro, Buffon attendu à Paris dans une semaine, Nainggolan signe à l’Inter… Voici le Top 5 des gros dossiers mercato du jour à ne pas manquer. Découvrez aussi le Télégramme Foot Transfert, pour ne rien rater de l’actu de ces 24 heures.




Le mercato estival ayant ouvert ses portes, les clubs s’activent pour préparer leur effectif en vue de la saison prochaine. Du lundi au samedi à 18h, Maxifoot vous propose quotidiennement le best of des plus gros dossiers mercato et le résumé des principales informations de ces dernières 24 heures, avec les transferts officiels et les rumeurs méritant une attention particulière. Pour voir toutes les informations classées par date ou par club, rendez-vous sur les tableaux mercato de Maxifoot. Le TOP 5 des dossiers du jour qu’il ne fallait pas rater 1. Pastore quitte officiellement le PSG C’était annoncé, c’est désormais officiel : Javier Pastore quitte le Paris Saint-Germain pour l’AS Rome. Le champion de France a officialisé ce mardi le départ du milieu offensif argentin, arrivé lundi dans la capitale italienne pour passer sa visite médicale et signer son contrat de 5 ans. Ce transfert va rapporter 24,7 millions d’euros (bonus compris) au PSG. El Flaco avait déjà écrit un message d’adieu aux supporters parisiens lundi. «Je ne pensais pas que ce moment allait arriver, mais il est temps de vous dire au revoir. J’aimerais remercier tous les Parisiens qui m’ont magnifiquement accueilli, qui m’ont permis de me sentir comme chez moi durant toutes ces années, a publié l’Argentin sur son compte Facebook. J’aimerais remercier plus particulièrement tous ces supporters qui m’ont toujours transmis un amour inégalable ; je les porterai toujours dans mon coeur.» 2. Al-Khelaïfi s’occupe de Rabiot… Adrien Rabiot est un dossier chaud au Paris Saint-Germain. Sous contrat jusqu’en juin 2019, le milieu de terrain n’a toujours pas prolongé et son cas agace en interne. Selon les informations de Paris United, le président Nasser Al-Khelaïfi est «excédé» par certaines attitudes dans le clan du joueur. Son refus d’être réserviste pour le Mondial ou les discussions avec d’autres clubs sont très peu appréciés. Le patron du club de la capitale va donc reprendre le dossier en main. Son souhait est de prolonger Rabiot et de le conserver au moins une saison de plus. Al-Khelaïfi veut discuter avec son agent qui réclame un salaire mensuel de 600 000 euros. 3. Saint-Etienne tente Ben Arfa, Khazri et Gameiro ! En fin de contrat au Paris Saint-Germain, Hatem Ben Arfa va enfin retrouver les terrains la saison prochaine. Reste à savoir où. Selon France Football, l’AS Saint-Etienne a approché le milieu offensif parisien et l’entraîneur Jean-Louis Gasset l’a contacté personnellement. Une information confirmée par RMC. Cependant, la radio précise que «HBA» a préféré ne pas donner suite, même s’il a apprécié l’intention du coach de l’ASSE. Lyon, Dortmund ou encore le FC Séville sont toujours intéressés par le Parisien. De leur côté, les Verts ont donc décidé de s’activer pour Wahbi Khazri. Prêté à Rennes par Sunderland cette saison, restera-t-il en Ligue 1 pour le prochain exercice ? Saint-Etienne a engagé des discussions avancées avec l’attaquant tunisien. Les Verts cherchent un milieu offensif car Rémy Cabella ne devrait pas être conservé, son prix supérieur à 10 M€ fixé par l’OM étant jugé excessif. Le journaliste Karim Nedjari a aussi dévoilé sur la chaîne L’Equipe un intérêt pour l’attaquant Kevin Gameiro. En manque de temps de jeu à l’Atletico Madrid, l’international français sera-t-il séduit par le challenge stéphanois ? L’idée est en tout cas intéressante. 4. Buffon attendu à Paris dans une semaine Les semaines passent et Gianluigi Buffon n’a toujours pas signé au Paris Saint-Germain. A priori, cela devrait être fait bientôt, sauf gros rebondissement. Selon RMC, les deux parties ont trouvé un accord pour un contrat de deux ans et l’Italien doit signer en fin de semaine prochaine. «Les accords ont été trouvés.





Les paroles ont été données mais il n’y a rien de signé encore. L’urgence, c’est les ventes de plusieurs joueurs» , a confié une source proche du PSG à la radio. Le champion de France veut d’abord vendre pour rester dans les clous du fair-play financier avant d’accueillir ses recrues. 5. Nainggolan à l’Inter, c’est fait ! Comme prévu, Radja Nainggolan quitte l’AS Rome pour l’Inter Milan. En effet, le club lombard a officiellement confirmé l’arrivée du milieu de terrain belge chez les Nerazzurri. Un très joli coup pour le champion d’Europe 2010, qui a déboursé 24 millions d’euros pour ce transfert. Le jeune milieu de terrain Nicolo Zaniolo et le latéral polyvalent Davide Santon effectuent eux le chemin inverse pour renforcer les rangs de la Louve. Télégramme Foot Transfert – mis à jour le mardi 26 juin 2018 à 16h C’est officiel : – Courtisé par Lyon, le défenseur central de Mayence Abdou Diallo a signé 5 ans à Dortmund, qui a déboursé 30 M€. – Le défenseur central de Troyes, Christophe Hérelle, rejoint Nice pour 4 M€. Le TOP des bruits de couloir qu’il ne fallait pas rater : En France – Le gardien du PSG, Alphonse Areola aurait donné son accord à Naples. Le PSG souhaiterait pourtant le conserver comme numéro 1 malgré l’arrivée de Gianluigi Buffon. – Le milieu offensif de Guingamp Clément Grenier discute avec Rennes, Everton, Fulham, le Milan AC, Newcastle et Fenerbahçe. – Monaco pourrait se séparer des ailiers Rachid Ghezzal et Baldé Keita cet été, un an après leur arrivée. – Rennes souhaite obtenir le prêt avec option d’achat de l’ailier Sofiane Boufal (Southampton). – Lille a refusé une offre de 12 M€ du FC Valence pour son latéral droit Kévin Malcuit.





– Prêté à Sochaux cette saison, l’attaquant Aldo Kalulu devrait signer au FC Bâle. A l’étranger – Le latéral droit du FC Valence, prêté à l’Inter Milan lors de la saison écoulée, Joao Cancelo, doit signer mercredi à la Juventus Turin pour près de 40 M€. – La Juventus Turin discute avec l’entourage de l’attaquant de Manchester United Anthony Martial. – Arrivé il y a huit jours au Sporting Lisbonne, l’entraîneur Sinisa Mihajlovic pourrait déjà être poussé dehors suite au départ forcé du président. – En cas de départ de Gonzalo Higuain, la Juventus Turin songe à l’attaquant du FC Valence Rodrigo Moreno. – Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-36497.htm#footref

Poste pour poste: Luc Sarr quitte les ADS pour LAS

YERIMPOST.COM Limak-AIBD-Summa a un nouveau pca. Luc Sarr, le conseiller politique du chef de l’Etat, est le nouveau président du Conseil d’administration de la société qui gère le nouvel aéroport de Diass. Jusque dans un passé très récent encore, Luc Sarr était le pca de l’Agence des aéroports du Sénégal (Ads) dirigée par Pape Maël Diop, nous renseigne le journal les Echos qui ne manque pas de souligner le cumul de fonction du très proche collaborateur du président Macky Sall.



Quitte à être privé de dessert, je le dis!

Le Président Macky Sall s’est rendu au Sommet du G7 comme invité, en sa qualité de « Président du Comité d’orientation des Chefs d’États et de Gouvernement du NEPAD. » Le Chef de l’Etat du Senegal, sans ce titre, n’aurait aucune prétention à siéger à ce niveau.
Il faut dès lors rappeler que c’est le Président Abdoulaye WADE qui avait, en son temps, plaidé pour l’accès de l’Afrique à ce cercle fermé des pays riches, principalement occidentaux. Le G7 était alors appelé G8 avant l’exclusion de la Russie coupable d’’avoir annexé la Crimée.



À la fois pédagogique et stratégique, la démarche du Président WADE avait pour but de dénoncer ce cénacle de riches qui prend des décisions engageant le destin des Peuples du monde entier sans les consulter. D’une part. D’autre part, il s’agissait de faire entendre la voix de l’Afrique au Monde. On remarquera la portée d’un tel exercice : faire parler l’Afrique d’une seule voix et mettre les pays riches face à leur responsabilités dans le retard du Continent, suite à leurs politiques impérialistes et esclavagistes ayant duré plusieurs siècles. Le Président Jacques Chirac, conscient de la dimension intellectuelle du Président WADE, suggérait à chaque occasion que ce soit lui qui prenne la parole au nom du Continent, pour défendre la Nouvelle Vision du Développement de l’Afrique. Ce qu’il faisait avec le brio de sa profession d’avocat dans les délais impartis dans ce type de sommets, c’est à dire en 8 et 15 minutes. Le Président WADE profitait de ces tribunes pour dénoncer, vigoureusement, le binôme dette et aide qui nous enserre et nous vassalise. En lieu et place, l’approche du NEPAD qu’il proposait inlassablement aux pays du G8 d’alors, c’était de soutenir un nouveau paradigme du développement de l’Afrique basé sur l’investissement massif dans « les Infrastructures et l’Education ». Le Président WADE se sera battu comme un lion, souvent seul, pour demander au pays riches de remplacer « l’aide » par des investissements massifs dans les infrastructures afin de booster les échanges intra-africains et ainsi relancer des croissances par pays en créant partout des emplois et de la richesse . Cette approche permettait de fonder un nouveau partenariat ( gagnant- gagnant) au bénéfice d’une croissance mondiale équitable parce que bien répartie. Paradoxalement, c’est au moment où le discours du Président WADE commençait à convaincre les grandes puissances que les logiques égocentriques africaines ont repris le dessus. En lieu et place des Grands projets structurants comme le chemin de fer Dakar-Djibouti, l’Autoroute Tanger-Cape Town etc. , les dirigeants de plusieurs pays africains se sont recroquevillés sur des logiques de coopération bilatérale et de projets à court terme pour des raisons souvent électoralistes. Je retiens que le Président WADE a toujours laissé une forte impression dans ces cercles de haut niveau. J’ai eu le privilège de l’accompagner de près, notamment au Sommet du G8 en 2010 à Huntsville au Canada, en qualité d’Ambassadeur.





Hélas, les politiques impérialistes ont depuis retrouvé de la vigueur, avec la complicité agissante des dirigeants africains contemporains, timorés et en deçà des défis de leurs responsabilités historiques. Ils ont rompu (sans l’avouer) avec le rêve panafricain des fondateurs du NEPAD, première vision économique continentale axée sur une revue de projets et une évaluation des moyens nécessaires pour les financer dans le sens d’un développement cohérent des différentes régions africaines. D’autant que cette vision émanait des Chefs d’Etats africains eux-mêmes, les pays occidentaux ne pouvaient, raisonnablement, faire la sourde oreille longtemps. Ils feront alors dans le dilatoire et mettront en œuvre la vieille recette, « diviser pour mieux régner ». À ce jour… Il faudra avec le recul se demander s’il ne valait pas mieux rechercher le financement du NEPAD du côté de la Chine et d’autres pays émergents… Encore faut-il être libre de ses choix économiques et politiques !

Mais ce qui me pose question ici, c’est que depuis 7 ans que le Président Macky SALL dirige le Sénégal, je ne me souviens pas l’avoir vu prendre une initiative majeure pour le NEPAD. Il n’en parle même jamais! Même s’il est rejoint par le suivi des dossiers initiés par les fondateurs du NEPAD. Que l’on me détrompe au besoin. Cela est dommage. Car l’agenda de la politique intérieure du Sénégal aura influencé négativement un projet continental d’envergure.
En attendant d’avoir accès au discours du Président Sall au G7, je crois pouvoir dire que le Sénégal a raté une occasion de grandeur en 2012. Le Président Macky Sall aurait eu tout le bénéfice politique d’impliquer le Président WADE dans le suivi et l’impulsion du NEPAD dont il est un des concepteurs. Il en était, également, un des plus ardents défenseurs.
Mais il fallait alors avoir une autre, et une haute, conception de la politique! Il serait temps d’ailleurs que dans notre pays nous fassions un audit de la politique ! Pour redéfinir ses paradigmes…Pour établir, au moins, que l’action politique ne se réduit pas à la ruse ni à la finesse des traquenards . La politique ne se réduit pas, non plus, à une aptitude prononcée à éliminer tous ses adversaires potentiels. En politique, l’intelligence du cœur et la générosité sont le levain des grands desseins. À chacun de choisir le panthéon de son destin!

Je ne suis pas Wadiste au sens de l’idolâtre qui ne voit pas les erreurs commises par l’objet de son culte. Je ne suis pas non plus membre du PDS. J’ai eu, seulement, comme beaucoup d’autres , le privilège de travailler aux côtés du Président WADE et, avec le recul et l’observation des temps actuels, j’affirme sans ambages mon point de vue final le concernant à travers quelques faits: Abdoulaye WADE a été un grand Président africain! Au plan des symboles forts et pour rester dans l’actualité récente : Il a redonné vie et dignité aux tirailleurs en leur consacrant une journée inscrite dans l’agenda républicain. Il a réhabilité le Cimetiere de Thiaroye jeté dans l’oubli par les régimes précédents, et mis sous les projecteurs les tragiques événements qui y ont conduits des centaines de tirailleurs. Il a ainsi honoré la mémoire de tous les anciens combattants africains. Il a, par ailleurs défendu, sur tous les foras mondiaux, la dignité de l’Afrique. Son célèbre discours à la FAO reste dans toutes les mémoires et reste une anthologie dans le genre. Il a poussé à la roue pour un panafricanisme plus pragmatique moins émotif et verbal . Il a tenté de distendre le cordon ombilical avec la France avec les conséquences, pour lui-même, visibles à l’œil nu! Jugez-en: pousser la témérité jusqu’à remettre en cause les conditions de la présence militaire française sur notre sol? Il fallait le faire! Reprendre notre souveraineté sur le port de Dakar, en diversifiant les opérateurs, il fallait oser…Entre autres.

Je concède, néanmoins, qu’il a commis de très grosses erreurs en politique intérieure. Il les a payées cash! L’objectivité est en effet une de mes quêtes personnelles. Elle est une dimension de la Liberté. Elle s’éprouve de soi en soi. Ce n’est pas toujours « payant », car cela n’a pas de prix!




Mais je souhaitais dire ici au Président WADE mon admiration pour son leadership sur les questions internationales et africaines durant ses deux mandats. Je voudrais aussi lui dire mon respect pour son indépendance d’esprit et son cran lorsqu’il s’agit de défendre nos intérêts nationaux et ceux de l’Afrique. Avec le recul, je crois qu’il serait temps de lui en rendre justice. D’autant plus que maintenant on peut mesurer le chemin parcouru…Je le fais avec d’autant plus de plaisir que personne ne peut plus me soupçonner de flagornerie intéressée. J’ai conduit jusqu’au bout ma conception de la reconnaissance personnelle avec le Président WADE. Dans la situation consécutive à l’alternance de 2012, les flatteurs situationnistes eux avaient compris très tôt le sens du vent et ils ont tourné avec. Chacun à sa manière et à son rythme…Ils se reconnaîtront !
Je saisis aussi l’occasion pour rendre un hommage appuyé à celui qui fut, pendant 9 années, le Ministre des Affaires étrangères du Président WADE, Cheikh Tidiane GADIO qui aura défendu, illustré et diffusé avec beaucoup de panache la vision panafricaine du Sénégal. Une vision qui correspond à tout ce à quoi il croit lui-même sincèrement. Cela est, et reste son combat, même hors de ses fonctions gouvernementales. Vivement son retour au charbon!

Je sais, pour ne pas conclure, que certains vont nécessairement m’interpeller sur le voyage du Président WADE à Benghazi à la veille de l’exécution du Président Khadaffi. En attendant d’entendre le principal intéressé se prononcer sur la question, je considère que ce fut une faute politique et stratégique lourde de conséquences qui aura entaché un parcours, presque sans fautes, au service d’un destin pour l’Afrique. Tous les panafricains en sont sortis meurtris. Il serait temps que le Président WADE leur parle. Pour la postérité.

Pour ce qui me concerne, j’ai dis ce que je crois. Sans jamais chercher à défendre l’indéfendable. Quitte à être privé de dessert!

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com

URGENT: Coup de tonnerre, Zinedine Zidane quitte le Real Madrid !

URGENT: Coup de tonnerre, Zinedine Zidane quitte le Real Madrid !



Macky Sall a quitté Dakar avant la tourmente

YERIMPOST.COM Ci-dessous le communiqué de la présidence

 

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a quitté Dakar ce mardi  17 avril à destination de Paris.

 

Le séjour du Chef de l’Etat sera marqué par des entretiens avec le Président Macron sur des sujets d’intérêt commun.

 

Son retour est prévu ce 21 avril 2017.



° Top