Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

pourquoi

Pourquoi les avocats français de Khalifa Sall n’ont pas plaidé ?

YERIMPOST.COM Aux premières heures de son arrestation, Khalifa Ababacar Sall avait une multitude d’avocats qui se s’étaient positionnés pour assurer sa défense. Parmi eux, des ténors du barreau de Paris. Christian Saint-Palais, Jean-Pierre Mignard, Pierre Stasi, Patrick Klugman, qui avaient même envoyé une correspondance au juge Maguette Diop pour lui signifier leur participation au procès, ont été absents tout le long de celui-ci. Dans sa livraison du jour, le quotidien L’AS nous informe qu’il a joint l’un d’eux qui lui a expliqué que c’est au dernier moment qu’ils se sont désistés pour, disent-il, des questions d’enjeu.

Pourquoi Idrissa Seck omet-il Wade pour accuser Macky Sall ?

YERIMPOST.COM Dans sa livraison du jour, Libération relate une histoire autre que celle du patron de Rewmi pour expliquer sa descente aux enfers. A en croire le journal, Idrissa Seck ne peut s’en prendre qu’à lui et à… Abdoulaye Wade. Entre l’ancien chef de l’Etat et son Premier ministre de l’époque, un butin à se partager et que le dernier cité a dérobé est la cause du mal. Selon Libération a joint dans son article des copies de transactions bancaires, une attestation notariée donnant pouvoir à Me Nafissatou Diop Cissé pour négocier le fameux protocole de Rebeuss au nom d’Idrissa Seck, des rapports de la police française alertant les autorités sénégalaises des agissements de l’ancien Premier ministre entre autres. Pour terminer, le journal a invité le président Abdoulaye Wade et Idrissa Seck à expliquer aux Sénégalais la provenance du « magot » source de leur



mésentente.

Sorti de Rebeuss, pourquoi Bamba Fall n’y est-il plus reparti pour voir Khalifa Sall ?

YERIMPOST.COM Depuis ce jour du 24 avril 2017 où il a été libéré après quelques mois de détention, Bamba Fall n’a plus remis les pieds à la prison de Rebeuss. Jusqu’au moment où ces lignes sont écrites, il n’a pas franchi le portail de la maison d’arrêt et de correction pour rendre visite à Khalifa Sall. Officiellement, a appris Yerimpost, le maire de Médina explique cette carence par un fait: « C’est l’administration pénitentiaire qui m’a interdit d’accéder à la prison. » Il doit donc être le seul dans ce cas. Tous les autres maires des communes d’arrondissement ont multiplié les visites auprès de Khalifa Sall. 

On sait aujourd’hui que l’explication que servait Bamba Fall était bidon. En réalité, il a préféré couper tout contact avec le détenu le plus célèbre du Sénégal pour ne pas gêner ses pourparlers avec le pouvoir. De même, l’édile de Médina n’est allé que deux fois au tribunal de grande instance de Dakar pour soutenir Khalifa Sall, depuis le début du procès de celui-ci. Négociations quand tu nous tiens…

Pourquoi le président Macky Sall ne veut pas des Marocains à Air Sénégal SA

YERIMPOST.COM Le Sénégal a appris de ses erreurs du passé. C’est en tout cas ce que semblent dire nos confrères de l’Observateur. Dans sa livraison du jour, le journal nous en apprend un peu plus sur les coups bas de la Royal Air Maroc (RAM) qui ont conduit à la mort de l’ancienne compagnie aérienne sénégalaise Air Sénégal International. Avec une majorité de 51% des parts de l’entreprise, la RAM affichait le plein sur les vols d’Air Sénégal International pour détourner les voyageurs afin qu’ils se rabattent sur elle. « Une fois qu’on était dans l’avion, nous constations qu’en réalité, l’avion n’était pas du tout plein », ont confié d’anciens employés d’Air Sénégal international. Des crocs en jambe auxquels le chef de l’Etat a assisté au premier plan alors qu’il était Premier ministre. A en croire le journal, c’est cette raison qui a motivé la décision du Sénégal de ne pas céder des actions à la compagnie marocaine pour entrer dans le capital d’Air Sénégal SA.

Affaire du tweet de Macky, Trump, pourquoi Yerimpost… (Cheikh Yérim Seck sur SEN SHOW)

° Top