Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

orchestré

Serigne Moussa Nawel orchestre un gros coup pour Idrissa Seck

YERIMPOST.COM Dans ce contexte où il est englué dans une grosse polémique depuis des semaines, Idrissa Seck a réussi ce 04 juin un gros coup. Ce qui s’est passé hier à Touba, peu avant la coupure du jeun, est riche de symboles pour le leader du parti Rewmi.




Idy, comme le surnomment les Sénégalais, a un atout-maître dans la capitale du mouridisme: Serigne Moussa Nawel, neveu et homme de confiance du khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Il a réussi, alors que les critiques s’abattaient contre Idrissa Seck, à créer un élan de sympathie et une mobilisation des dignitaires de la confrérie en sa faveur.

De sorte que, lorsque l’homme politique, candidat à la présidentielle dé février 2019, a débarqué, il a trouvé le domicile du khalife bourré de cheikhs et hauts dignitaires mourides. Il a été reçu parmi eux, ce qui accrédite l’idée d’une protection de la confrérie en faveur de son disciple déclaré. Pour obtenir pareil front, Serigne Moussa Nawel a convaincu le khalife et ses suivants qu’Idy est victime d’acharnement pour une seule raison: sa mouridité assumée.

Le discours a pris. Après avoir quitté le saint des saints, où les conditions de son accueil mettent en exergue son adoubement, il n’a dit mot aux journalistes qui l’attendaient à la sortie. Tout juste a-t-il laissé s’échapper un large sourire, avant de s’engouffrer dans son véhicule. Ce qui est, en soi, tout un message !




En faisant recevoir dans de telles conditions, et dans un contexte pareil, Idrissa Seck, Serigne Moussa Nawel lui a incontestablement assuré un gros coup. Un bol d’air dont le leader de Rewmi avait bien besoin pour se donner un nouveau souffle.

Meurtre d’un Français à Yoff: un assassinat orchestré par sa copine

YERIMPOST.COM Un assassinat crapuleux pour le retraité français, Jean-Pierre Albert Charles Dachet. Retrouvé mort et ligoté le 30 mars dernier à son domicile sis à Yoff Océan, Libération nous apprend que le scénario machiavélique a été orchestré par sa copine. Âgée d’à peine 20 ans, F.C. croyait que son amant d’occasion gardait des millions dans son coffre et a décidé de programmer son assassinat avec la complicité de 3 autres personnes. La veille du drame, F.C. a pris rendez-vous avec le retraité qui ignorait tout de ce qui l’attendait. Arrivée sur place, elle était accompagnée de ses deux « amis » qu’elle avait recrutés pour faire le sale boulot. La future victime s’avance à la porte et ouvre à sa « mante religieuse ». Les deux hommes se précipitent sur lui et le ligotent. Avant de repartir, les deux « amis » de F.C, sous les ordres de celle-ci, étranglent à mort Jean-Pierre Dachet avant de s’enfuir avec le coffre. Alpagués par les éléments de la Section de recherches, les protagonistes reconnaissent les faits et déclarent qu’à l’ouverture du coffre-fort, c’est la somme de 500 000 qui y a été trouvée.



Contribution: Et si Bamba Fall était au centre d’un deal politique orchestré entre Macky et Khalifa Sall

 

Depuis un mois, le plus proche lieutenant de Khalifa Sall, Bamba Fall est devant le feu des projecteurs des médias par ses accointances avec le pouvoir. Ces sorties répétées nous poussent à faire des analyses et à se poser des questions.

 

« Ce que disent les gens ne m’intéressent pas. Ce que je vais faire maintenant, c’est de libérer Khalifa Sall. Et au lendemain de sa libération, je saurai quoi faire. Pour le moment, je ne négocie rien ». à dit récemment Bamba FALL.

 

Pour le moment il négocie rien, et pour Demain ?

Cette question mérite une réponse toute particulière. D’où ma question Bamba est – il au centre d’un grand deal mise en place pour libérer Khalifa Sall, s’allier avec l’APR et ainsi anéantir les ambitions du tenace Idrissa Seck ? Je donne ma langue au chat !





La politique et la ruse ne vont-elles pas de concert ? En tout cas, Me Abdoulaye Wade surnommé « Ndiombor » ne va certainement pas nous démentir.

Ses dernières sorties récentes entrent dans le lot de la realpolitik sénégalaise. Toujours est il que Bamba Fall n’est pas n’importe qui dans l’entourage de Khalifa SALL. La preuve, ce dernier au lendemain de la sortie de Bamba Fall remerciant vivement Macky Sall devant le premier Ministre Boune Dionne, il avait sommé son équipe politique de ne jamais dire du mal de lui. Et dans une vidéo récente, Youssou Mbow, ex responsable des enseignants socialistes, affirmait que « jusqu’à preuve du contraire, il reste dans le combat pour la libération de Khalifa Ababacar Sall ».

 

En plein procès, Bamba avait dit que rien ne sera laissé en rade pour sortir leur leader des mains de Dame Justice. Nous sommes là et nous veillons au grain et Khalifa Sall ne sera jamais sacrifié.

 

L’autre équation à plusieurs sorties est Idrissa Seck qui est en train de faire son envolée sur les sondages politiques. Pour l’Etat, libérer Khalifa sans fond politique, amputé de ses lieutenants, Bamba Fall et … Barthélémy Diaz, causerait moins de dégâts en 2019 que le futé et imprévisible Idy ! Et nous parlons bien de Barth ! Et c’est Youssou Ndour qui a été choisi pour s’en charger. Qui ne se rappelle pas de la sortie teintée de You à l’émission « face to face » affirmant que  » Barthelemy Dias est mon pot » sic !

Sur les accusations portées contre Youssou Ndour à propos de la caisse d’avance, le maire de Mermoz –Sacré Cœur avait plaidé en sa faveur : « Youssou a bénéficié de soutiens non pas en tant nécessiteux, mais en tant qu’ambassadeur de la culture sénégalaise. Youssou Ndour, on l’aime ou pas, est un ambassadeur du Sénégal. Youssou Ndour est une référence pour le Sénégal »

 

Quid d’un deal sur le dos du PS et de Tanor

Au delà de toutes ces considérations, un point noir risque de capoter ce supposé deal politik ! C’est le PS et tout Benno dont l’APR et le PS sont membres fondateurs. En effet, un rapprochement entre pro-khalifa et l’APR sera perçu comme une trahison de la part du chef de l’Etat. Mais comme la politique a ses raisons que la raison ne percevra jamais, l’avenir nous édifiera !

Mais pour le moment tout ceci n’est que suppositions basées sur l’          analyse de l’actualité politique au pays de Senghor !

 

 

 

Mamy LEYE / SAMAREW Group

www.samarew.com

 



Comptes de Monaco: Comment la famille Bourgi a orchestré le deal ?

YERIMPOST.COM Le magistrat Jean Louis Hérail a, comme pour dire, disséqué, l’argent que la famille Bourgi s’est donné beaucoup de peine à dissimuler. Dans son rapport à la Banque mondiale, l’ancien « flic » a retracé le circuit financier mis en place par Bibo Bourgi et sa famille. Dans sa livraison du jour, Libération révèle l’analyse de Jean-Louis Hérail qui, dans son travail de fourmi, a épinglé des opérations suspectes. En plus de Bibo Bourgi, son frère Karim (rien à voir avec Wade fils, précise Libération), Nadia Bourgi, tante de Bibo, et la nommée Ferial Hassan sont au cœur de différentes transactions qui se chiffrent au total à 89 milliards de francs CFA. Tout cet argent est réparti dans plusieurs comptes domiciliés à Julius Bank de Monaco. Le seul constat que l’on peut tirer de cette analyse de Hérail, c’est combien la famille s’était organisée pour brouiller toutes les pistes qui mettraient à nu leur « mafia ».

° Top