Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

mbaye

Scandale des audiences fictives à la Cour d’appel: Du nouveau pour Mbaye et ses coaccusés

YERIMPOST.COM Ancien greffier, Amadou Lamine Mbaye s’était reconverti en escroc dans ce domaine qu’il maîtrise. Ebruitée, son affaire avait scandalisé le pays et mouillé la justice. C’est l’affaire des audiences fictives à la Cour d’Appel de Dakar. Le doyen des juges a suivi le réquisitoire du procureur et a rendu une ordonnance de renvoi en correctionnelle. C’est le quotidien Libération qui file la der. Le journal rapporte que les avocats de la défense ont été informés ce vendredi 9 mars que le procureur de la République va programmer la date du procès.

Grave incident entre Me Mbaye Guèye et le juge Lamotte !

YERIMPOST.COM Un incident s’est produit ce mercredi 21 février  au cours du procès dit de la Caisse d’avance. Tout est parti du juge Malick Lamotte qui a suspendu l’audience après avoir interrompu Me Mbaye Guèye qui voulait prendre la parole pour faire ses observations suite aux échanges houleux que le premier cité a eus avec Me Kamga de la défense. Suite aux propos du juge Lamotte «M. le bâtonnier, si vous voulez me parler, trouvez-moi dehors», le bâtonnier sénégalais est rentré dans une rage folle. « C’est le bordel ! Il est qui lui ? Il n’a que la police de l’audience. Il n’a pas le droit de recadrer comme ça les plaidoiries des avocats », a pesté Me Mbaye Guéye entouré de ses collègues qui tentaient de le calmer.

Après 30 minutes de suspension, l’audience a repris avec un juge Lamotte visiblement gêné d’avoir rabroué l’avocat. « Il n’a jamais été dans nos intentions d’offenser quelqu’un. Nous avons de lourdes responsabilités d’éviter qu’il y ait des attaques réciproques de part et d’autre, c’est juste ce qui nous anime. C’est désolant mais il n’y a rien d’autre. Nous sommes désolés ! », a-t-il martelé. Des excuses acceptées par le bâtonnier de l’ordre des avocats du Sénégal qui a fait comprendre que de tels moments peuvent arriver dans ce genre de procès où les enjeux sont de taille.




Témoignage au procès de Khalifa Sall et cie: Mbaye Ndiaye se débine

YERIMPOST.COM Le témoignage par vidéoconférence diffusé ce mardi 13 février dans la salle qui abrite le procès de la caisse d’avance, où l’on voit le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye, est une manipulation. C’est l’intéressé lui-même qui le dit. Mbaye Ndiaye a produit une note dans laquelle il indique qu’il n’est, à aucun moment, intervenu dans ce procès qui implique le maire de Dakar. « Je déclare sur l’honneur que je ne suis jamais intervenu sur ce procès en cours. Je ne peux ni disculper ni inculper qui que ce soit. L’avocat qui m’aurait cité comme témoin doit me présenter des excuses, à ma famille et au peuple sénégalais épris de paix et de vérité. Tout en réaffirmant mon amitié au maire Khalifa Sall, je refuse que l’on utilise mon nom dans une diffamation dans ce procès en cours où force doit rester à la loi. Mon nom ne sera jamais mêlé à la trahison ni au mensonge », peut-on y lire. A rappeler que c’est à la demande de l’avocat de la défense Me François Sarr que la visioconférence a été autorisée et projetée à l’audience.

Complot contre Khalifa Sall: Mbaye Ndiaye avoue tout !

YERIMPOST.COM « Le problème de Khalifa Sall pourrait être réglé si Khalifa Sall avait accepté d’être avec nous. Il a refusé de se ranger. Tous les maires de Dakar étaient dans le même parti que le président de la République. La caisse d’avance existe bien. Il y a aussi le problème du Parti socialiste qui est venu l’enfoncer dans le trou. » Ces mots sont ceux de Mbaye Ndiaye, le ministre d’État lui-même. Cette déclaration, l’ancien adjoint des maires de la ville de Dakar Mamadou Diop et Pape Diop, l’a faite lors de son témoignage (par vidéoconférence) ce mardi 13 février au tribunal, dans le procès dit de la caisse d’avance. Un témoignage qui tourne en faveur du maire de Dakar et qui fera certainement grincer des dents dans l’escarcelle du pouvoir.




° Top