Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

l’amour

Contribution: «BAMBA FEPP»: BAMBA que dans l’orthodoxie islamique et l’amour exclusif d’ALLAH

Au  Sénégal depuis un certain temps un nouveau concept appelé « Bamba fepp » a vu le jour. Un concept que certain utilise à tort et à travers (sans discernement) pour se justifier par rapport à certaine situation. Je rappelle que ce concept de « Bamba fepp » qui signifie « Bamba partout » doit avoir comme unique objectif de vulgariser l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul à travers le monde entier. En tant que talibé mouride nous nous réjouissons et prions pour qu’ALLAH assiste les initiateurs de ce concept tant que toutes les actions entreprises pour la vulgarisation de ce concept restent encrées dans les valeurs islamiques c’est-à-dire le respect des obligations divines et la sunna du Prophète (PSL). Cependant sachons que ce concept de « Bamba fepp » a pris son envol depuis que Serigne Touba Khadimou Rassoul a refusé l’appel de Serigne Taîbou Mor Ndoumbé qui s’adressait en ces termes à Serigne Touba après l’enterrement de son illustre père Serigne Mame Mor Anta Saly Mbacké : « Je te prie d’aller après l’enterrement, avec un groupe de gens, amis de ton père et moi-même, voir le souverain pour lui présenter nos condoléances. Ce sera un geste qui lui fera plaisir. En effet ton père était son intime, son marabout et son conseiller. Nous lui parlerons de toi pour qu’il te donne un emploi auprès de lui et qu’il t’accorde par là, le même que celui qu’il avait donné à ton père. Tu peux n’attendre de sa part que du bien et du bonheur. Voilà le conseil que je te donne. Qu’en penses-tu ? » Cheikh Ahmadou Bamba khadimou Rassoul lui répond en ces termes « Les paroles de recommandation et de consolidation que tu viens de tenir, je les approuve ; Que DIEU t’en récompense en bien, qu’il te préserve du mal.



Quant à l’affaire du prince, je te déclare tout net que je n’irai pas voir les princes, que je ne désire rien de leurs biens terrestres. Je ne cherche des honneurs que de la part de DIEU MAITRE des Maîtres
 ». Ce refus d’être au service de qui que ce soit si ce n’est ALLAH à travers les enseignements de son Prophète (PSL), Lui a valu plusieurs ennemis dont le plus visible est le colonisateur qui L’a déporté hors du Sénégal en lui faisant subir toutes sortes d’atrocités rien que pour Lui faire renoncer à sa forte croyance en ALLAH comme Il l’a bien élucidé dans son poème « Khaalo li yarkann » (1. Ils m’ont conseillé : <<Vas t’agenouiller auprès des détenteurs du pouvoir (Rois) et tu obtiendras des récompenses qui t’enrichiront pour toute la vie>>. -2. J’ai répondu : << je compte sur mon seigneur, je me contente de lui ; je ne désire rien d’autre que le savoir et la religion. -3. << Je n’espère qu’en mon Roi, je ne crains que lui qu’il est – Auguste – qui peut m’enrichir et me sauver. -4. << Comment pourrai-je confier mes affaires à des gens qui sont aussi incapables de s’occuper des leurs que des crèves la fin ? >> Etc.). Serigne Touba a donc montré au monde entier que quelque soit le contexte auquel il évolue son unique et ultime but est la « recherche des honneurs que de la part de DIEU MAITRE des Maîtres ». Dans ces débuts, son combat n’a été porté que par Lui et un petit nombre qui Le croyait mais au front Il était le seul à subir les tentatives du toubab qui voulaient l’éliminer. Durant toute la période qu’il a été avec le colonisateur Cheikhoul Khadim s’est tourné exclusivement à ALLAH en marchant uniquement sur le chemin menant vers LUI à travers SES obligations et la Sunna du Prophète (PSL). Ceci montre que le véritable combat de Serigne Touba est la propagation de l’Islam authentique tel que le Prophète l’a reçu d’ALLAH c’est-à-dire un Islam qui entraine l’individu à une adoration exclusive du MAITRE DE TOUT ce qui existe. La propagation d’un tel concept doit amener tout le monde à la revivification de l’enseignement de Serigne Touba qui n’est rien d’autres que l’application stricte des prescriptions et l’abstention totale de tout ce qui est prohibé par le SEIGNEUR du Jour de la Rétribution. Serigne Touba, comme le dit Serigne Moustapha Saliou, a été clair et restera clair jusqu’à la fin des temps car il a exécuté les recommandations d’ALLAH que tous ses contemporains ont témoigné, Il a écrit en traduisant toute sa pensée en conformité avec l’Islam authentique que n’importe qui peut vérifier à travers les écrits qu’il nous a laissé ; Il a éduqué des hommes qui ont tous été des exemples incontestés dans l’adoration exclusive d’ALLAH, il a aussi laissé des fils que tout le monde admire à cause de leur abnégation dans l’adoration exclusive d’ALLAH et le respect du culte du travail. Ce concept de « Bamba fepp » doit aussi continuer la propagation de cette tradition d’adoration exclusive à ALLAH et d’incitation au culte du travail licite et bien fait.



Ce concept doit aussi nous mener au respect des cinq piliers de l’Islam comme nous les ont fortement rappelés voire recommandés tous les khalifes de Serigne Touba. Lorsqu’on a posé la question, Qui est Serigne Touba ?, à Cheikh Mourtada Mbacké Ibn Khadimou Rassoul il a répondu « moy l’Islam rek » (Il est seulement l’Islam et rien d’autre) donc la propagation de « Bamba fepp » ne doit être rien d’autre que la revivification de l’Islam qui, depuis un certain temps est agressé de partout. Cette agression de l’Islam est faite par certains musulmans qui ont été maladroits en présentant une facette barbare et opportuniste de l’Islam en tuant des individus innocents à travers des attaques terroristes tout ceci pour juste des intérêts crypto personnels à savoir le pouvoir. L’autre agresseur ce sont les hommes politiques occidentaux qui profitent de la maladresse des premiers que je viens de citer pour combattre l’Islam ou amalgamer Islam et terrorisme afin de transposer les problèmes sociaux économiques de leurs populations qu’ils ont promis de résoudre dans un combat qu’ils ne gagneront jamais. Les initiateurs de ce concept doivent donc avoir comme seul objectif l’application strict de l’enseignement de Cheikh Ahmadou Bamba partout où se trouvent les mourides en particulier et les musulmans en général. Cet enseignement qui reste et restera toujours en conformité avec l’Islam dans une trilogie que le Cheikh clarifie dans plusieurs de ses ouvrages à savoir : la Confession de Foi (Al Imân), puis la Voie de la Soumission à DIEU (AI Islâm) et après ces deux, la Voie du Perfectionnement Spirituel (Al Ihsân). Voilà donc l’enseignement très clair et sans équivoque reposant sur les véritables traditions de la sunna et aux yeux de tous les musulmans sincères que Cheikh Ahmadou Bamba khadimou Rassoul a voulu propager « feep ci adouna bi

Modou Fatma MBOW

Ingénieur,

Kébémer

 

L’amour existe-t-il encore aujourd’hui ?

YERIMPOST.COM Certaines périodes de l’histoire ont été marquées par le sentiment, le coeur, l’amour… Le 19ème a été le siècle du romantisme. Mouvement intellectuel et culturel, le romantisme « s’exprime dans la littérature, la peinture, la sculpture, la musique, la politique et la danse. Il se caractérise par une volonté de l’artiste d’explorer toutes les possibilités de l’art afin d’exprimer ses états d’âme : il est ainsi une réaction du sentiment contre la raison, exaltant le mystère et le fantastique et cherchant l’évasion et le ravissement dans le rêve, le morbide et le sublime, l’exotisme et le passé. Idéal ou cauchemar d’une sensibilité passionnée et mélancolique. Ses valeurs esthétiques et morales, ses idées et thématiques nouvelles ne tardèrent pas à influencer d’autres domaines, en particulier la peinture et la musique. »




L’époque romantique est celle où on savait aimer, dire des poèmes pour l’exprimer à l’être aimé.

Au 20ème siècle, avec l’explosion de la science et le triomphe de la rationalité, la raison a pris le dessus sur le sentiment. Au gré de l’explosion démographique, de la raréfaction des ressources, et de l’installation d’une crise qui ne cesse de s’intensifier, les hommes et les femmes ont commencé à avoir les pieds sur terre. La réalité a peu à peu supplanté le rêve.

L’expansion du capitalisme, c’est-à-dire la compétition pour accéder aux ressources afin de survivre, a re-formaté les esprits, transformé l’inter-relation humaine et modifié substantiellement le rapport homme-femme. Une expression dans l’air du temps a fait son irruption pour traduire une réalité cruelle: «On ne peut vivre d’amour et d’eau fraîche.» Le sens de ce proverbe dépend tout particulièrement de la signification que l’on attribue à l’amour. Ordinairement, il est adressé aux nouveaux amoureux, à ceux qui pensent que, puisqu’ils s’aiment, il ne pourra rien leur arriver. Dans ce sentiment très fusionnel des débuts d’une relation amoureuse, on croit volontiers que le monde vous appartient et que tout est possible. Or, le réel résiste bien souvent à la toute puissance de l’imaginaire. Les amis, les parents, le conjoint parfois, ayant l’impression que tel ou telle se trouve déconnecté du réel, peuvent alors renvoyer cette expression de sagesse pour rappeler le poids et les exigences de la vie.

Plus on vit, plus la réalité prouve que l’amour est passé de mode. Si les êtres humains continuent d’avoir un coeur, ils laissent une plus grande place à leur cerveau dans leurs choix amoureux.

Cheikh Yérim Seck

Les 30 plus belles citations sur l’amour (cadeau de Saint-Valentin de Yerimpost)

Parce que qu’en y mettant les mots, l’amour semble encore plus beau….

Des premiers écrits des philosophes romains à la littérature contemporaine, il y a un thème qui ne cesse d’inspirer les plus grands auteurs : l’Amour. Qu’elles soient drôles, douloureuses, criantes de vérité ou fantaisistes, ces citations ont toutes un point commun : elles nous font (encore) plus aimer… l’amour.

  1. « L’amour est la seule passion qui ne souffre ni passé ni avenir. » Honoré de Balzac
  2. « Madame, sous vos pieds, dans l’ombre, un homme est là, qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile, qui souffre, ver de terre amoureux d’une étoile. » Victor Hugo
  3. « Il est doux d’être aimé pour soi-même. » Pierre de Beaumarchais
  4. « Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction ». Antoine de Saint-Exupéry
  5. « L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’âme. » William Shakespeare
  6. « L’amour triomphe de tout. » Virgile
  7. « Le plaisir des disputes, c’est de faire la paix. » Alfred de Musset
  8. « Aimer, c’est n’avoir plus droit au soleil de tout le monde. On a le sien. » Marcel Jouhandeau
  9. « Le plus grand bonheur après que d’aimer, c’est de confesser son amour. » André Gide
  10. « Qui aime bien, aime impatiemment. » Étienne Jodelle
  11. « Que le vent qui gémit, le roseau qui respire, que les parfums légers de ton air embaumé, que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire, tout dise : « Ils ont aimé ! » » Alphonse de Lamartine
  12. « Car, vois-tu, chaque jour je t’aime d’avantage. Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain. » Rosemonde Gérard
  13. « La raison et l’amour sont ennemis jurés. » Pierre Corneille
  14. « Pour l’amour et la beauté et le bonheur, il n’y a ni mort ni changement. » Percy Bysshe Shelley
  15. « L’important n’est pas d’aimer mais de donner quelque chose à aimer. » Jean Grenier
  16. « Une femme insensible est celle qui n’a pas encore vu celui qu’elle doit aimer. » Jean De La Bruyère
  17. « L’amour, c’est l’espace et le temps rendus sensibles au coeur » Marcel Proust
  18. « Aimer, c’est permettre d’abuser. » Pierre Reverdy
  19. « J’aimai, je fus aimer ; c’est assez pour ma tombe. » Alphonse de Lamartine
  20. « Chacun de nous a dans le cœur une chambre royale ; je l’ai murée, mais elle n’est pas détruite. » Gustave Flaubert
  21. « L’amour est cette merveilleuse chance qu’un autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même. » Jean Guéhenno
  22. « C’est le propre de l’amour, d’être forcé de croître, sous peine de diminuer. » André Gide
  23. « L’homme a deux faces : il ne peut pas aimer sans s’aimer. » Albert Camus
  24. « L’amour est toujours devant vous. Aimez. » André Breton
  25. « Aimer est aussi action. » Alexis Leger
  26. « Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches. Et puis voici mon coeur, qui ne bat que pour vous. » Paul Verlaine
  27. « Je ne cherche en aimant que le seul bien d’aimer. » Pierre Corneille
  28. « Ceux qu’on aime, on ne les juge pas. » Jean-Paul Sartre
  29. « Le mal n’est jamais dans l’amour. » André Gide
  30. « Parler d’amour, c’est faire l’amour. » Honoré de Balzac

Saint-Valentin (14 février): C’est quoi l’amour ?

YERIMPOST.COM Des hommes et des femmes ont tenté dans le passé de dire ce qu’ils sentaient dans l’amour. Yerimpost vous faire lire leur ressenti en ce 14 février, jour de la Saint-Valentin qui célèbre l’amour…

Un grand amour rend légers tous les maux qui nous semblent trop lourds à porter seul.
Citation de George Sand ; Melchior (1832)

L’amour est l’aspiration sainte de la partie la plus éthérée de notre être vers l’inconnu.
Citation de George Sand ; Lélia (1833)

L’amour est le seul sentiment qui nous fasse chérir jusqu’aux caprices et travers de la personne aimée, le dernier effort d’une amitié sincère n’allant tout au plus qu’à nous les faire supporter.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Esquisses et sentences (1891)

On n’aime par amour ni deux personnes, ni deux fois de la même façon.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Esquisses et sentences (1891)

En amour, il ne faut pas toujours savoir ce qu’on dit.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

L’amour a des jours de tigresse et des heures de gazelle.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

L’amour, comme il fait bien corps avec la jeunesse, comme il chante bien dans sa voix, comme il badine bien avec son sourire, comme il divague bien sur ses lèvres, comme il désire avec impudeur, comme il part content et comme il revient joyeux !
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

On a l’amour plus ou moins goulu ; certains amoureux rappellent l’enfant perdu jusqu’au menton dans sa tartine.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

L’amour ne se prouve pas, il s’éprouve ; il ne se démontre pas, il se montre.
Citation de Antoine Claude Gabriel Jobert ; Le trésor de pensées (1852)

L’amour véritable se reconnaît à deux signes authentiques, la constance et l’oubli de soi.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 juin 1874.

Les premiers transports de l’amour sont si violents et si sublimes que tout se range à leur puissance ; toutes les difficultés s’aplanissent, tous les germes de dissension se paralysent, tout marche au gré de ce sentiment qu’on appelle avec raison l’âme du monde, et dont on aurait dû faire le dieu de l’univers ; mais quand il s’éteint, toute la nudité de la vie réelle reparaît, les ornières se creusent comme des ravins, les aspérités grandissent comme des montagnes.
Citation de George Sand ; Jacques (1834)

L’amour est un feu dont la chaleur s’amortit faute d’aliment, et le refroidissement en est plus prompt quand la flamme a plus de surface que de profondeur, quand le corps aime plus que l’âme.
Citation de Charles de Bernard ; Gerfaut (1838)

L’amour est un roman à qui les femmes servent d’éditeur.
Citation de Jean Louis Auguste Commerson ; Petite encyclopédie bouffonne (1860)

L’amour est une émanation du ciel, c’est comme une partie de la substance divine. L’amour rend à la vie sa saveur, sa force et sa plénitude : comme un soleil, il en dissipe les nuages, comme un baume, il en adoucit les amertumes. Quand on aime, on a le ciel au-dedans de soi, nos plus lourds fardeaux deviennent légers, nos plus grandes tribulations sont pleines de charmes.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L’amour est un secret entre deux cœurs, un mystère entre deux âmes.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 avril 1878.

L’amour est une plante de printemps qui parfume tout de son espoir, même les ruines où il s’accroche.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Louise Colet, le 7 octobre 1846.

Quand on aime, on aime tout. Tout se voit en bleu quand on porte des lunettes bleues. L’amour comme le reste n’est qu’une façon de voir et de sentir. C’est un point de vue un peu plus élevé, un peu plus large ; on y découvre des perspectives infinies et des horizons sans bornes.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Louise Colet, le 23 août 1846.

L’amour, après tout, n’est qu’une curiosité supérieure, un appétit de l’inconnu qui vous pousse dans l’orage, poitrine ouverte et tête en avant.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Louise Colet, le 18 septembre 1846.

L’amour se compose d’un si grand nombre de sensations qu’il laissera toujours de nouvelles choses à dire. En général, on ne le connaît qu’à proportion de ce qu’il coûte au cœur. Cette idée qui, au premier instant, semble paradoxale, est, au fond, de la plus grande justesse. Lorsque l’amour est d’accord avec les convenances sociales, il conduit par une pente si rapide au bonheur, qu’à peine on peut le sentir tout entier ; puis la sainteté du mariage, réglant l’amour, le condamne à une sorte de quiétude qui, à force d’être douce et paisible, le berce et l’endort.
Citation de Antoine-Jean Cassé de Saint-Prosper ; L’observateur au 19e siècle (1819)

L’amour tient tant de place dans la vie d’une femme tendre, il absorbe tellement son temps et ses facultés, le charme idéal dont il l’environne est si puissant, et se répand tellement sur tout, que lorsqu’elle arrive à l’âge où il faut y renoncer, elle croit se réveiller après un long rêve, et apercevoir pour la première fois les peines et les misères de la vie.
Citation de Constance de Théis ; Pensées diverses (1835)

L’amour ressemble à un torrent impétueux qui entraîne tout dans son cours rapide, mais il perd de sa force à mesure qu’il s’étend. L’amitié ressemble à un fleuve majestueux roulant ses eaux dans une riche plaine, et prenant sans cesse de nouveaux accroissements.
Citation de Jean-Claude Delamétherie ; De l’homme considéré moralement (1802)

L’amour est un véritable état d’ivresse, c’est un sentiment impérieux qui domine tous les autres.
Citation de Jean-Claude Delamétherie ; De l’homme considéré moralement (1802)

Amour ! feu dévorant qui consume l’âme, source de voluptés et de peines, fait pour le bonheur et le malheur des hommes, tu serais le souverain bien si, lorsque tu es heureux, tu pouvais subsister ! Tes charmes sont indicibles, toi seul peux remplir entièrement le cœur. Deux amants se suffisent à eux-mêmes ; le reste de l’univers n’est plus rien pour eux.
Citation de Jean-Claude Delamétherie ; De l’homme considéré moralement (1802)

Le vrai chrétien est la plus belle image de Dieu sur la terre, c’est la sagesse en action. Le chrétien sait tout ce qu’il faut savoir, veut tout ce qu’il doit vouloir, et peut tout ce qu’il veut. Sa puissance intellectuelle est dans sa foi, sa puissance active dans la charité, son bonheur dans l’espérance.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Ne parlez pas d’impossibilité, l’amour n’en connait point ; il franchit les montagnes, il traverse les mers, il fend les rochers. Ardent comme la flamme, fort comme le lion, doux comme la colombe, l’amour se transforme et se multiplie pour multiplier ses bienfaits. Il ne connaît point de repos, à tous les cris de détresse il accourt ; il ne connaît point d’exceptions, il est tout à tous ; en vain la haine rugit autour de lui, en vain l’orgueil déchaîne contre lui toute sa rage ; l’amour n’entend rien, ne sent rien, il ne répond qu’à la voix intérieure qui le pousse à s’immoler. Ô prodige, ô puissance de l’amour !

Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L’amour grandit avec les obstacles, pour les surmonter ; il trouve en lui-même son énergie, son émulation, sa récompense ; le dévouement est sa substance même, le sacrifice son seul aliment.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Il y a trois amours, l’amour passion, l’amour sentiment et l’amour vertu ; heureux celui qui rachète par la pratique de ce dernier amour les folies que lui ont fait faire les deux autres !
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L’amour est la fleur de l’âme qui doit s’effeuiller au vent pour faire place aux fruits qui mûrissent lentement.
Citation de Alphonse Karr ; Clothilde (1839)

L’amour, c’est l’amour absolu, la joie pure et solitaire, c’est celui qui me brûle.
Citation de Albert Camus ; Les justes (1949)

L’amour, c’est un réflecteur qui s’allume en nous, et transfigure l’objet sur lequel il projette ses rayons, rehaussant formes et couleurs, bouleversant toutes proportions et mesures. Puis, la lampe s’éteint et tout rentre dans l’ordre, dans les modestes et ternes vérités de la nature.
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)

Pour allumer l’amour, une étincelle suffit à l’incendie, et le vent ne manque jamais.
Citation de Charles de Bernard ; Gerfaut (1838)

L’amour, quand il est pur, prête un charme aux actions les plus communes, et dans le moindre bien qu’il fasse faire, il y a comme une saveur divine, délicieuse pour l’âme qui sait la goûter.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L’amour est une passion qui enivre et qui fait oublier tout ce qui n’est pas elle.
Citation de Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

L’amour, c’est un réflecteur qui s’allume en nous, et transfigure l’objet sur lequel il projette ses rayons, rehaussant formes et couleurs, bouleversant toutes proportions et mesures. Puis, la lampe s’éteint et tout rentre dans l’ordre, dans les modestes et ternes vérités de la nature.
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)

L’amour c’est le moule où l’on veut refondre tout objet poursuivi à l’image de soi.
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)

L’amour est le meilleur et le plus doux de tous les moralistes ; il modère toutes les passions, excepté celle qu’il inspire ; il corrige les vices et les travers ; il réforme le cœur.
Citation de Michel Masson ; L’inévitable (1843)

L’amour n’est si beau que parce qu’il est involontaire.
Citation de Delphine de Girardin ; Maximes et pensées (1855)

En amour, on n’est bien profondément passionné l’un pour l’autre qu’à la suite de longues et de fréquentes brouilleries. On sait alors tout ce que l’on vaut dans la résistance comme dans la concession.
Citation de Antoine-Jean Cassé de Saint-Prosper ; L’observateur au 19e siècle (1819)

L’amour le plus vrai a ses ruses et ses mensonges, non pas qu’il veuille tromper, mais il devine sur le champ tout ce que le cœur lui demande ; il se mesure alors à ses besoins ou à ses faiblesses, s’y prête ou s’y refuse, et, se modifiant sans cesse, rajeunit ainsi le bonheur qu’il nous donne.
Citation de Antoine-Jean Cassé de Saint-Prosper ; L’observateur au 19e siècle (1819)

Presque toutes les femmes prêchent l’amour platonique, mais beaucoup d’entre elles ressemblent à ces avares fastueux qui parlent toujours de dépense sans jamais en faire.
Citation de Antoine-Jean Cassé de Saint-Prosper ; L’observateur au 19e siècle (1819)

L’amour est le besoin de tous, et le plaisir seulement de quelques-uns.
Citation de Antoine-Jean Cassé de Saint-Prosper ; L’observateur au 19e siècle (1819)

Il y a, dans l’amour, deux phases séparées par une crise difficile. Le premier attrait de l’amour est la nouveauté. Ce serait si joli une autre femme, s’il y en avait plusieurs. Presque toujours l’amour meurt, quand la nouveauté s’en va ; car alors il n’y a plus rien, la nouveauté n’est plus, l’habitude n’est pas encore ; mais si l’amour survit à cette crise et devient une habitude, il ne meurt plus.
Citation de Alphonse Karr ; Am Rauchen (1842)

L’amitié calme et réfléchie sait choisir ; l’amour, au contraire, toujours entraîné, se soumet sans réflexion, s’offre, se donne. Il n’a pas encore examiné les chaînes qu’on lui propose, qu’il les porte déjà.
Citation de Joseph-Alexandre de Ségur ; Les femmes (1802)

L’amour, c’est comme la foi aux miracles : c’est un travail de l’imagination pour exciter le cœur et paralyser le raisonnement.
Citation de George Sand ; Jacques (1834)

L’amour est le passe-temps le plus gai et le plus agréable de la jeunesse.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Pensées diverses (1882)

Un seul amour, ce n’est pas assez ; deux amours, c’est trop.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

L’amour est la plus crédule et la plus incrédule de toutes les passions.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

L’amour pour s’épanouir a besoin d’admiration et d’orgueil, d’enthousiasme et d’enivrement.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 septembre 1854.

Puissent notre amour et nos joies aller toujours croissant avec le nombre de nos jours.
Citation de William Shakespeare ; Othello (1604)

Unir la sagesse et l’amour surpasse le pouvoir de l’homme, ce prodige est réservé aux dieux.
Citation de William Shakespeare ; Troïlus et Cressida (1602)

Le bonheur de l’amour s’évanouit comme l’éclair dans une épaisse nuit.
Citation de William Shakespeare ; Le songe d’une nuit d’été (1595)

Amour et pitié sont les deux sentiments de l’homme idéal. Amour pour tout ce qui a un reflet du divin dans la nature et dans l’âme, et pitié pour tout ce qui l’entrave, l’offusque, le souille.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 novembre 1849.

Tout naît avec l’amour, on sent, on pense, on aime, l’amour enchante la terre.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Harmonies de la nature (1814)

L’amour perpétue le souvenir de ce qui est bien ; il est la raison divine, la raison humaine ne peut lui résister ; il subjugue le sage, il donne du courage au faible, il entretient, il conserve tout ; il n’est point l’effet de la sagesse ou de la prudence, il est une inspiration céleste, les délices de l’âme, le charme des sens, l’essai de la félicité éternelle.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; L’Arcadie (1781)

L’amour, cette île enchantée, est bien souvent inabordable, et je n’ai pas de navire.
Citation de George Sand ; Monsieur Sylvestre (1865)

L’amour fait le charme de la vie, il console, il fortifie.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; L’Arcadie (1781)

Le jeu de l’amour est un jeu de boule où tous les joueurs sont roulés.
Citation de Jean Louis Auguste Commerson ; Petite encyclopédie bouffonne (1860)

L’amour, cette passion funeste, est le vice des bons cœurs, source intarissable de leurs plaisirs, et surtout de leurs peines.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Paul et Virginie (1788)

Un amour heureux est un amour sans histoires.
Citation de Sacha Guitry ; Toutes réflexions faites (1947)

L’amour, comme la petite vérole, ne s’attrape pas deux fois.
Citation de Alphonse Karr ; Clothilde (1839)

En amour, on pisse de l’or.
Citation de Jules Renard ; Journal du 5 novembre 1887.

L’amour est sans patience, il espère trop, la moindre négligence lui apparaît comme une insulte.
Citation de Alain ; Propos sur l’éducation (1932)

L’amour est un poète si habile qu’il rend poète qui bon lui semble.
Citation de Platon ; Le Banquet – IVe s. av. J.-C.

L’amour n’est autre chose que le plaisir ardent de s’unir à la personne aimée.
Citation de Anne-Thérèse de Marguenat de Courcelles ; Conseils importants à une amie (1750)

On a fait l’amour aveugle parce qu’il a de meilleurs yeux que nous.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l’éducation (1762)

L’amour n’est vrai que lorsqu’il est involontaire.
Citation de Alexander Pope ; Maximes et réflexions morales (1739)

Où règne l’amour, il n’y a point de place pour la haine.
Citation de Benjamin Delessert ; Le guide du bonheur (1839)

L’amour est la fleur qui embaume notre existence de son parfum.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

Un amour n’est jamais assez fort pour trouver sa propre expression.
Citation de Albert Camus ; La peste (1947)

L’amour est sans motifs, et il ne veut pas apercevoir de raisons.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 2 décembre 1877.

L’amour se nourrit des espérances flatteuses d’une parfaite satisfaction, et d’une suprême volupté.
Citation de Gabriel Girard ; Synonymes français (1736)

En amour comme au jeu, on commence par être dupe, on finit par être fripon.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

L’amour dans les cœurs tendres est une fièvre continue.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

L’amour est la seule maladie dont la contagion ait la vertu de se faire souhaiter.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

L’amour se forme sans examen et sans réflexion, il est l’effet d’un coup d’œil.
Citation de Gabriel Girard ; Synonymes français (1736)

www.yerimpost.com

° Top