Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

fada

Après avoir quitté Fada, Cheikh Traoré fonde Senegaal mooma moom

YERIMPOST.COM Il s’en explique ci-dessous…

 

Senegaal mooma moom est un concept qui regroupe toutes sénégalaises et sénégalais mus par un sentiment de patriotisme fort.

 

Notre volonté est de travailler pour un développement réel de notre pays.

 

Conscient que l’émergence de ce pays ne se fera que par des sénégalais et eux seuls, nous nous proposons d’être des sentinelles pour réveiller les consciences endormies .

 

Notre objectif,n’est pas d’être un mouvement de plus qui chercherait à se mouvoir entre les mailles d’un système corrompu pour enfin vouloir enclencher un dialogue avec un système qui a fini depuis longtemps de montrer ses limites. Senegaal Mooma Moom est un regroupement de sénégalaises et de sénégalais désirant bâtir une nation forte qui sera à même de répondre aux exigences et aux attentes des sénégalaises et des sénégalais de notre époque.

 

Ce que nous cherchons à faire c’est d’établir un pacte avec le Sénégal d’après lequel chacun et chacune s’engagerait à mettre de côté ses intérêts personnels pour l’intérêt suprême de notre nation.

 

Avec nous,il ne sera plus question de chercher des postes pour s’enrichir au détriment du peuple sénégalais.

Nous ne voulons plus d’hommes et de femmes qui pensent qu’ils sont nés pour être nourris au Prytanée.

Ce que nous voulons c’est  de travailler à l’éclosion d’un nouveau Homo  senegalensis pour qui l’intérêt du Sénégal passerait même avant sa propre vie.

 

Nous voulons un Sénégal pour les Sénégalais construit par les sénégalais.

 

La main de l’engagement, Senegaal Mooma Moom.

Servir et non se servir

 

Cheikh TRAORÉ Sami

Fondateur du mouvement Senegaal Mooma Moom.

Senegalmoomamoom@gmail.com

Fada rejoint Benno

YERIMPOST.COM Ce vendredi 20 juillet, le patron de l’Alliance pour la République a reçu en audience Modou Diagne Fada à la tête d’une forte délégation de responsables de son parti, Les réformateurs démocrates (Lrd/Yessal). Une alliance politique en vue de la présidentielle de février prochain a donc été ficelée. L’objectif étant de travailler à réélire l’actuel locataire du palais au premier tour, Ldr/Yessal s’est engagé à renforcer les rangs de cette grande coalition qui soutient la candidature de Macky Sall. Tout est désormais fait dans les règles de l’art de la transhumance…



J’ai décidé de quitter Fada pour être en phase avec mes convictions personnelles et politiques

Suite à ma promesse de quitter Fada si jamais il rejoignait Macky , j’ai décidé, après avoir consulté de nouveau la base, de  démissionner du  parti  ldr/yeesal pour être en phase avec mes convictions personnelles et politiques. Je suspends aussi provisoirement mes activités politiques en attendant d’y voir plus clair.

En tant que jeune et  témoin oculaire des difficultés que vivent au quotidien les Sénégalais, ma conscience ne me permet pas de comploter derrière le peuple et  rester indifférent à leurs cris. Mon devoir est de rester constant dans ma mission qui est de défendre les intérêts du peuple or il se trouve qu’aussi loin que l’on remonte dans l’histoire du régime de Macky SALL,on se rend compte  que ces derniers sont tout sauf une priorité.

Cheikh Traoré
Ex membre du comité directeur ldr/yeesal

Transhumance: Fada soutient Macky, c’est acté !

YERIMPOST.COM Les libéraux démocrates républicains (Ldr/Yessal) officialisent leur alliance avec le président Macky Sall. On y voyait clair déjà lorsque Modou Diagne Fada, tête de file de ce parti, avait été reçu en audience par le chef de l’Etat. Une annonce qui ne surprend pas vraiment les observateurs avertis qui, depuis longtemps, ont flairé le jeu du « oui mais non » de Fada. Ce dernier compte jouer sa partition pour la réélection du candidat Macky Sall dans la course présidentielle du 24 février prochain. Un de transhumant de plus !



Reçu au palais, Fada perd son numéro 2

YERIMPOST.COM Il était jusque-là le numéro 2 du parti dirigé par Modou Diagne Fada. Mais, depuis ce mercredi 13 juin, Ababacar Bâ a annoncé sa démission des rangs du parti Les démocrates réformateurs (LDR/Yessal). Cette démission serait le fruit du rapprochement entre Modou Diagne Fada et Macky Sall. Joint au téléphone, l’intéressé, non moins ancien député-maire de Khombole, a rejeté cette thèse, soutenant qu’il s’agit d’une pure coïncidence. « Ma démission a été un long processus. J’ai pris cette décision pour des problèmes de vision. »



Audience au palais ce lundi: Fada fait son show pour rallier Macky Sall

YERIMPOST.COM L’acte 1 de la collaboration entre le président Macky Sall et Modou Diagne Fada sera posé ce jour, lundi 11 juin, soutient le quotidien l’Observateur. C’est en réunion du comité directeur de son parti que le leader de Ldr/Yessal a annoncé la nouvelle de son audience avec le chef de l’Etat. Modou Diagne Fada, qui faisait jusque-là dans le clair-obscur, pourra enfin se décider et afficher clairement son choix. Le journal souligne que, malgré une coalition presque certaine avec l’Alliance pour la République, le comité directeur a donné plein pouvoir à Fada afin qu’il consulte tous les candidats à la présidentielle d’obédience libérale avant de choisir le candidat à soutenir. A l’évidence, le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar raflera la mise, d’autant que des libéraux candidats, il n’y en a pas 36.



Fourberie et pirouettes: A quoi joue Modou Diagne Fada ?

YERIMPOST.COM Son comportement agace. Appelé d’une part par le président de la République à rejoindre la grande coalition pour sa réélection, menacé d’autre part  par des membres de son parti s’il décidait de rejoindre le président Macky Sall, le leader de Les démocrates réformateurs/Yessal se retrouve pris en étau. Modou Diagne Fada qui présidait ce jeudi 22 mars la réunion du comité directeur de son parti, a décidé de filer la patate chaude au comité d’orientation stratégique qui, après étude, soumettra ses conclusions au bureau politique qui arbitrera. En attendant, Diagne Fada et son parti se désolent de la décision du chef de l’Etat de vouloir instaurer le système de parrainage des candidats à la présidentielle. Un recul démocratique pour notre pays que LDR/Yessal dénonce pour la forme. Abdoulaye Wade a eu raison de fustiger publiquement la fourberie de Fada qui, aujourd’hui, lui donne raison qu’il pactisait avec l’ennemi.



Transhumance supputée: Ce cadre de son parti avertit Fada

YERIMPOST.COM Nous publions ce cri du coeur qui nous est parvenu…
Je suis membre fondateur du parti  ldr/yeesal
Je suis membre du comité directeur.
Membre des cadres réformateurs
Adjoint chargé de l’intégration Africaine et du panafricanisme.
Responsable veille net de la commission communication du parti.
Responsable politique à Guediawaye.
Mais si FADA rejoint Macky, je le quitte sans réfléchir.
Nous étions unis par un contrat de conviction, de confiance, de respect et de responsabilité dans l’objectif de dénoncer les dérives et manquements du régime.




Je dois aussi préciser que je ne suis et je ne serais jamais  la marionnette de qui que ce soit. S’il s’agissait simplement de rejoindre le parti au pouvoir, je n’aurais pas besoin de passer par le ldr/yeesal. Je connais bien le chemin.Je ne comploterais jamais derrière le peuple.
Je suis et je resterai du côté du peuple déçu.
Cheikh TRAORÉ
Sénégal moma mome
° Top