Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

entamé

Pourquoi Massaly a entamé une grève de la faim ?

YERIMPOST.COM Après leur libération, votre blog préféré a pu joindre le responsable libéral et non moins membre fondateur de la plateforme NADEM. Mohamed Lamine Massaly, qui avait été interpellé par la police, avait entamé une grève de la faim dès son arrivée au Commissariat. Une décision que le responsable politique a jugé nécessaire de prendre au vu du traitement qui lui a été réservé.  En effet, aussitôt débarqué du « panier à salade », Massaly a été mis en quarantaine dans une cellule alors que le reste du groupe était installé dans les couloirs du Commissariat.  Remuant comme on le sait, les limiers ont certainement craint que Mohamed Lamine Massaly ne devienne incontrôlable. Mis à l’écart du groupe, le jeune  responsable politique a décidé de ne plus s’alimenter. Libéré après quelques heures, Massaly a mis fin à sa grève.
Grande gueule mais fidèle, Mamadou Lamine Massaly ne manque pas d’être redouté par le pouvoir.

Commissariat central: Massaly entame une grève de la faim

YERIMPOST.COM Arrêté en fin de matinée au même titre que d’autres responsables politiques, Mamadou Lamine Massaly a décidé d’entamer une grève de la faim. Selon des informations, le jeune libéral a été isolé des autres manifestants interpellés. Pour rappel, l’Initiative pour des élections démocratiques avait initié un sit-in ce jour devant le ministère de l’Intérieur pour demander le départ d’Aly Ngouille Ndiaye. Mais c’était sans compter avec les forces de l’ordre déterminées à disperser les manifestants. Des interpellations se sont ensuivies, notamment de Oumar Sarr, coordonnateur du Parti démocratique sénégalais, de Mamadou Diop Decroix entre autres qui ont tous été acheminés au Commissariat central du Plateau. Nous y reviendrons…



Dialogue entamé entre le gouvernement et les professionnels de la santé

YERIMPOST.COM Lundi 12 février, une rencontre entre le gouvernement et les syndicats des travailleurs de la santé été présidée par le Premier ministre. Au sortir de la réunion, le porte-parole du gouvernement a déclaré que Mohammed Boun Abdallah Dione a proposé une feuille de route pour la mise en œuvre des protocoles signés. Du côté du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames), le mot d’ordre de grève est maintenu pour, disent-ils, ne pas tomber dans le piège du gouvernement. Rendez-vous est pris dans quinze (15) jours pour une évaluation globale.




° Top