Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

coma

Contribution: Le Sénégal dans le coma: Maux et choix d’un citoyen

Au moins je suis en phase avec Machiavel que  » Toutes les actions comportent une part de risque. La prudence ne consiste pas à éviter le danger mais à agir avec détermination. » Nous prenons le risque de dénoncer et de faire notre choix.

Le peuple Sénégalais ne cesse de s’indigner sa déception face à un régime prometteur sans action, d’une justice manipulée dans sa  acmé, une gestion nébuleuse dans l’ensemble des domaines, un peuple découragé, une jeunesse oubliée, la politique sociale politisée à la politique politicienne, un gouvernement incapable de soulager les maux et les  inquiétudes des Sénégalais, des programmes quasi stériles et très éloignés des exigences quotidiennes de la vie actuelle, des contrats sans clauses de contrat, le marché Sénégalais est exclusivement Français : Total, Auchan, Necotrans,  Le Groupe du Lot et Garonne avec le contrat des lampadaires jamais existé dans le monde, Orange et j’en passe.

Le Sénégal ne souffre pas, il est dans le Coma. Le Sénégal a besoin d’une prise en charge médicale en urgence. Il nous faut un bon médecin, un spécialiste, je veux dire et pas n’importe lequel.Sur ce, pour sauver notre cher pays , mon choix est calculé, muri, examiné avec prudence et objectivité.

Mon choix porte sur le Président  Idrissa Seck et je vous invite ensemble à choisir le Président Idrissa Seck. Il a été brutalisé, calomnié, sali, emprisonné et si je peux me permettre, traité de tous les noms. Mais, il s’avérer vrai que , l’avenir est l’avocat de tout un chacun, le temps finira toujours par nous blanchir. C’est pourquoi j’ai une volonté affichée,   une abnégation affirmée dans le seul but de soutenir l’ensemble des combats du Président Idrissa Seck car son objectif est dans une dynamique sans commune mesure  constante c’est-à-dire non pas de se  laver parce que nous savons tous qu’il est blanc sur l’ensemble des citations à comparaitre mais dans l’unique  dessein de sauver le Sénégal. Ensemble, côte-à-côte ,  avec le Président  Idrissa Seck pour un Sénégal meilleur, associé  à la volonté de chaque sénégalais pour un projet  de développement commun.

 

Oumar BIAYE, citoyen sénégalais



L’identité du second Sénégalais tué en Espagne révélée, un autre dans le coma…

YERIMPOST.COM Ousseynou Mbaye, c’est le nom de ce jeune homme qui a succombé dans la journée de ce vendredi 16 mars à ses blessures en Espagne. Le Sénégalais qui participait à la manifestation réprimée dans le quartier madrilène de Lavapiés suite à l’annonce du décès d’un autre ressortissant sénégalais, avait reçu un coup de matraque des policiers espagnols. Notre source a ajouté qu’un autre Sénégalais, qui avait également reçu un coup, est plongé dans le coma.





Ousmane Sonko tacle encore Macky Sall: « Le lion passe du sommeil au coma ! »

Pendant que l’enseignement public est par terre, conséquence de son incapacité à respecter ses « accords réalisables »; que l’Université est en grève et qu’il doit 16 milliards aux instituts privés d’enseignement;
Pendant que la santé publique agonise et que nos hôpitaux sont des mouroirs avec un plateau médical inexistant;
Pendant que 16% des populations rurales sont dans la zone d’insécurité alimentaire, conséquence du flop dans la commercialisation de leur dur labeur et de son échec dans son objectif d’autosuffisance en riz annoncée pour 2017;
Pendant que la pauvreté devient chronique, culminant au taux de 77,5% dans des régions périphériques comme Kolda, classant le Sénégal dans le top 25 des pays les plus pauvres;
Pendant que la sécurité publique laisse les enfants à la merci des pédophiles et autres adeptes de pratiques mystiques conséquence de son échec dans l’opération retrait des enfants de la rue;
Pendant que nos jeunes meurent dans le désert ou sont emprisonnés et vendus en Libye, conséquence de l’absence de politique d’emploi et de financement pour les jeunes;
Son excellence, le Président Macky Sall ne trouve d’autre priorité qu’un projet de construction d’un palais Royal à Diamniadio juste pour son confort personnel. Si l’on sait que le simple centre de conférence Abdou Diouf a coûté 57 milliards, il faut compter encore des dizaines de milliards à débourser pour ce caprice personnel du Roi-lion.
Faut-il en rire ou en pleurer?
Le pire, c’est l’indigence de l’argumentaire avancé: « le palais de l’avenue Roume est un symbole de l’héritage colonial ».




Le Président Macky Sall se découvre donc un subit sentiment anticolonialiste et, pour lui, cela doit s’exprimer par un « nationalisme immobilier ».
Non monsieur le Président, nous ne sommes pas dupes au point d’ignorer que vous êtes le serviteur zélé des intérêts néocoloniaux et étrangers.
Le refus patriotique de cette exploitation se joue plus sur les enjeux présents que sur une fixation sur un passé (immobilier).
Sur ce registre, vous avez délibérément vendangé et bradé nos intérêts nationaux, sur la dette, les ressources
naturelles, les marchés publics. Vous êtes prompts à vous dépêcher manifester en France pour Charlie Hebdo alors que les tueries, en Casamance (Bofa), vous laissent de marbre.
Monsieur le Président nous ne désespérions pas que vous vous réveilliez de votre profond sommeil, mais nous sommes au regret de constater que vous avez sombré dans un coma profond, dont les rares réminiscences narcissiques coûtent, hélas, trop au pauvre peuple Sénégalais.

Ousmane Sonko

° Top