Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

clame

Rongé par le remord, Pape Samba Mboup clame son amour pour Wade

YERIMPOST.COM Certes il revendique ses propos d’avant-hier face à la presse sur Karim Wade. Mais, dans cette interview qu’il a accordée à Vox Populi, on sent le Papa Samba Mboup peiné d’avoir été aussi virulent à l’endroit de son ex-mentor et du fils de ce dernier, Karim Wade. Comme il se plait à le rappeler: « j’avais fait le serment de rester auprès de Wade et que seule la mort pouvait nous séparer » mais depuis un an et demi qu’il a été exclu du Parti démocratique sénégalais (Pds), personne n’est intervenu pour le réconcilier avec son « Pape ».

L’ancien chef de cabinet du président Abdoulaye Wade a également déclaré qu’il ne désespère pas de retrouver sa famille politique pour, dit-il, accomplir cette prophétie de Wade qui disait que les libéraux seront au pouvoir pendant au moins 50 ans. Il a rejoint Macky Sall non pas pour rallier son parti mais bien pour aider un frère à décrocher un second mandat.

Quant à sa séparation avec Me Wade, Rex l’a vécu douloureusement. « Abdoulaye Wade est dans mon coeur. Cette séparation m’a beaucoup bouleversé… J’en veux à Karim de m’avoir séparé de son père parce que nous avions une appréciation différente de son cas avec la direction du parti… C’est lui qui a ordonné que l’on soit exclu du parti, Farba Senghor et moi… ». Affecté lui-même par ses propos au cours de la conférence de presse du Rassemblement pour la pérennisation du libéralisme (Rappel), Pape Samba Mboup promet de ne plus attaquer son « neveu » Karim. « C’est fini ! Mais à condition que ses affidés ne m’attaquent pas », précise-t-il.



Jules Ndéné clame sa loyauté et rejette le candidat Karim Wade

YERIMPOST.COM Transhumant ou pas, Souleymane Ndéné Ndiaye se moque bien du qu’en dira-t-on. Ce qui est important pour lui, c’est sa loyauté et personne ne pourra la lui enlever. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’ancien chef de l’Etat l’a conservé à son poste de Premier ministre pendant 3 ans. Et c’est pour cette même raison que le président Macky Sall sait qu’il pourra toujours compter sur lui. Une amitié née dans les années 80 qui fait dire à l’ancien Premier ministre sous Wade que les liens qu’il entretient avec l’actuel chef de l’Etat, personne sur la scène politique ne les a avec lui. Ni de l’Apr, ni du Pds. S’il a décidé de tourner le dos à Abdoulaye Wade, c’est parce qu’il a choisi de placer son fils devant lui pour une candidature à la présidentielle. « Quelqu’un derrière qui je ne me rangerai pas ! », martèlera Souleymane Ndéné face à nos confrères de l’AS. Avant d’ajouter: « Tous ceux qui hurlent aujourd’hui, j’étais leur Premier ministre, y compris Karim Wade. »



° Top