Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

Bara Sow

Dernière minute: Bara Sow, le mari violent, condamné

YERIMPOST.COM Le mari « fouettard » vient de connaître son sort. Le tribunal de Diourbel l’a condamné à une peine d’emprisonnement de 2 ans dont 3 mois ferme. Cette sentence est assortie d’une amende de 100 000 francs et de dommages et intérêts à hauteur d’ 1 million. Pour rappel, Bara Sow avait tabassé à sang sa jeune épouse à coups de fil électrique. Un fait divers qui avait suscité des réactions de partout, poussant la jeune femme à porter plainte. Elle s’était rétractée suite aux pressions mais l’action judiciaire, qui avait déjà été enclenchée, s’est poursuivie jusqu’à ce matin où l’homme a été condamné.




Urgent: Bara Sow, placé sous mandat de dépôt, invoque la légitime défense !

YERIMPOST.COM Le dossier Bara Sow a été enrôlé. L’époux de Ndèye Coumba Diop, du nom de la femme qui a avait été sévèrement battue, a été placé sous mandat de dépôt, selon la Rfm. Il sera fixé sur son sort le 9 août prochain. Mais sa famille, qui a commencé à organiser sa défense, parle de légitime défense. «C’était une bagarre de couple. Mais Ndèye Coumba Diop avait dépassé les bornes en s’agrippant sur les parties intimes de Bara», dixit sa nièce.

Bara Sow mis aux arrêts !

YERIMPOST.COM Fin de cavale pour Bara Sow. Après avoir battu sévèrement sa femme, Bara Sow s’était enfui en Gambie. Il vient d’être mis aux arrêts, informe la Rfm. Une partie de la famille de sa femme, Ndèye Coumba Diop, avait commis Me Abdoulaye Babou pour porter cette histoire devant les tribunaux.

Bara Sow, l’époux sadique de Ndéye Coumba, activement recherché

YERIMPOST.COM Bara Sow est depuis dimanche sur toutes les lèvres. La diffusion de la vidéo où l’on voit une jeune femme ensanglantée a ému tout le peuple. A peine quatre (4) mois de mariage et voilà que l’homme lacère le corps de sa jeune épouse à coups de fil électrique. Bara Sow n’en était pas à son coup d’essai, comme le rapporte la famille de la victime. Une vague d’indignation sur la toile a poussé le ministre de l’Intérieur à réagir et à mettre ses hommes à contribution. Bara Sow se sait recherché, il décide de prendre la fuite. Un avis de recherche est lancé à son encontre dans tous les services de police. Ses heures de liberté sont comptées. Et, selon les assurances d’Aly Ngouille Ndiaye, il sera condamné à la hauteur de son acte. Déjà, Me Abdoulaye Babou s’est constitué pour défendre la jeune femme qui a porté plainte.



° Top