Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

à copier

Des exemples à copier !

Le climat politique sénégalais est à ce jour extrêmement tendu.Nous avons enregistré ces derniers temps la sortie médiatique de certains leaders de l’opposition avec un discours d’une rare violence.Ce qui m’autorise sans jouer les cassandre à attirer l’attention de toutes nos forces sociales et autres régulateurs bienveillants aux discours apaisants et bienveillants à reprendre du service pour que l’essentiel de ce qui fait notre commune volonté de vie en commun soit préservé.Si notre pays peut se targuer d’être cet îlot jusque là préservé des déluges apocalyptiques ayant englouti beaucoup de pays dans notre cher continent,c’est grâce notamment à la vibrionnante activité de sa société civile prise au sens large à la pro activité bien éprouvée et prompte à déceler les moindres endroits de nature à favoriser des départs de tensions pour les étouffer et ainsi empêcher leur emballement dommageable.


Et pour l’image de marque de notre pays et la qualité légendaire de sa démocratie.Mais comme nous le savons tous ou presque, la bonne qualité d’une société civile prise au sens large, à elle seule ne suffit pas pour garantir un jeu démocratique apaisé et policé.Le critère le plus déterminant est de disposer d’acteurs politiques sachant se crêper les chignons sans jamais franchir le Rubicon du grotesque et de la grossièreté.Pour qu’une démocratie puisse être marquée du sceau de la crédibilité et de l’exemplarité, il faut au préalable l’existence d’une presse libre et indépendante.C’est une tradition dans ce pays.Mais aussi une opposition qui s’oppose selon les modalités de la maturité et de la responsabilité.La responsabilité n’est pas toujours au rendez vous dans les propos de certains des responsables de l’opposition.Je fais partie de ceux qui ont été choqués par la sortie au vitriol de Cheikh B Dieye souillant avec de la boue nauséeuse et immonde les joues de deux de nos institutions les plus essentielles de notre système étatique et républicain: le Chef de l’Etat, clé de voûte de nos institutions et gardien de notre constitution et last but not least notre justice,socle d’équilibre de notre société pour éviter que l’arbitraire et l’injustice ne s’y développent.Les hommes politiques bénéficient d’une réelle respectabilité dans ce pays.Par conséquent doivent s’efforcer de jouer des rôles sur des registres qui soient en congruence avec leur statut. En termes d’opposition responsable,il y a deux hommes politiques au Sénégal pour qui je nourris un grand respect à savoir Feu Djibo Leyti KA(lire un petit berger au service de la république) et Modou diagne fada, figure emblématique d’une jeunesse politique sénégalaise montante et clairvoyante.Ils s’opposent avec des mots conformes et n’hésitent pas à louer les bonnes actions du pouvoir et même à conclure des alliances stratégiques et intelligentes pour l’avenir du pays.Tout en gardant leur personnalité politique propre.Des exemples à copier.





YOU

° Top