République bananière: Un Français fraude et échappe à la justice sénégalaise

YERIMPOST.COM Alors qu’il avait certifié les comptes de plusieurs grandes entreprises et supervisé de grosses transactions en faveur de sociétés françaises, le Commissariat aux comptes et conseil au Sénégal (Cccs) opérait dans l’illégalité. Pourquoi ? Le fils du défunt directeur (Claude Bardin, décédé en avril 2010), Pascal Bardin, avait pris le cabinet en violation flagrante de la loi. Bardin-fils n’était pas membre de l’Ordre national des experts-comptables et des comptables agréés du Sénégal (ONECCA) mais officiait comme tel. Traduit devant la justice, Libération nous apprend que Pascal Bardin a pris la fuite. République bananière !

www.yerimpost.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*