Blog de Cheikh Yerim Seck

Monsieur le président, soyez rassuré, on tient nos rangs

Comme un parfum de déjà vu dans votre discours pour remobiliser les jeunes de la coalition, BBY, mais non c’est juste l’effet d’etre déjà dans le terrain politique sur les réseaux sociaux et plateaux de presse toutes confondus. Vous défendre parait si simple et si complexe pour nos adversaires mais cela reste mon sacerdoce au quotidien. Monsieur le Président, Macky Sall dans cette lutte intrépide vous pouvez dormir tranquille pour ne dire reposé sur vos lauriers (jeunes). De ma part depuis votre accession au pouvoir, j’ai vite compris que faire du PSE mon cheval de bataille ne pouvait que m’apporter satisfaction même si jusqu’à présent la liste des partenaires parait peu exhaustive. En vous demandant on se défend nous même mais on légalise aussi notre choix de vous soutenir quoiqu’il advienne car la politique a ses vices et surtout la notre. Monsieur le Président, Macky Sall, vous devez comprendre que des gens comme moi il y’en a beaucoup rien que dans la banlieue mais ce combat on le mène dans la plus grande manque reconnaissance de notre propre parti. Il y’a un vrai problème d’accompagnement n’empêche que depuis plus de cinq longues années on a jamais cessé d’être au front pour votre réélection. On vit dans une époque bizarre ou beaucoup peuvent parler mais sans rien dire mais aussi ou d’autres oeuvrent dans le plus grand des silences pour vulgariser vos actions et réalisations.


Il est alors peut être temps de revoir la politique des jeunes et nous dotés de plus de moyens afin de mener à bien notre combat politique avec nos bases respectives. Un manque cruel de reconnaissance pour ma part est a déploré au vue des réponses et confrontations que j’ai eu a faire par mes propres moyens car la plupart des cadres du parti ont été aphones. On va jamais se basé sur eux mais sur votre vision et soutien morale pour continuer a nous doter d’une meilleure raison politiquement correcte dans ce champ médiatique devenu plutôt Machiavel. De ma part j’exhorte les jeunes a suivre mes pas mais a ne jamais tombé dans les bassesses des faux débats orchestré par une opposition qui semble être dépassée. Monsieur le Président, Macky Sall, l’heure est venue aussi pour ces jeunes si actifs mais peu privilégié d’être pour une fois récompensé a leur juste valeur car au final qu’es ce que c’est la politique sans moyens. On a tenu cinq ans et au Sénégal vous le savez mieux que n’importe qui que cela relève d’une véritable volonté de faire bien mais seulement à vos côtés. Cet appel sonne comme un nouveau souffle mais aussi une nouvelle ère ou la médisance, la jalousie gratuite sont exclues d’office. Seul vous représentez ce que le Sénégal a choisi mais il y’a qu’ensemble que cette vision sera traduite en victoire au soir du 24 Février 2019. La politique politicienne n’a plus sa place dans ce parti ni au Sénégal et vous devez siffler la récréation afin que les leaders puissent tendrent la main non pas par manque de choix mais par patriotisme et par devoir de réussir ensemble dans cette longue marche vers le deuxième mandat. Excusez si j’ai tapé du poings mais sachez que de braves jeunes vous soutiennent sous le soleil, la pluie et que ceux ci espèrent ardemment un jour dansé sous l’ombre afin de mener a bien votre héritage politique. Nous sommes déjà dans les starting blocks et avec ou sans moyens nous battront cette opposition qui nous méprise tant mais qui ignore que c’est dans cette haine que nous tirons nos actions vers le haut afin de faire comprendre a cette infime couche de citoyens qui doutent, que la solution sera et restera avec Macky Sall. Comme piqué a vif je me permet d’y croire encore plus avec cette sortie car comment ne pas être un fan face à une grandeur politique comme vous, la simplicité en communication vous a permis de vous faire entendre et ça, monsieur le Président, on en a tiré de la graine donc cette jeunesse vous dit dieureudieuf, diarama ou merci.




Adama Diaw Fara

COORDONNATEUR BAREM-2019

CHARGE DE LA STRUCTURATION DE LA CRIC

Mail. diawfara85@gmail.com

2 Comments

  1. Demal diangui metier wala ngua wouti loye deff. Aye tappale di dounde si sa kowe askan dou ngora. khana boye ndioub lank ba sa wa deukk di khif ak marre ngua warra takhaw diappale lene. Demal wouti ligueye te yereum wa senegal sonne naniou niak diom. Tchimmm

  2. Moi c’est le nombre impressionnant de fautes qui m’étonne, il faut passer par la phase correction avant de publier. Vous avez le droit de demander votre part du gâteau mais il faut aller au palais ou alors écrire en bon français ou alors en wolofal. Il Toronto

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top