Blog de Cheikh Yerim Seck

Mondial Russe: Payons-nous nous-mêmes les images en parlant moins

YERIMPOST.COM Pourquoi toujours attendre tout de «l’Etat-providence» ? Le Sénégal commence à manquer de souffle et s’interroge sur la probabilité que nous soyons privés de retransmission des matches du Mondial 2018, en Russie, où, nul ne l’ignore plus, nos Lions seront de la fête. Tous les deux ans, JO et Mondial récurrents, nous avons le même souci. Comment squatter les plans des autres chaînes et avoir les matches gratos… Et, magnanime, à chaque fois, « le président nous les offre », comme si ce n’était pas un dû. Ben non, ce n’est pas gratuit.

Alors, puisque notre passion pour le ballon rond et notre amour pour nos Lions est incommensurable, pourquoi ne sacrifions-nous pas quelques thunes de nos dépenses quotidiennes en Seddo, Izi, ou autre Yebalma et ne renonçons-nous pas à quelques minutes de bavardages inutiles par jour au profit de l’immense satisfaction de pouvoir regarder les arabesques balles au pied de Sadio Mané ou voir la moue souvent boudeuse de Diao Baldé lorsqu’il se prend les pattes dans le gazon ?

Et si les 8 millions d’abonnés sacrifiaient entre mars et avril 5000 francs cfa de crédit, ils parleraient moins de fadaises et contribueraient à payer nos droits télé, non? Et puis, vous imaginez quel impact ce sacrifice sur nos bavardages intempestifs et souvent vains aurait sur le mental de nos Lions qui devraient être à la hauteur de ce renoncement, sachant apprécier ce que cela nous aura coûté ?

C’est juste une question de choix. On veut voir le Mondial ? Et bien, payons nous-mêmes les droits, au lieu de tout espérer d’un président qui n’attend que cela, à quelques mois d’une élection présidentielle. On va nous jouer l’impossible retransmission du Mondial pour cause  de cherté, et plouf !!! On va voir arriver Zorro et ses « deniers personnels » qui va nous offrir la Russie, mais sans son caviar.

Je digresse un peu. Dans combien de maisons mange-t-on chacun dans son coin des sandwiches le soir, alors qu’entre les jeunes garçons et filles de la maison sont entrés dans cette même maison, en termes de seddo, cartes ou forfait internet, plus de ce qu’il faudrait pour faire un repas royal et collectif ? Question de priorité… On veut le Mondial ? Payons-le-nous. Sans Zorro.

Jean Pierre Corréa

2 Comments

  1. Et ce groupe de milliardaires qui vont aller à la coupe du monde, s’ils ne peuvent pas sacrifier une partie de leurs énormes salaires pour que leurs propres supporters aient le plaisir de les regarder jouer, à quoi est-ce qu’ils nous servent?

    • Non, mais c’est vrai, quoi, des milliardaires en shorts qui plus est, et en plus on doit payer pour les regarder! n’achetons plus de livres, les écrivains, tous des nantis dépressifs, n’allons plus au cinéma, les acteurs, des privilégiés et qui plus est des violeurs potentiels. La culture, comme le divertissement ont un coût! T’as aussi le choix de ne pas les supporter, le football, c’est connu, c’est l’opium du peuple!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top