Marché de gré à gré accordé à TSA: le premier gros scandale qui secoue l’AIBD

YERIMPOST.COM Six (6) milliards, c’est le coût annuel des services de la société Téranga sécurité aéroportuaire (TSA). La question à mille balles qui mérite d’être posée: comment un marché de 500 millions par mois a pu être octroyé à cette société qui n’a toujours pas d’agrément  et ce, sans aucun avis d’appel d’offres ?

Sûreté et contrôle des bagages dans les avions et compagnies, un travail qui jusqu’à l’arrivée de la société, était confié aux forces de l’ordre qui sont aujourd’hui chargées de la formation des agents de TSA. D’après les sources du journal Enquête qui file l’information, c’est la police elle-même qui a avisé les autorités aéroportuaires qu’elle n’avait plus les moyens humains de s’occuper de la sûreté de l’aérogare. D’où l’argumentation de cet interlocuteur du quotidien qui estime qu’il suffisait juste d’injecter 500 millions en matériel, ressources humaines entre autres, chez les forces de l’ordre, pour une prise en charge efficace de la sûreté. 500 agents débarqués à l’Aéroport international Blaise Diagne sans cette expérience requise pour mener à bien leur boulot, à qui profite le deal ? Affaire à suivre…

 

www.yerimpost.com

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*