Blog de Cheikh Yerim Seck

Le Sénégalais Abdoulaye Maty Ndiaye, premier noir patron de l’Aviation civile européenne

Elève brillant originaire de Thiès au Sénégal, Abdoulaye Mady Ndiaye a toujours accumulé les prix tant à l’école qu’au concours général. Boursier de l’Etat après l’obtention du bac, il réussit brillamment les classes préparatoires qui l’amènent à être accepté à l’école nationale de l’aviation civile (Enac) de Toulouse en France. Devenu ingénieur spécialisé dans les techniques aéronautiques dont il a une parfaite maitrise, il passe près d’une trentaine d’années dans de nombreux programmes d’aviation au niveau mondial avant de devenir le maitre de l’aviation civile en Europe. Il est en effet à titre de Secrétaire général de l’organisation européenne pour l’équipement de l’avion civile (Eurocae), simplement le premier noir à accéder à ce poste tant prestigieux que stratégique. A ce niveau de parcours, son très haut niveau d’expertise professionnelle qui a fini de convaincre le monde l’aviation civile mondiale, l’amène tel qu’il sait bien l’expliquer, à être tout à fait en mesure de contribuer à bâtir une véritable industrie aéronautique en Afrique, ce à quoi, certainement peu de personnes de sa génération peuvent prétendre.



18 Comments

    • Je pense qu’il est toujours utile de voir dans quel contexte, Mr Ndiaye a choisi de servir en Europe et non au Sénégal.Il viendra faire quoi…? gérer air Sénégal,qui a déjà un patron français très prétentieux et bavard?
      Attendons de voir …,il a peut-être des projets pour le Sénégal, l’Afrique ou le monde…
      Arrêtons de toujours critiquer le choix des autres…
      Bonne continuation á Mr NDIAYE.
      Vous êtes une fierté pour nous les africains.

      • Pertinent! Il viendrait dans un pays oú régnent l’obscurantisme ei l’inculture et serait obigé de ramper derrière ces prétendus ambassadeurs de Dieu au Sénégal pour prétendre à un poste. Non monsieur Ndiaye , vous etes plus utile au monde là ou vous etes. Et même à votre pays, malgré les apparences.

  1. Ah DDR, c’est triste,encore une fuite de cerveau,l’immigration choisie de Sarkozy fonctionne à merveille. Au moment où l’Afrique a besoin de ses fils pour son développement,ceux là préfèrent aller bosser pour le colonisateur. Comme tu l’as dit le Sénégal investit pour lui, il va bosser pour l’Europe. En tout il n’est pas patriote et dou yefou goor.

  2. un homme simple et généreux qui fait beaucoup pour les sénégalais de la diaspora européenne En effet beaucoup d’africains en situation irrégulièr ou sans emploi c’est ce grand homme qui les aides à se réinsérer dignement sans jamais le médiatisé Il nous fait savoir que son ambition c’est de développer l’Afrique en commençant par le Sénégal

  3. Et nos enfants qui étudient au Canada et qui vont rester pour y travailler!!
    Ce sont des milliers et des milliers de sénégalais et de jeunes africains!!
    Le Canada écréme la jeunesse africaine alors que nos pays ont beaucoup investi sur eux!!
    Il devait subventionner l’enseignement primaire et secondaire de nos pays! Ce serait un juste retour des choses!!
    Les débouchés et les ressources existent bien en Afrique pour ces jeunes diplômés de la diaspora!
    Il faut tout juste se battre pour exiger leur mise à disposition et leur exploitation au profit de nos pays!!!

  4. En matière de nationalité la dernière acquise par un citoyen est celle qui prime. Ce Ingenieur de l’ENAC ne preste pas à l’EUROCAE en tant que Sénégalais mais en tant que citoyen d’un pays membre de l’EUROCAE probablement Français ou Belge….etc.
    Alors éviter de créer des illusions en faisant croire que des étrangers ( notamment sénégalais) peuvent travailler à l’EUROCAE. Il est certe d’origine Sénégalais mais a aquis une nationalité européenne pour travailler dans cette boîte . Le marché de l’emploi n’est pas ouvert aux étrangers pour certains postes sensibles dans la pluspart des pays du monde.

  5. Qu’est ce qui nous dit que cet homme ne reviendra pas un jour dans son pays natal avec une expérience bien utile dont le pays aura fortement besoin? Laissons à chacun son destin. Si ce sont les seuls Français qui décidaient, un Africain d’origine, n’aurait jamais accédé à ce poste.

  6. pour commencer cest Abdoulaye Mady ce nest pas Maty.Nul n echappe a son destin. Cest reculer pour mieux sauter.Dieu veut juste nous montrer qu il ne nous a pas oublie,nous regorgeons de ressources minieres et de ressources humaines machallah

  7. Le probléme est ailleurs . Le Sénégal n offre pas à cette catégorie de Cadres un environnement de travail qui leur permet de mettre en valeur leur savoir faire . L accés à certains postes , se fait par copinage . De Diouf à Maky , les nominations ne se font pas sur les critéres de compétence et de savoir faire . Alors pourquoi rentrer et se retrouver au plus , chef d un petit service sans aucune perspective d évolution ?

  8. Un vrai gachis pour le Senegal et l Afrique si Abdoulaye Mady Ndiaye ne rentrait pas au bercail pour nous faire profiter de son savoir.the right man at the right place.Cest comme cela que nous
    allons emmerger

  9. Il ne faut pas toujours critiquer les autres sans connaitre les tenants et les aboutissants. Quel avenir pour un brillant ingénieur dans le système sénégalais où seul le nombre de militants qu’on peut drainer intéresse les tenants du pouvoir.
    Il suffit de demander aux jeunes qui avaient cru au projet d’AIR SENEGAL et qui étaient rentrer au Sénégal après avoir démissionner des grandes entreprises aéronautiques européennes qui les utilisaient pour participer au Projet. M. Philippe BOHN le Boss français d’un coup de baguette a mis fin à leurs contrats et les a contraint de retourner chercher du travail en France.
    Qui peut nous dire la vision de l’Etat en matière de politique aéronautique; mystère et boule de gomme.
    Dommage pour notre pays qui regorge pourtant de hauts cadres de l’aéronautique mais en qui l’Etat ne fait pas confiance s’ils n’ont pas de coloration politique.

  10. Bonjour. Avant de parler ou écrire. Il faut vous documenter. Le 1er sénégalais ingénieur aéronautique a occuper un poste plus élevé est Sassy Ndîaye de sagatta djoloff patron de l’OACI. Il vient de rentré de Genève après 35 ans de bons et loyaux services.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

Boubacar Boris Diop

YERIMPOST.COM Ce Sénégalais septuagénaire tient haut le flambeau du prestige intellectuel du
° Top