Blog de Cheikh Yerim Seck

Fourniture des véhicules aux députés: les dénonciations d’EMG qui laissent paraître un gré à gré

YERIMPOST.COM L’Assemblée nationale a violé la règle du libre accès à la commande publique essentielle dans le Code des marchés publics. Après l’attribution du marché des véhicules des députés annoncée ce lundi 11 juin, le concessionnaire EMG s’est dépêché a fait une sortie médiatique pour dénoncer ce qu’il appelle un marché de gré à gré. Dans le but de se faire entendre, le concessionnaire propriété de Mbaye Gueye a adressé un courrier à l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) à l’effet de faire annuler l’attribution.

Selon EMG, le marché a été attribué à Cfao en violation des règles de procédure. Cinq concessionnaires ont été sélectionnés, à savoir la Sénégalaise de l’automobile, Caetano, Japan motors, Carrefour et Cfao qui a été retenu à l’ouverture des plis à la date du 28 avril 2018, soit 8 jours après lancement de l’appel d’offres. Les autres concessionnaires présents sur le marché ont été exclus de facto. Révélant cette information, le quotidien Libération citait EMG comme étant un des soumissionnaires à ce marché de plus de 5 milliards de francs. Avec le développement intervenu au cours de la journée d’hier, force est de constater qu’EMG a été exclu d’office alors qu’il avait approché l’Assemblée nationale il y a plus d’un an pour lui proposer ses services avec une modalité de paiement assez souple. Affaire à suivre…



Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top