Blog de Cheikh Yerim Seck

Contribution: « Vous faites tout pour vous faire violer »: Merci Professeur !

Pour avoir osé affirmé dans une émission de « Jakarloo » que « les femmes font tout pour se faire violer », le professeur Songhe DIOUF que je salue au passage ,  fait l’objet d’attaques incroyables d’avocats du Diable prompts à se rallier à la meute bien « bienpensante » pour se donner bonne conscience et apparaître comme de preux chevaliers de la gente féminine..Quelle filouterie !!!

Pourtant, ce que dit le Professeur, sans être entièrement vrai, n’est pas totalement FAUX.

Et il faut vraiment être de mauvaise foi ou être un adepte de la tortuosité intellectuelle pour ne pas l’admettre.  Suivez..

Le viol est un acte abject totalement condamnable et INEXCUSABLE..CERTES…

Mais le viol , au delà des perversions psychiques de certains individus est très souvent le corollaire d’un désir sexuel mal assouvi. L’homme étant par nature, un animal sexuel, sa libido se manifeste à la vue d’une belle femme. Et DIEU sait qu’il y en a . OH Comme elles savent être belles nos femmes. ALHAMDOULILAH…Justement, parce qu’elles sont belles, très belles que nos femmes devraient éviter d’en rajouter pour ne pas réveiller le démon qui sommeille en tout homme normalement constitué. Or que voyons nous ?

Des femmes qui donnent l’impression , de ne vivre et exister que pour le SEXE..Tout en elles sent la sexualité poussée à l’extrême. De l’habillement j’allais dire plutôt de la nudité habillée à la démarche lascive en passant par les mimiques genre « ragajou, lamsal et autres gestuelles suggestives , tout tourne autour de l’attirance du MALE…Nos femmes sont passées maîtresses dans l’art de séduire-non plutôt d’exciter, les hommes. Sur ce chapitre la sénégalaise est IMBATTABLE INIMITABLE ET INEGALABLE .. Il faut les voir se dandinant lascivement dans les rues de nos villes avec des tenues aussi affriolantes les unes que les autres, qui ne laissent rien ignorer de leur anatomie atomique si elles ne les mettent pas carrément en valeur absolue comme arme de séduction massive, pour admettre que vraiment elles savent s’y prendre nos femmes pour émoustiller les Hommes. Car ne nous y méprenons pas tous ces artifices n’ont qu’un seul objectif, séduire et exciter les Hommes.

Devant de telles provocations permanentes quotidiennes et littéralement agressives faut-il s’étonner de voir des esprits détraqués s’en prendre à elles pour les violer ? il faut se poser la question froidement et non obéir à l’émotion ou vouloir jouer le bon samaritain pour ne pas y voir la grande part de responsabilité de beaucoup de nos femmes dans ce qui leur arrive souvent en termes d’agression sexuelle.

Le premier sens du désir est la vue. Alors, il faut éviter d’étaler impudiquement ses atours pour éviter d’enrager les Males en rut. Les femmes occidentales qui vous servent de repères ou de références paient le prix fort de leur dévergondage vestimentaire et comportemental avec des viols en série sans commune mesure .Et pire, leurs attitudes « libertaires » ont été à la base du développement des déviances comme l’homosexualité, le lesbianisme et autres LGBT dans ces pays. Ah oui, quand la femme à force de s’exposer impudiquement n’excite plus, on va chercher autre chose de plus piquant . C’est ce qui est arrivé aux sociétés occidentales. Dieu nous  gardes d’en arriver là .

Certes, l’éternel féminin prédomine chez chaque femme mais cela doit-il pousser celle-ci à déifier son corps pour en faire une machine de séduction massive qui martyrise les Hommes à longueur de journée sans répit, ni pudeur ni retenue… ? C’est pourquoi, n’étant pas un adepte d’un quelconque psittacisme, je dis MERCI PROFESSEUR d’avoir dit ce que Monsieur tout le monde pense tout bas,  n’en déplaise aux « chevaliers de la vertu » de la vingt cinquième heure » qui, au-delà des effets de manches en public, n’en pensent pas moins mezza voce. Nous sommes au Sénégal , un pays où la parole publique reflète rarement la pensée profonde..Passons.

L’accoutrement outrancier voire impudique de nos dames, leur port altier et leur féminité chevillée au corps n’excusent nullement le VIOL qui encore une fois est une ABJECTION IMPARDONNABLE. Mais qu’on se le dise, nos dames aussi se doivent de ne pas trop provoquer le Diable. Vouloir être belle à tout prix ne vaut pas d’élever la dépigmentation au rang de religion au point qu’il devient de plus en plu rare de trouver une femme au teint naturel dans nos grandes villes. Toutes « khessalisées » avec des peaux lustrées multicolores, parsemées de plaques , de croutes ou autres dermatoses évoluant toujours en prurit  cutané. Regardez nos présentatrices TELE, elles sont TOUTES devenues « BLANCHES » Quelle misère…

Vouloir être belle à tout prix  ne vaut pas cette épidémie de « cheveux naturels » qui a fini de contaminer toutes nos femmes et de les transformer en « négresses vertes » esclaves d’un mimétisme risible de la femme blanche avec ses gestes puérils de redressement capillaire factice faits de petits coups de tête et de doigts dans les cheveux intempestifs .RISIBLE…

Le complexe de la blanche avec ses cheveux lisses a fini de rendre nos femmes dénaturées et ridicules. Tant qu’à faire, autant aller épouser une blanche authentique plutôt qu’un succédané d’africaine au teint « jaunâtre » et aux «cheveux naturels postiches», pâle copie non certifiée conforme de la toubab.. TRISTE…

Vouloir être belle à tout prix ne vaut pas de troquer tout son habillement national pourtant bien mis en valeur par nos talentueux stylistes à base de wax , de camisoles, de béthios hautement suggestifs, de donkettes et autres robes « grand-mère » par une garde robe de pantalons, de vestons, chemisettes et autres body, strings  et leggings pour la plupart très obscènes et inappropriés à votre morphologie naturelle faite de rondeurs aux bons endroits que Nous apprécions tant. MaCHALLAH…

NON !!! MILLE FOIS NON !!! REVENEZ A VOUS MESDAMES . REVENEZ NOUS…

REDEVENEZ DES SENEGALAISES NOIRES, BELLES, AU TEINT NATUREL,AUX CHEVEUX NATTES PAR DES TRESSES savamment entrelacées et  arborant des donkettes nationales suggestives et pudiques et nous vous en aimerons encore plus et mieux.

 

 

DIEU VOUS GARDE, NOUS GARDE ET GARDE LE SENEGAL .

 

 Dakar le  11/03/2018

Guimba  KONATE

DAKAR

guimba.konate@gmail.com

28 Comments

  1. Ce debat sur le viol des femmes est entrain de voler tres bas. Comment peut-on justifier le viol d’une femme sous pretexte qu’elle s’est habillee de maniere indecente. Faut-il rappeler a ces desequilibres mentaux qu’il existe encore des societies ou les femmes s’habillent presque nues et sont respectees dans leur integrite physique et morale par les hommes qui y vivent avec elles. En plus, etablir une correlation entre l’homosexualite et le lesbianisme, qui existent dans toutes les societes du monde, et l’habillement est d’une absurdite sans nom ou simplement une volonte manifeste de verser dans la manipulation de l’opinion. Respectons-nous les uns et les autres malgre nos differences sexuelles, religieuses, et raciales au lieu d’essayer de justifier l’injustifiable en exercant de la violence sur nos semblables. Comme le recommande la Regle d’Or:  » Si tu traites les autres comme ils ou elles veulent etre traite(es), tu te liberes. »

      • Toi tu n’habites pas en France. Au contraire, rien ne justifie un viol. Même la prostituée aussi mal habillée soit-elle ne mérite d’être violée.

    • L’auteur de ce torchon, truffé de coquilles (bien qu’il ait voulu jouer au pédant, en usant et abusant de mots pompeux dont la syntaxe, au sens propre comme au sens figuré, laisse très souvent à désirer), est encore plus tordu que l’enseignant (il n’est pas un professeur, titre réservé seulement au dernier grade des enseignants du supérieur) de philo et chroniqueur télé Songué Diouf.
      Je suis sûr d’une chose, ce Guimba Konaté et ce Songué Diouf ont en eux des pulsions de violeurs. Très chères compatriotes, méfiez-vous désormais de ces deux goujats, très dangereux pour notre société et surtout pour « les femmes aux formes généreuses » pour reprendre les propos abjects de l’un d’eux! Je pense même qu’il faille les attaquer (en justice) pour « apologie du viol », qui au demeurant est un crime (le viol je veux dire)!
      Monsieur Konaté (comme Songué d’ailleurs) n’a pourtant fait que des affirmations grossièrement gratuites. Monsieur, sais-tu que les viols au Sénégal ne se passent pas souvent dans la rue, dans les boîtes de nuit, dans certains lieux de rencontres privées, bref dans des espaces où les femmes s’habillent comme tu les décris; mais dans les maisons où généralement les femmes ne sont pas généralement habillées comme tu les présentes dans ce torchon à se nettoyer le cul? En outre, sais-tu que les viols, au Sénégal, sont souvent l’objet de proches, comme le montrent annuellement plusieurs études? En effet, dans nos maisons, nos femmes sont souvent en pagne et en tenues amples (habaya, pagne, etc.).
      Monsieur s’attaque également aux femmes occidentales dans une affirmation gratuite plus que osée. Quel toupet ou quel mensonge grossier? Monsieur, ce que tu vois à la télé n’a rien à voir avec ce qui se passe quotidiennement en occident. J’y vis depuis bientôt 20 ans. Et je peux te dire que les occidentales, du fait du climat qui y sévit, sont couvertes avec des manteaux quasiment toute l’année, excepté pendant les 2 mois vraiment chauds (juillet et août), correspondant aux vacances de l’été? Tu ne vois donc leurs vraies tenues que quand tu es leur collègue de travail ou lors des sorties privées. Ceci pour dire que l’on se fait chez nous une fausse idée sur la femme occidentale dont pourtant le climat est le premier adversaire en termes de tenue. En outre, pour ta gouverne, je te conseille de t’intéresser aux taux de viols au SN et en France par exemple et tu verras que tu n’as fait que raconter des mensonges, en pensant qu’en occident les femmes sont plus violées qu’en Afrique.
      Enfin, de grâce, corrige tes fautes, parfois très banales. Je t’en cite juste quelques unes: « Pour avoir osé affirmé » tu écris d’entrée; bon sang, il fallait écrire « oser affirmer » (astuce, remplace « affirmer » par un verbe du 2nd groupe et ça t’aidera à comprendre et à corriger ta grossière faute). « Dieu nous gardes d’en arriver là », tu écris plus loin dans le texte mince dans le torchon; rectifie, bon sang, en « Que Dieu nous garde d’en arriver là » (pas de « s » à garde, en plus l’expression serait plus correcte avec le « Que »), etc.

      • Tu es aussi nul que l’auteur de l’article mon frère. Tu es pire en fait. En jouant au grammairien correcteur, tu fais des fautes très graves.

        Arrêtez de sacraliser le français. Cessez d’être des esclaves linguistiques mon frère. Pour L’amour de Dieu.

        Ps : le gars dit : « Pour avoir osé affirmé »
        et toi : « oser affirmé » toi aussi remplace « oser » par un verbe du 2eme groupe pour te rendre compte de ta bêtise. Esclave.

        Pour le débat sur le prof, imaginez ses propos sortir de la bouche d’une femme. Ça passerait inaperçu. Les propos du professeurs ont été diabolisés par les groupes féministes et satanistes pour bénéficier des financement des ONG maçonniques. Lutter contre le viol, le mariage précoce, l’un des moyens les plus vites de s’enrichir au Sénégal.

        • Lamp qu’est-ce que tu es idiot? Rien que par l’explication fournie, en citant expressément le verbe concerné, tu devais comprendre ce que je voulais dire? En effet, tu devais être en mesure de bien comprendre que c’est une faute de frappe me concernant, car je voulais écrire: « avoir osé affirmer » et pas « avoir osé affirmé » comme l’écrit l’auteur ou « … oser affirmé » (une faute encore plus grossière:) comme tu l’écris. Je pense même que tu n’as, tout simplement, pas compris le sens de ma proposition; certainement par le simple fait que je n’aie pas voulu reprendre « avoir… » dans la seconde partie de mon texte, préférant me focaliser uniquement sur la partie fautive!
          Quant à toi, pour un texte aussi court, tu n’es même pas en mesure de bien le ponctuer? Bon sang, réécris les deux 1ères phrases du dernier paragraphe de ton post comme suit: « Pour le débat sur le prof, imaginez ses propos sortir de la bouche d’une femme; ça passerait inaperçu. ». Dit autrement, séparer les deux phrases par un point (.) est un non-sens syntaxique flagrant ».
          Pauvre con, car tu sembles plus goujat dans ton texte que Songué Diouf!

          • Moi je m’en fou du francais, je l’écrit comme je le sens. C’est toi qui a des problèmes avec les fautes pas moi.

      • C’est tellement mal écrit. Le rapport entre le viol et le xessal à la fin de ce ramassis d’article…j’aimerais bien le savoir. Ce site n’en sort pas crédible.

  2. J’ai souvenance d’une scène cocasse à la place de l’indépendance où un fou a failli violé une femme indécemment habillée. Il a fallu beaucoup de tact pour desserrer l’étreinte par derrière et des coups de rein du malade mentale .
    La femme est responsable de ce qu’elle montre et de ce que les gens regardent

    Si on n’a pas la pudeur , on peut faire ce qu’on veut et assumer les conséquences qui en découlent

  3. Professeur de merde, en quoi il est professeur il enseigne la philosophie, cela est loin de faire de lui un Professeur. Le grade de professeur est un titre qu il faut meriter apres une these de doctorat et une specialisation qui demande une validation et accreditation. Songue n est philosophe, ni professeur. Son argumentaire est bidon et simpliste. Cet article est nul et sans fondement. Au Senegal, d apres statistiques 3600 viols se sont passés en 2016, dans la sphere familiale. Des oncles qui violent leurs, nieces, des demi freres qui violent leurs soeurs. L inceste est un probleme reel au Senegal. Donc les femmes et filles violees ont cherche á se faire violer, Par le charme ou quoi. Ces propos venant de quelqun qui se reclame enseignant revele le degre de raisonnement de l auteur. Songue doit avoir honte de ces propos. Ce mythomane doit se retenir. Aux noms des victimes il doit presenter des excuses publiques, á defaut fermer sa gueule pour toujours.

  4. Il faut avoir le courage de parler vrai,de tourner le dos à la langue de bois ,çâ ne peut que bonifier notre société en mettant en relief ses tares ,les femmes ,ce sont nos mères ,nos épouses ,elles influencent le devenir de notre société ,mais l’image que donnè nos femmes modernes est à mettre en rapport avec la crise que traverse notre société ,un manque d’estime de soi ,une crise d’identité .presque tout est emprunté chez nos femmes modernes,l’accent,la couleur de la peau,le gestuel,les cheveux .l’homme senegalais à qui sont destinés ces artifices a une grande part de responsabilité dans çes dérives ,le poids de la colonisation et sa politique d’assimilation sont passés par là

  5. Belle contribution le viol est souvent provoqué par la vu de femme impudiques, et voulant se voir coûte que coûte mais cela ne peut point légitimer le viol… Nous devrons revenir à nous, puiser dans nos traditions et cultures nos mamans étaient exemplaires et aimaient ce qu’elles étaient africaines et belles.. Femmes noirs restez fier de ce que vous êtes

  6. Monsieur Konate vous etes plus ridicule et insense que le professeur que vous defendez. Vous confondez deux choses. Si vous voulez parler de l’habillement de la femme qui en aucun cas vous concerne car elles sont libres de porter ce qu’elles veulent, c’est un autre debat. Mais juste l’idee de juxtapose le debat sur le viol a l’habillement montre vos limites. Je suis desole mais rien ne peut justifier le viol encore moins les habits.

  7. On viole des bébés, des voilées, des vieilles femmes…

    Je pense toutefois que la société est tellement hypersexualisée que certains hommes sont hyperexcités. Soit ils le sont en permanence, soit leur seuil de stimulation a baissé de telle sorte que ce qui ne stimule pas en temps normal, réveille désormais leur libido .

    En dehors des nymphomanes, pédophiles et autres malades mentaux ou vicelards, je pense que oui, de façon indirecte, tout le monde a une part de responsabilité : les femmes sexy, les mères qui habillent les fillettes comme des adultes, les médias, les publicités qui vendent à renfort sexe, les sites Internet et les journaux qui bombardent les gens d’histoires et de faits divers fictifs, immoraux, grivois, à vomir […] les sous-hommes qui se comportent comme/pire que des bêtes et qui ne savent pas baisser le regard.

  8. je suis persuadé qu’une étude sérieuse sur le profil de ce genre de personnes comme l’auteur et ce Songhé prouvera certainement que c’est des impuissants

  9. Honte à vous qui préférent s’attarder sur les femmes et les ports vestimentaires et autres dus à l’aculturation. Hommes allez plutôt mettre dans la tête de vos garçons(enfants, fréres, cousins, neveux, voisins ) que le viol est un crime qui ne peut EN AUCUN CAS SE JUSTIFIÉ….

  10. Si nous suivons la logique des sieurs Konate and Songue, alors les femmes des societies bassari, Massai, et autres de l’ Amazonie doivent etre violees parce qu’ils s’habillent presque nues. C’est vraiment degoutant tout cela…

  11. Si nous suivons la logique des sieurs Konate and Songue, alors les femmes des societies Bassari, Massai, et autres de l’ Amazonie doivent etre violees parce qu’elles s’habillent presque nues. C’est vraiment degoutant tout cela…

  12. 90% des viols sont exécutés par un membre de la famille ou un proche sur le lieu de travail. Et les garçons ne sont pas épargnés. Vous êtes un être abject de vouloir  » justifier un crime » par la culpabilisation de la victime. Renseignez vous. Il existe un musée présentant les tenues que portaient des femmes et des enfants violés. Vous serez édifié. On pourrait couvrir toutes les femmes et les enfants ( garçons et filles) de la tête aux pieds, il y aura toujours des Chiens pour être excités et des malades pour les défendre à coup de mots et de tournures linguistiques pédantes. J’espère que vous avez des enfants. Une fille. Un garçon. Des sœurs et une mère. J’espère pour vous qu’ils sont voilés de la tête au pied, muets et « invisibles « . Et j’espère que vous savez ce que c’est le Karma. Quand cela arrivera à un de vos proches, étouffez votre colère au souvenir du torchon digital que vous venez de pondre.

  13. Merci beaucoup
    Oui merci de nous avoir accusé de notre propre viol. D’après vis propos le bébé de 18mous violé la dernière fois, les fillettes de 2 à 5ans victimes de viols ont elles aussi provoqué les barbares qui ont abusé d’elles. Et que fais tu des saoudiennes qui bien qu’elles mettent le voile intégral sont violées par ces pervers.
    J’espère que le temps te fera goûter à l’expérience. Oui si toutefois ta propre fille est victime de viol tu sentira la douleur que tes propos ont causé chez les victimes et leurs parents.

  14. Et les enfants de moins de 10 ans? Il faut penser bêtement pour cautionner les dires de ce monsieur qui s’est complètement égaré.

  15. Quand j’écris un article , c’est pour y exprimer MON AVIS et avec mon nom et prénoms. Je n’écris pas pour me faire des »amis » et autres , j’écris parce que je crois en ce que je dis. Maintenant chacun est libre de commenter à sa guise. Même DIEU LE TOUT PUISSANT EST CONTESTE par certains.N’est ce pas? Donc çà ne me gène pas du tout. Seulement avancer des insanités sous couvert d’anonymat est bien commode et dénote simplemnt de LA LACHETE qui est véritablement l’ADN du violeur…
    REgardez vous dans la glace Messieurs/dames, les « indignés factices « ..
    Salut..

  16. Mr KONATE
    Je vous informe qu’il y a même des hommes qui se font violer par d’autres hommes ou par des femmes.
    Le viol en soi est un Crime. Si vous pensez que le code pénal a été ecrit en un jour vous vous trompez. C’est le fruit d’une réflexion approfondie.
    Il n’existe pas un mètre carré de surface sur la planète Terre où le viol est toléré…peut être quelque part dans votre matière grise.
    Votre texte renseigne plus sur le comportement du pervers narcissique que sur autre chose.
    Un esprit dialectisant n’engendre pas d’arguments absurdes voilà ce que nous reprochons à « l’enseignant de philosophie ».
    Quant à vous, votre « point de vu », s’il n’engage que vous alors gardez le silence !

    ARN

  17. Bon, un torchon pareil qui légitime une agression sexuelle sur un blog pareil, ça ne m’étonne guère. Cheikh Yérim Seck, inculpé et incarcéré pour viol, qui valide de tels propos sur sa propre plateforme, il faut être Yerim pour le faire quoi! C’est vous dans vous!

    • Désolé monsieur Ano, mais soyez quand même juste. Sur cette page de contributions il y est publié beaucoup d’avis de part et d’autres sur ce sujet. Et on note bien d’ailleurs que ceux contraires aux propos du Prof Songué et du sieur Konate sont plus nombreux, sans doute parceque la majeur partie des sénégalais ne partagent pas justement leur position. Donc inutile de faire un procès injuste à Yerim et son blog.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top