Blog de Cheikh Yerim Seck

Amadou Lamine Sall, poète militant

YERIMPOST.COM Ci-dessous un auto-portrait…

Amadou Lamine est d’abord poète. Il est le créateur et le Président de la Maison Africaine de la Poésie Internationale – MAPI – et Président des Biennales de poésie de Dakar dont la 6ème édition aura lieu du 24 au 29 novembre 2008 à Dakar. Il est l’auteur de plusieurs recueils de poésie traduits dans plusieurs langues : Anglais, Espagnol, Polonais, Allemand, Macédonien, Serbo-Croate, Grec, Arabe. Son œuvre poétique a fait l’objet de court métrage pour le cinéma en Europe. Ses œuvres sont aux programmes de nombreuses universités dans le monde et font l’objet de thèses de fin d’études. Amadou Lamine Sall a été comme conférencier l’invité des universités de Dakar, d’Edimbourg en Ecosse, de Montréal au Québec, de Fredericton au Nouveau Brunswick Canada, de l’université York à Toronto, de Wells dans l’Etat de New York, de l’université du Liban à Beyrouth. Léopold Sédar Senghor a dit de lui « qu’il est le poète le plus doué de sa génération ». Amadou Lamine Sall est membre de l’Académie mondiale de la poésie dont le siège est à Vérone en Italie. Il est lauréat des Grands Prix de l’Académie française. Il occupe actuellement les fonctions de Commissaire à la réalisation du projet du Mémorial de Gorée. Il est sans conteste de ceux qui font avancer le Sénégal.

1 Comment

  1. Mérite t-il (lui et ses pairs) les lauriers que vous lui tissé?
    Ces produits de la laïcité n’ont fait que ce système attendait d’eux , divertir les sénégalais pour les éloigner de leur dogme :
    1er Rappel:
    « Pour découvrir la vérité, il faut aller plus loin que ces rodomontades de tribune, bien sûr.
    Pénétrons plus en avant dans la pensée profonde et secrète de certains hommes politiques de ce temps.
    C’est l’inspecteur Dequaire Grobel qui déclare en 1896 : « le but de l’école laïque n’est pas d’apprendre à lire, à écrire et à compter, c’est de faire des libres-penseurs .
    L’école laïque n’aura porté ses fruits que si l’enfant est détaché du dogme, s’il a renié la foi de ses pères.
    L’école laïque est un moule où l’on jette un fils chrétien et d’où s’échappe un renégat. »
    C’est Jules Ferry écrivant ! « Nous voulons organiser l’humanité sans Dieu. »

    2e Rappel:
    « Pour le Collectif non à la franc-maçonnerie et à l’homosexualité, la chanteuse est porteuse d’un projet aux fins de dévier la jeunesse sénégalaise, à travers l’éducation.
    Si la chanteuse et le président français ne sont pas passés aux aveux, ça semble être le cas avec un chroniqueur franco-américain qui travaille à la chaine française CNEWS (ex I-TÉLÉ) dont une équipe a accompagné Emmanuel Macron.
    Harold Hyman puisqu’il s’agit de lui, croit savoir qu’il y a un « calcul » derrière cette mobilisation mondiale en faveur de l’éducation dans les pays en voie de développement. « Si la jeunesse africaine et surtout en zone musulmane est laissée à elle même – le Sénégal un pays de 9/10 musulman -, ça va être des madrasas (écoles coraniques) financées par des fonds saoudiens qui vont éduquer les jeunes. Et il ne faut pas que ça arrive. Si ça arrivait, on aurait une espèce d’Afghanistan ou quelque chose du genre et on ne veut pas ça », a expliqué le chroniqueur américain.  »

    Les productions de nos écrivains sont loin de nos préoccupations , nous musulmans à 98%) , s’ils ne font pas l’apologie de la langue française, ils ne font que nous enfermer dans notre passé (notre état de ceedo , jahiliah). Donc en quoi font-ils avancer le pays?

    Nous sommes adeptes d’une religion complète (on n’ y rajoute rien ,Bido interdit) et complète ( applicable en tout lieu et en tout temps), nous avons à la fois le  »Sujet  » et le  »Corrigé », nous sommes la génération du concret, pas de divagation intellectuelle.
    Tout a était dit , testé et validé par notre Prophète, SAW.
    On comprend pourquoi très souvent IL, SAW, demander à Allah, SWT; de le prémunir d’une science utile.

    Toute la production littéraire devait tourner autour d’aide à la compréhension notre religion en suivant la méthodologie de notre Prophète, SAW comme le font les savants musulmans islamiques et nos certains sénégalais qui s’ils leur arrivent d’écrire sur l’Islam ne font que rappeler des « Saints » feignant d’ignorer les paroles d’Ibn Taymin:
     » Se rappeler d’Allah, SWT, est une guérison, se rappeler des hommes , une maladie »

    Le Cirque n’a que trop duré

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

Boubacar Boris Diop

YERIMPOST.COM Ce Sénégalais septuagénaire tient haut le flambeau du prestige intellectuel du
° Top